Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

L'expression de la concession et de l'opposition : la grammaire au brevet

DNBac

Prépabrevet

 

 

L'expression de la Concession et de l'opposition



On exprime l' opposition lorsqu'on présente conjointement deux faits qui forment un contraste sans pour autant être contradictoires:
Adrien aime les sciences, alors que son frère préfère le français.

Dans la concession, on rapproche deux faits qui présentent une contradiction

Bien qu'il préfère le français, Adrien choisit des études scientifiques.



Grammaticalement, les deux notions sont confondues sous le nom d'opposition.

1) Dans une phrase simple,
le complément circonstanciel d'opposition peut être:

Un groupe nominal prépositionnel introduit par : malgré, en dépit de, excepté, avec, sans.
Paul a échoué malgré sa bonne volonté.

Un groupe verbal à l'infinitif introduit par une préposition : au lieu de, loin de, sans
Loin de se décourager, Paul persevère avec courage.

.Un gérondif renforcé par tout, même
Tout en étant souriante, elle est très autoritaire.

2) Dans une phrase complexe,
la proposition subordonnée circonstancielle d'opposition/concession (ou subordonnée concessive) est introduite par une conjonction de subordination :
.alors que, tandis que, même si, tout [+adjectif] que...


Nous ne les craignons pas,tout puissants qu'ils sont. (=même s'ils sont très puissants.)

le verbe de la subordonnée est à l'indicatif.


.bien que, quoique, encore que, loin que, sans que, si [+adjectif] que, aussi [+adjectif] que, quelque [+adjectif ou nom] que,
pour [+adjectif] que, quel(l)(e)(s) que ...

Nous ne les craignons pas, quelque puissants qu'ils soient.

"Encore que mon orgueil de Gascon m'interdise
D'accepter de vos doigts la moindre friandise,
J'ai trop peur qu'un refus ne vous soit un chagrin ..." (Edmond Rostand)

"Si grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes..." (Corneille)

le verbe de la subordonnée est au subjonctif.



L'opposition et la concession

Elles consistent à rapprocher deux faits pour les opposer.
L'opposition met en parallèle deux faits indépendants
Alors qu'il joue dehors, tu lis dans ta chambre.
La concession s'oppose à la relation logique (le plus souvent de cause à effet) entre deux faits

Il connaît ses règles d'orthographe(cause), il ne devrait pas faire de fautes (conséquence)
Et pourtant "Bien qu'il connaisse ses règles d'orthographe, il fait des fautes"
Dans ce cas, la conséquence logique n'est pas réalisée.

Concession
Michelle était malade, elle est quand même venue.
•Le professeur a beau expliquer, je ne comprends rien.
•Il n’a pas passé l’examen, en dépit de tous ses efforts.


Opposition
Exemples:
•On diminuera le nombre d’étudiants tandis que, dans certains métiers, ils suffisent à peine pour remplacer les retraités.
•Le texte serait fondé sur des faits historiques exacts, contrairement à ce que soutient le Gouvernement.
•Nous ne sommes pas en condition de négocier, en revanche, les syndicats, eux, le peuvent.

DNBac

Date de dernière mise à jour : 30/07/2017