Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

La valeur des temps : fiche brevet

DNBac

 

 

Valeurs des temps



Présent

 Le présent d’énonciation : il exprime un fait qui se passe au moment où je parle.

Exemple : En ce moment, je révise pour le Brevet.

 Le présent de narration : dans un texte au passé, il permet de mettre en valeur, de rendre vivants des événements passés. Il se substitue alors au passé simple.

Exemple : En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique.

 Le présent de vérité générale : il exprime un fait, une réalité valable, vérifiable en toutes époques.

Exemple : La loi du plus fort est toujours la meilleure.

 Le présent d’habitude : il exprime une action qui se répète dans le temps.

Exemple : Tous les matins, je vais au collège en vélo.
Imparfait

 L’imparfait

de second plan : il exprime des actions secondaires par rapport au actions de pre-mier plan, au passé simple.

Exemple : Lorsque l’orage éclata, le train arrivait en gare.

 L’imparfait de description : il permet de décrire (un lieu, un personnage…) dans un récit au passé.

Exemple : Ses longs cheveux blonds caressaient ses épaules nues.

 L’imparfait de durée : il exprime une action qui dure.

Exemple : Il n’aimait pas qu’on lui effleure la main; cela l’irritait.

 L’imparfait d’habitude : dans un texte au passé, il exprime une action qui se répète dans le temps.

Exemple : Tous les matins, il allait au collège en vélo.

Passé composé

Dans un texte au présent, il exprime des actions antérieures (qui se sont passées avant) dans un passé proche.
Exemple : Aujourd’hui, je suis malade. J’ai trop mangé hier au soir.

Passé simple

Dans un récit au passé, il exprime des actions de premier plan, qui font progresser l’histoire.
Exemple : Quand l’orage éclata, les campeurs coururent se réfugier dans une grotte.

Plus-que-parfait

Dans un texte au passé, il exprime des actions antérieures (qui se sont passées avant).
Exemple : Ce jour-là, il était malade. Il avait trop mangé la veille.


Présent de l’impératif

Il exprime un ordre, un recommandation, une prière, ou encore une interdiction (si la phrase est négative).
Exemple : N’attendez pas le dernier moment pour réviser.



Conditionnel

 Dans un texte au passé, il peut exprimer une action qui ne s’est pas encore produite : il a la va-leur de futur dans le passé.

Exemple : Il ignorait que le lendemain il rencontrerait la femme qui bouleverserait sa vie.

 Il peut exprimer un souhait.

Exemple : J’aimerais être riche.

 Il peut exprimer une incertitude ou une éventualité.

Exemple : Un incendie a eu lieu dans l’usine. Il y aurait beaucoup de blessés. 

 

DNBac

 

 

Date de dernière mise à jour : 30/07/2017