- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Etudier les figures des monstres en littérature en classe de 5ème

 

DNBac

 

 

Etudier les figures des monstres en littérature en classe de 5ème 



La classe de 5ème

Les figures du monstre



La classe de 5ème prolonge la figure du monstre, telle qu’elle est apparue en 6ème, dans la mesure où les héros que l’on fait découvrir à ce niveau sont également confrontés à des figures monstrueuses, faciles à exploiter à travers les différents éléments du programme :
Approfondissement de l’étude du texte narratif
Etude du discours descriptif (description des lieux, initiation au portrait)
Récits de voyages avec réflexion sur autrui
Œuvres de référence envisageables :

les contes : Mille et une nuits ( le géant noir dans le 3ième voyage de Sinbad)
littérature médiévale : Chrétien de Troyes + le géant Harpin de la montagne dans Yvain ou le chevalier au Lion + le Morholt dans Tristan , Lai de Marie de France (le bisclavret)
Récits de Marco Polo, extraits du journal de Christophe Colomb, Histoire d’un voyage fait en terre de Brésil de Jean de Léry
Oeuvres de la littérature de jeunesse :
Beaucoup d’œuvres pour la jeunesse exploitent également cette figure, mêlant parfois différents genres littéraires :
le fantastique : + Harry Potter, J.K Rowling (4 volumes parus) + Le bon gros géant, Roald Dahl + La parade des monstres, Darren Shane (Pocket Junior)
la science-fiction : + Niourk, Stefan Wull (Folio Junior)
Le monstre associé au bien :
On peut également approfondir la vision du monstre en tant que personnage associé au bien :
Quasimodo dans Notre-Dame de Paris de Victor Hugo
Les géants de Rabelais dans Pantagruel et Gargantua
Les géants dans les bandes dessinées de Rosinski et Van Hamme, Thorgal
Figures monstrueuses et itinéraires de découverte
J’attire ici l’attention des collègues sur le fait que ces figures monstrueuses se trouveraient assez facilement au centre des Itinéraires de découverte applicables à la rentrée prochaine.
A titre d’exemple, j’évoquerai un travail mené dans le cadre des anciens travaux croisés, dans l’un des collèges où j’ai exercé. Ce travail avait pour thème les cathédrales gothiques et plus particulièrement les figures de gargouilles, en tant que témoins d’une époque et de son système de pensée :
Arts plastiques : sculpture (création de gargouilles) ;travail de dessin (fusain, peinture)
Français : étude du roman La citadelle du vertige d’Alain Grousset (Roman d’aventures, historique, fantastique et Science-Fiction) ; mis en parallèle avec des extraits de Victor Hugo
Histoire-Géographie : travail sur l’art Gothique ; notamment sur ce que symbolise la gargouille sur un édifice chrétien : l’évacuation du mal. On montrera ainsi aux élèves l’aspect manichéen du monde chrétien : bien =beau ; mal = laid

source

 

Date de dernière mise à jour : 31/07/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau