- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Les deux amis, La Fontaine, les fables au collège. Etude d'une fable

DNBac

 

 

Les deux amis de La Fontaine



Introduction

La Fontaine est un fabuliste très connu. Il a écrit un grand nombre de fables. Il s'inspira des sujets de Phèdre et Esope. La Fontaine s'inspire de ses faits vécus à la cour pour enrichir ses textes. La Fontaine a vécu sous la protection du roi, étant le protégé de Fouquet et Mme de la Sablière.

I) première fonction de la fable, divertir.

Les deux amis vivent et se rencontrent au Monomotapa, pays imaginaire mais qui a pour caractéristique d'être un lieu où l'amitié existe. La Fontaine insiste sur la différence entre la vraie amitié (libre et spontanée) et la cour où l'on rencontre surtout des amitiés de circonstances et de facade.
Il fait allusion à la mythologie avec Morphée, Dieu des rêves. C'est un pays idéal. Il se battrait pour lui, pour le protéger, il sortirait son épée, ce qui montre le degré de dévouement. Le seul champ lexical utilisé est celui de l'amitié. On voit bien le but de cette table, toute tournée vers l'amour. Puis, l'introduction est courte et tient en 2 alexandrins et 2 octosylabes: montrant ainsi la simplicité et la rapidité.
Les propositions se succèdent, et des enjambements sont faits. Il n'y a pas d'utilisation de figures de rhétorique, ce qui donne un discours fluide, facile à lire, spontané, sans double sens. Deux discours apportent de la variété à la fable, ils présentent les traits de caractère des deux amis, ils sont courts et le seul mot, un peu déplaisant qui dénote, est: "maudit songe". De plus, l'auteur utilise le présent de narration pour rendre l'action plus captivante et proche du lecteur. Le lecteur va se sentir impliqué dans la fable, d'ailleurs l'auteur fait lui-même une apparition dans la fable avec la phrase: "que t'en semble, lecteur?". L'auteur rend son texte simple, aisé à lire, et d'une sincérité vraie en créant une relation d'amitié avec le lecteur. Il accélère même la fin de la fable avec plusieurs octosylabes.

II) Portée Analytique

C'est sa vie dans la noblesse qui a inspiré à La Fontaine cette fable. Il utilise l'antiphrase(1) pour bien montrer que ce monde de l'amitié sincère est inacessible à la noblesse vu leur constante hypocrisie. Il nous propose de méditer sur l'amitié, un sentiment humain apprécié par tous. Il exagère beaucoup l'amitié entre les deux personnages, qui ont un lien unique avec l'autre. La morale de cette fable est la définition de l'amitié. Ce texte simple et court nous fait ressentir et partager des émotions, comme dans les salons délicats de l'époque où l'on dissertait sur l'amour.

Conclusion

La Fontaine s'engage fermement dans la fable et nous demande de nous interroger et donc a bien suivi la formule latine Placère et Docere. La portée analytique est une réussite. Ce texte a pour but de convaincre le lecteur par les sentiments et non par la persuasion. Les fables ont connu de grands succès à son époque mais avec le vrai développement de la littérature; l'apologue(2) a-t-il un avenir? La littérature romancière allait très vite se développer.


(1)l'antiphrase est une figure de rhétorique qui consiste à dire le contraire de ce que l'on pense. On l'utilise de manière ironique.

figure de rhétorique et figure de style sont synonymes. Il ne faut pas confondre les figures de rhétorique et la rhétorique, la rhétorique étant l'art de bien parler.

(2)l'apologue est un récit sous forme de fable qui se compose de ce que La Fontaine appelle un corps et une ame, à savoir un récit et une morale.

 

DNBac

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 30/07/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau