- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Etudier les monstres en 4ème, figures de la littérature

 

DNBac

 

Etudier les monstres en 4ème, figures de la littérature


La classe de 4ème

Appartenant au même cycle que la classe de 5ième, elle permet approfondissement de ces points du programme - description

portrait

approfondissement du récit
notion de point de vue
introduction à la subjectivité


Le récit fantastique

A travers le récit fantastique, que l’on peut facilement envisager avec différents objectifs, le monstre devient une figure que l’on peut très aisément étudier.

Voici quelques exemples de récits que l’on peut envisager en 4ème :

Le masque de la mort rouge, Edgar Allan Poe
Dracula, L’invité de Dracula, Bram Stoker
Dr Jekyll et Mr Hyde, Stevenson
La nuit des mutants, C.Lambert
Frankestein, Mary Shelley
Le K et autres nouvelles, Buzzati
La mère aux monstres, Maupassant, l’héroïne étant une mère faisant en sorte de mettre au monde des enfants monstrueux
L’homme au sable, Le comte Hippolyte, Hoffmann
Celui d’autre part, Lovecraft
Journal d’un monstre, Matheson

Il est alors facile de faire le parallèle avec l’iconogrophie :
tableaux : Goya, Bruehel Les mendiants
films : Wolf, Beowulf de Baker, King Kong, Frankenstein, Freaks de Browning, Elephantman

La science-fiction
La science-fiction est un autre genre dans lequel la figure monstrueuse est envisageable.


Quelques oeuvres :

Farenheit 451, Bradbury (le monstre robot)
Korok , nouvelle de Lino Aldani
La guerre des mondes, de Wells

Théâtre
Plus original, et plus difficile peut-être, la figure du bossu dans le théâtre comique est un autre moyen d’envisager la figure du monstre. Cela permet en outre d’initier les élèves à la littérature étrangère, notamment européenne.
Je pense à des personnages tels que Polichinelle dans la commedia dell’arte et dans les comédies-ballet de Molière , Petrouchka en Russie, Hans Wurtz en Allemagne....

Dans les classes de latinistes, pourquoi ne pas élargir l’étude et remonter aux origines de ce personnage dans le théâtre latin (Térence, Plaute)

Source

 

 

Date de dernière mise à jour : 31/07/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau