- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Sujet et corrigé du brevet de français 2016

DNBac

 

 

brevet 2016 :  sujet de français.

 

Lecture du sujet intégral : sujet et corrigé du brevet 2016

Brevet juin 2016 corrige (127.06 Ko)

 

 

La première partie de l'épreuve, qui dure 1h30, se compose d'une série de questions, un exercice de réécriture et une dictée.

Sur la base de La Boue, extrait de Ceux de 14, de Maurice Genevoix, les élèves ont dû répondre à 8 questions :

1. Présentez précisément la situation du narrateur.
2. a) Qu’est-ce qui attire l’attention du narrateur ? Pour quelles raisons ?
b) Comment le texte crée-t-il un effet d’obsession ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur l’ensemble de la page.
3. Quelles sont les actions tentées par le narrateur pour s’opposer à cette obsession ?
4. "Dégouttelantes" : comment ce mot est-il construit ? Quel sens lui donnez-vous ?
5. Comment ressentez-vous l’écoulement du temps dans ce texte ? Quels indices confirment cette impression ?
6. Quel est le temps verbal dominant dans le texte ? Quel est l’intérêt de son emploi dans ce récit ?
7. "Il faut que je me lève, que je marche, que je parle à quelqu’un". Comment comprenez-vous cette dernière réaction du narrateur ?
8. Comment pourrait-on adapter cette scène au cinéma ? Vous décrirez et expliquerez vos choix (mouvements de caméra, cadrages, lumière, son …) en tant que réalisateur ou réalisatrice du film.

La dictée

"Mais il est six heures du soir. La nuit vous entre dans les yeux. On n’a plus que ses mains nues, que toute sa peau offerte à la boue. Elle vous effleure les doigts, légèrement et s’évade. Elle effleure les marches rocheuses, les marches solides qui portent bien les pas. Elle revient, plus hardie, et claque sur les paumes tendues. Elle baigne les marches […], les engloutit : brusquement, on la sent qui se roule autour des chevilles… Son étreinte d’abord n’est que lourdeur inerte. On lutte contre elle, et on lui échappe. C’est pénible, cela essouffle ; mais on lui arrache ses jambes, pas à pas..."

Maurice Genevoix, La Boue, Ceux de 14, 1916

La réécriture

Il leur été ensuite demandé de réécrire un passage du texte en commençant par "Il se demandait d'où venaient" et de faire toutes les transformations nécessaires.

La rédaction

La deuxième partie de l'épreuve est une rédaction.
Sujet 1 : "Il faut que je me lève, que je marche, que je parle à quelqu’un…"
Vous imaginerez la suite du récit, en montrant comment l’intervention d’un autre personnage permet au narrateur de sortir de sa situation. Votre texte devra mêler narration, description et dialogue. Votre texte fera au moins deux pages (soit une cinquantaine de lignes).

Sujet 2 : Maurice Genevoix a cherché dans la poésie une source de réconfort. En vous appuyant sur votre connaissance des oeuvres étudiées en classe, sur votre expérience personnelle ou sur vos émotions, vous expliquerez à votre tour, dans un développement organisé, ce que les oeuvres d’art peuvent vous apporter. Vous pourrez emprunter vos exemples aux formes artistiques de votre choix (littérature, musique, chanson, cinéma, peinture…). Votre texte fera au moins deux pages (soit une cinquantaine de lignes).

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/10/2017