- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Etude d'un texte engagé: "Le chant des partisans" de Joseph Kessel et Maurice Druon 1943

 

DNBac

 

LE CHANT DES PARTISANS
 
 
 Le Chant Des Partisans:

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?

Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.

Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

 

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !

Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.

Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !

Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

 

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.

La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.

Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.

Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

 

Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.

Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.

Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.

Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute... 


 
Paroles de Joseph Kessel et Maurice Druon. Musique de Anna Marly Texte publié clandestinement à l’automne 1943 dans le n°1 des Cahiers de la Libération

 

 
QUESTION – 15 POINTS

 
I- L’appel (5 points)
 
1. A quel genre ce texte appartient-il ? Justifiez votre réponse en relevant des éléments précis du texte.(au moins 3) (1)
 
2. Dans quelles circonstances historiques ce texte a-t-il été écrit ? (1)
 
3. Commentez la situation d’énonciation :  a) A quelle classe grammaticale appartiennent « nous » v.9 et « on » v.12 ? (0.5) b) Observez leur utilisation au vers 12 ; quel est l’effet produit ? (0.5) c) Qui est désigné par ce « nous » ? (0.5) d) A qui est adressé ce texte ? Relevez des termes précis pour justifier votre réponse. (1.5)
 
II – Un texte symbolique (5 points)
 
4. « le vol noir des corbeaux » (v. 1) : (1.5) a) Quelle figure de style reconnaissez-vous ? b) A quoi fait-elle allusion ?
 
5. « les cris sourds du pays qu’on enchaîne » (v.2) (1.5) a) Quelle figure de style reconnaissez-vous ? b) A quoi fait-elle allusion ?
 
6. Expliquez l’image évoquée dans les deux derniers vers du poème : à quoi fait-elle allusion ? (2)
 
III – Une œuvre engagée (5 points)
 
7. Strophe 2 :  a) Quel type de phrase est employé ? (0.5) b) Relevez les verbes conjugués et indiquez à quel temps et mode ils sont conjugués. (1.5)  c) Justifiez l’emploi de ce type de phrases et de  ce mode ici.(1)
 
8. Quel est le message délivré par ce texte ? Justifiez votre réponse en citant le texte et en vous appuyant sur vos connaissances. (2)

 

Analyse du texte

 

 
 
REECRITURE – 5 POINTS
 
Réécrivez le passage « Montez de la mine … tuez vite ! » (vers 5 à 7)  en le transposant à la deuxième personne du singulier.
 
 
DICTEE – 5 points
 
Toujours l'Homme se dresse pour refuser l'insoutenable. Et les mots jaillissent de sa bouche, durs et beaux comme des cris. La colère se fait chant, la révolte se fait verbe...  Que serait un homme sans cette petite lumière, que serait-il sans cette conscience, cette saine fureur qui lui fait redresser la tête, dire non, même au péril de sa vie? La vie et le monde s'acharnent à nous rogner les ailes, mais c'est notre devoir absolu de nous efforcer en retour de les étendre, le plus large possible. Je dis non, je refuse, j'accuse, je mets en doute… Je me révolte donc je suis. Mais aujourd'hui, qu'en est-il de la révolte, dans un Occident qui semble s'essouffler, gagné par la lassitude, dépassé par l'ampleur de ses problèmes ? Toujours la révolte couve, au sein de la jeunesse dont elle reste éternellement la fiancée de cœur.
 
 
Michel Piquemal, préface de Poésie de révolte (extraits)
Brevet blanc – 21 février 2013   Collège Colbert  
 DNBac
 
DIPLOME NATIONAL DU BREVET
 
SERIE COLLEGE
 
EPREUVE DE FRANÇAIS
 
DEUXIEME PARTIE 

 
 
 
L’épreuve comporte deux parties :
 
PREMIERE PARTIE       25 points
 
- Questions – réécriture     1h15 - Dictée        0h15
 
L’utilisation d’un dictionnaire de langue française est interdit pour la première partie de l’épreuve
 
 
DEUXIEME PARTIE       15 points
 
- Rédaction (1 sujet au choix)    1h30
  L’utilisation d’un dictionnaire de langue française est autorisée pour la deuxième partie de l’épreuve
 
 
DEUXIEME PARTIE – REDACTION

 
 
Vous traiterez, au choix l’un des deux sujets : 
 
Sujet d’invention : 

 
Un jeune homme, engagé dans la résistance, rencontre un ancien ami de lycée et tente de le convaincre de le rejoindre dans son combat.
 
 
− Votre texte comportera des passages de récit et de dialogue au
discours direct.
− Le passage narratif situé en début de texte racontera dans quelles
circonstances les deux personnages se sont rencontrés.
− Le dialogue contiendra deux ou trois arguments illustrés d’exemples.
− Il sera tenu compte de l’orthographe, du vocabulaire utilisé et de la
correction de la langue.
 
Sujet de réflexion : 
 
Selon vous, quel est le moyen le plus efficace pour interpeler les gens et les faire réagir : l’art (littérature, cinéma, peinture, musique …) ou les médias (télévision, presse écrite, radio, internet…) ?
 
 
− Vous développerez au moins trois arguments illustrés d’exemples
tirés de votre expérience personnelle ou des œuvres étudiées.
− Vous veillerez à considérer les avantages et inconvénients de
chaque moyen.
− Il sera tenu compte de l’orthographe, du vocabulaire utilisé et de la
correction de la langue.
 
Vous veillerez à préciser sur votre copie quel sujet vous avez choisi de traiter

DNBac

Objet d'étude : la poésie engagée

Le chant des partisans

 

Lire le dossier

Dossier 2

 

 

Date de dernière mise à jour : 31/07/2017