Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Révisions du brevet de français : tout ce qu'il faut savoir sur le théâtre

DNBac

 

 

 

Théâtre


Acte / Scène

Une pièce de théâtre se compose d’actes (grandes parties) et de scènes (sous-parties).

Scène(s) d’exposition

Les scènes d’exposition sont les premières scènes d’une pièce de théâtre, qui permettent au spectateur de découvrir les personnages, les lieux et les circonstances de départ de l’action.

Noeud / Dénouement

Le noeud d’une pièce de théâtre est le problème qui se pose aux personnages au coeur de l’in-trigue et auquel ils doivent trouver une solution. Dans les dernières scènes de la pièce, l’intrigue se dénoue : les personnages ont surmonté le problème qu’ils rencontraient. C’est le dénouement.


Didascalie

Une didascalie est une indication de mise en scène concernant le ton, les gestes, l’attitude, l’état d’esprit d’un personnage. La didascalie n’est pas prononcée par le personnage, mais elle trouve place dans sa réplique (dans le texte) et apparaît en italique ou entre parenthèses.

Exemple :
SGANARELLE (se tournant vers la malade) : Donnez-moi votre bras. Voilà un pouls qui marque que votre fille est muette.

Monologue

Un monologue est un discours qu’un personnage seul en scène se tient à lui-même.

Tirade

Une tirade est une très longue réplique et qui ressemble à un monologue. Cependant, à la différence du monologue, le personnage n’est pas seul en scène : la tirade trouve place au sein d’un dialogue entre plusieurs personnages.


Quiproquo

Un quiproquo est une situation de malentendu dans laquelle un personnage prend un autre personnage pour ce qu’il n’est pas ou quelqu’un qu’il n’est pas.


Mise en page du dialogue de théâtre

Une réplique est précédée du nom du personnage qui parle. Après chaque réplique, on re-vient à la ligne. Certaines répliques comportent des didascalies, entre parenthèses, au début ou au milieu des répliques.
Formes de comique

On distingue quatre formes de comique, c’est-à-dire quatre manières de faire rire le specta-teur.

 Le comique de mots : On fait rire avec les paroles que prononcent les personnages : jeux de mots, mots à double sens, familiarités, …

 Le comique de gestes : On fait rire avec les gestes que font les personnages : bastonnades, chutes, grimaces, actions répétées…

 Le comique de caractère : On fait rire avec un défaut de caractère qui rend un personnage ridicule : vantardise, avarice, bêtise, égoïsme…

 Le comique de situation : On fait rire avec la situation dans laquelle se trouve les personna-ges : quiproquos, retournements de situation, mauvais tours…


Formes théâtrales

On distingue la farce, la comédie, la tragédie, le drame. 

 

DNBac

 

Date de dernière mise à jour : 30/07/2017