Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Consultez les corrigés des sujets de français du DNB pro, métropole 2018, ils sont en ligne

Brevet pro coiffure

Comparez votre brouillon avec les corrigés proposés du site et évaluez votre devoir

Brevet pro coiffure

 

 

Les annales de français du DNB PRO 

 

 

Consultez les sujets du DNB pro de français 

Session Juin 2018 

 

  • Sujet intégral  
  • Sujet Français 2018 métropole, juin DNB pro
  • Lire le sujet intégral version PDF 
  • Deuxième partie
  • Dictée 
  • Travail d'écriture 

 

 
 

1ère partie : Grammaire et compétences linguistiques / Compréhension et compétences d’interprétation


 

Travail sur le texte littéraire et sur l’image (50 points- 1h10)



A. Texte littéraire de Pierric Bailly, L’Homme des bois, 2017
Le narrateur revient régulièrement dans un lieu important pour lui, qu’il présente dans l’extrait ci-dessous.
Il s'agit simplement d'un ancien tunnel ferroviaire construit dans les années 1890. Oh, rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un cours sur l'histoire des premiers chemins de fer jurassiens1, mais je me suis un peu renseigné sur le sujet.

B. Image
Guillaume Bresson, Sans titre

Dnb pro

Compréhension et compétences d’interprétation (32 points)


Vos réponses doivent être entièrement rédigées.

1. Le narrateur nous apprend que « la forêt de Revigny était traversée par deux lignes » (lignes 4-5)
a) Que sont devenues ces lignes de chemin de fer ? (4 points)
b) Sur laquelle des deux lignes se trouve le tunnel qui fascine le narrateur ? Quelle est sa particularité par rapport à l’autre ligne de chemin de fer ? (4 points)

2. Le narrateur évoque plusieurs fois son père. D’après les éléments que nous donne le texte, quelles hypothèses peut-on faire sur ce qui est arrivé au père du narrateur ? (4 points)

3. Lignes 14 à 24 : Comment le narrateur considère-t-il le tunnel ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur des éléments précis du texte. (6 points)

4. Que cherche le narrateur dans ce lieu ? Justifiez votre réponse. (4 points)

5. Comment comprenez-vous le dernier paragraphe du texte ? (4 points)

6. Quelle atmosphère se dégage de ce tableau ? Pourrait-il illustrer le texte ? Justifiez votre réponse. (6 points)

Grammaire et compétences linguistiques (18 points)
7. Dans le premier paragraphe (de la ligne 1 à 3), le narrateur s’adresse directement à son lecteur.
a) Relevez le pronom et le verbe qui le montrent. (2 points)
b) À quel mode est le verbe ? (1 point)

8. Lignes 4-5 : « la forêt de Revigny était traversée par deux lignes ».
Cette proposition est à la forme passive. Transformez-la à la forme active de manière à ce que les « deux lignes » deviennent le groupe sujet de la proposition. (2 points)

9. « C'est sur celle-ci que mon père aurait mieux fait d'aller se promener. » (ligne 11) a) Retrouvez dans le texte l’expression à laquelle renvoie le pronom « celle-ci ».
b) Réécrivez la phrase en remplaçant le pronom « celle-ci » par cette expression. (3 points)

10. Réécrivez ce passage en mettant au pluriel les noms soulignés et faites toutes les transformations nécessaires. (10 points)
« Ce tunnel fascinant appartient au second tracé. […] Le tunnel est tout de même éclairé. L'édifice, de plus de trois cents mètres de long, est pourvu de détecteurs de présence […]. »
 

1ère partie : dictée



En rejoignant le chemin de verdure où a été prise la photo qui figurait en une du journal, je lui présente autre chose dont je lui ai également beaucoup parlé : un immense tunnel en pierre de taille creusé dans la pente. À quelques dizaines de mètres de l’endroit où mon père est tombé. Une porte noire. Une bouche monstrueuse, silencieuse, monumentale. Une vision hallucinante.

D’après Pierric Bailly, L’Homme des bois, 2017.

Avant de commencer la dictée : 
- on inscrira au tableau de manière lisible :
D’après Pierric Bailly, L’Homme des bois, 2017
 

2ème partie : Travail d'écriture


Vous traiterez au choix, le sujet de réflexion ou d’imagination.
 

Sujet de réflexion
Un lieu qui vous est cher est menacé par la construction d’une autoroute. Vous écrivez au maire de votre commune pour faire part de votre mécontentement.
Vous décrivez ce lieu puis vous développez plusieurs arguments pour convaincre le maire qu’il faut le protéger.
 

Sujet d’imagination
Comme le narrateur, vous retournez sur un lieu qui vous a marqué.
Vous expliquez dans quelles circonstances vous êtes amené(e) à y revenir.
Vous décrivez ce lieu et les impressions que vous ressentez.

DNB : correction des questions et de la réécriture 

 

  1. a)

A la ligne 5, il nous est possible de voir que les deux lignes de chemin de fer n'existent plus. De plus ces deux lignes sont devenues « des voies  vertes », donc des voies réservées « aux promeneurs, joggeurs et cyclistes ».

 

b)

Le narrateur évoque le tunnel comme appartenant à la seconde ligne. Celle-ci semble être à l'abandon puisque le narrateur précise que le tunnel ressemble à « une grotte ».

 

2)

Le narrateur parle ici de la chute de son père, il semble à la ligne 11 qu'il pense qu'il « aurait mieux fait d'aller se promener » sur la première. On peut alors penser que son père a été victime d'un accident dans le tunnel qui aurait donc provoqué sa mort. D'ailleurs il est également question du « fantôme de son père ».

 

3)

Le narrateur évoque la fascination qu'il éprouve pour ce tunnel, qui apparaît comme un lieu merveilleux, presque fantastique. Le narrateur évoque sa peur de ce tunnel aux allures inquiétantes où il pourrait se faire tuer. Mais aussi un endroit où il lui est possible de ressentir la présence de son père.

 

4)

Il semble que le narrateur cherche ici la solitude, tout en cherchant la présence de son père. On pourrait penser grâce à la ligne 26 que le narrateur tente de trouver une explication à la mort de son père, et comprendre les raisons de l'accident.

 

5)

Au dernier paragraphe, on voit que le narrateur explique qu'il se rend dans le tunnel de nuit afin de trouver son père, comme si la nuit pouvait l'aider à avoir un accés avec ce dernier. A contrario, le retour de la lumière marque un retour à la réalité, ce qui semble le pousser à sortir de ce tunnel, et donc à quitter son père qu'il pensait avoir retrouvé en ce lieu.

 

6)

 

Ce tableau représentant un paysage dans l'obscurité, avec au premier plan un tunnel, peut faire percevoir aux élèves une athmosphère inquiètante, ce qui peut correspondre au texte puisque le narrateur évoque ses peurs de se faire « trucider ». Cependant nous pouvons aussi penser qu'une athmosphère plus calme et sereine s'en dégage, avec l'immobilité des arbres etc.

 

7)a)

le pronom « vous » et le verbe « rassurez » montrent que le narrateur s'adresse directement au lecteur dans le premier paragraphe.

b)

Le verbe est à l'impératif.

 

8)

« Deux lignes traversaient la forêt de Revigny. »

 

9)a)

Le pronom « celle-ci » renvoie à « la voie verte PLM ».

 

b)

« C'est sur la voie verte que mon père aurait mieux d'aller se promener »

 

10)

« Ces tunnels fascinants appartiennent au second tracé. […] Les tunnels sont tout de même éclairés ; Les édifices, de plus de trois cent mètres de long, sont pourvus de détecteurs de présence. »

 

Conseils pour la dictée :

  • faire attention aux accords

  • bien chercher le sujet de chaque phrase

  • faire attention à la conjugaison au passé

  • faire attention aux homonymes (où/ou)

  • faire attention aux lettres muettes

  • penser aux participes passés

  • bien réfléchir aux auxilliaires adéquats

DNB : corrigé des sujets de rédaction

Sujet 1

Conseils d'écriture :

  •  

Utiliser un registre adapté

  • Utiliser une écriture simple, fluide et bien structurée (ponctuations etc)

  • Utiliser la forme de la lettre

  • Faire de nombreuses descriptions des sentiments éprouvés, avec de nombreux exemples sur les conséquences que l'autoroute va amener

  • Utiliser un point de vue interne

  • chercher à convaincre et/ou persuader le maire

Cheminement possible

I/ Des conséquences irréversibles

a) parler des conséquences écologiques dû à cette construction

b) sous-entendre le coût faramineux d'une telle mesure, peu utile au vu des dépenses

II/ Un choc émotionnel pour la population

a) expliquer par des descriptions minutieuses ce qu'à d'extraordinaire ce lieu, et que c'est sans doute un lieu phare pour la population

b) développer les réactions possibles des personnes contre ce projet, sous-entendre que le maire n'aura plus le soutien de sa communauté

SUJET 2

Conseils d'écriture :

  •  

Utiliser un registre adapté

  • Utiliser une écriture simple, fluide et bien structurée (ponctuations etc)

  • Ecrire comme un journal de voyage

  • Faire de nombreuses descriptions des sentiments éprouvés, avec beaucoup d'images, figures de style etc

  • Utiliser un point de vue interne

Cheminement possible :

I/ Un retour aux sources

a) une accroche qui ramène à un lieu de l'enfance/du passé, figé dans le temps

b) un élément déclencheur, menant aux souvenirs

II/ Un lieu faisant parti de la construction personnelle du narrateur

a) utiliser beaucoup de figures de style afin de faire un lieu avec la vie menée et en quoi ce lieu a pu jouer un rôle.

b) expliquer l'importance de ce lieu pour nous mais aussi pour la compréhension du monde qui l'entoure

 

LES ANNALES DNB PRO DE FRANCAIS DU SITE

brevet professionnel

Ajouter un commentaire