- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Entretien sur l'école des femmes de Molière, IV, 6

 

Molière, L'école des femmes

 

 

 

« L’ECOLE DES FEMMES » DE MOLIERE : IV, 6

  • Deuxième partie de l'entretien : les questions sur Molière, L'école des femmes et la scène 6 de l'acte IV
  • - Problématique : En quoi peut-on dire qu’il s’agit d’une scène de revirement ?
  • - Support : « L’Ecole des femmes » de Molière
  • Acte IV - scène 6 - vers 1143 à 1181

 

*** ¨Préparer la lecture

 

TEXTE:

  • Horace
  • La place m'est heureuse à vous y rencontrer
  • Je viens de l'échapper bien belle, je vous jure.
  • Au sortir d'avec vous, sans prévoir l'aventure,
  • Seule dans son balcon j'ai vu paroître Agnès,
  • Qui des arbres prochains prenoit un peu le frais.
  • Après m'avoir fait signe, elle a su faire en sorte,
  • Descendant au jardin, de m'en ouvrir la porte ;
  • Mais à peine tous deux dans sa chambre étions-nous,
  • Qu'elle a sur les degrés entendu son jaloux ;
  • Et tout ce qu'elle a pu dans un tel accessoire,
  • C'est de me renfermer dans une gran(...)de armoire.
  • Il est entré d'abord : je ne le voyois pas,
  • Mais je l'oyois marcher, sans rien dire, à grands pas,
  • Poussant de temps en temps des soupirs pitoyables,
  • Et donnant quelquefois de grands coups sur les tables,
  • Frappant un petit chien qui pour lui s'émouvoit,
  • Et jetant brusquement les hardes qu'il trouvoit ;
  • Il a même cassé, d'une main mutinée,
  • Des vases dont la belle ornoit sa cheminée ;
  • Et sans doute il faut bien qu'à ce becque cornu
  • Du trait qu'elle a joué quelque jour soit venu.
  • Enfin, après cent tours, ayant de la manière
  • Sur ce qui n'en peut mais déchargé sa colère,
  • Mon jaloux inquiet, sans dire son ennui,
  • Est sorti de la chambre, et moi de mon étui.
  • Nous n'avons point voulu, de peur du personnage,
  • Risquer à nous tenir ensemble davantage :
  • C'étoit trop hasarder ; mais je dois, cette nuit,
  • Dans sa chambre un peu tard m'introduire sans bruit.
  • En toussant par trois fois je me ferai connoître ;
  • Et je dois au signal voir ouvrir la fenêtre,
  • Dont, avec une échelle, et secondé d'Agnès,
  • Mon amour tâchera de me gagner l'accès.
  • Comme à mon seul ami, je veux bien vous l'apprendre :
  • L'allégresse du coeur s'augmente à la répandre ;
  • Et goûtât-on cent fois un bonheur trop parfait,
  • On n'en est pas content, si quelqu'un ne le sait.
  • Vous prendre part, je pense, à l'heur de mes affaires.
  • Adieu. Je vais songer aux choses nécessaires.

Questions sur Molière

  • •- Molière : pseudonyme ou nom?
  • •- De quel siècle Molière est-il?
  • •- Avec qui fonde t'-il "l'illustre théâtre"? Madeleine et Joseph Béjart
  • •- Quelle protection obtient-il dès 1658? Protection du frère du roi
  • •- Donnez le nom de la troupe : "troupe de Monsieur"
  • •- Avec quelle pièce sa carrière d'auteur dramatique commence t'-elle? Les précieuses ridicules
  • •- Avec qui se marie t'-il? Armande Béjart
  • •- Autre nom de la troupe : " Troupe du Roy"
  • •- Citez trois oeuvres de Molière
  • •- Que dénonce t'-il dans la bourgeoisie en général? Prétention nobiliaire, mariage d'intérêt, privilèges, place des femmes.
  • •- Citez un personnage emblématique : Don Juan, l'avare
  • •- Comment est-il mort?

•Questions sur l'école des femmes

  • •1662, comédie en cinq actes.
  • •- Quel est le genre littéraire?
  • •- Quel est le thème de la pièce? Il remet en question les idées reçues sur les femmes, le statut du mariage chrétien
  • •- A t-il eu du succès?
  • •- Pourquoi a t'-il alors été accusé d'être impie et immoral?
  • •Molière a 40 ans, il épouse Armande Béjart, 19 ans : fille de sa maîtresse
  • •- Combien de temps la querelle de l'école des femmes a t'elle duré? Plus d'un an

Questions sur le genre théâtral

*** Le vocabulaire du théâtre

  • Définir :
  • •- Une didascalie
  • •- Un acte
  • •- Un entracte
  • •- L'exposition
  • •- Un monologue
  • •- Un dialogue
  • •- Une tirade
  • •- Une réplique
  • •- L'unité de lieu
  • •- L'unité de temps
  • •- L'unité d'action

Questions sur l'acte IV,   scène 6

  • Problématique commune aux extraits du corpus :
  • Comment grâce à la comédie Molière critique t'-il la société contemporaine?
  • Problématique de la scène : En quoi peut-on dire qu’il s’agit d’une scène de revirement ?

Plan de l'étude

  • I ) Une scène de revirement
  • A ) Un coup de théâtre
  • B ) Une scène faisant progresser l’action
  • II ) Une scène faisant écho à la scène 4 de l’acte III
  • A ) Des faits rapportés par Horace
  • B ) Un double effet comique
  • III ) La figure omniprésente de la commedia del arte
  • A ) Le « becque cornu » (v. 1162), le cocu
  • B ) Horace : nom du premier amoureux de la commedia del arte

Les questions :

I -
A -
- En quoi peut-on parler d'un coup de théâtre?
- Comment Horace apparaît-il?
- Pressent-il le danger?

B -
- En quoi la scène fait-elle progresser l'action?
- Qu'apprenons-nous?

II -
A -
- En quel sens peut-on dire que cette scène fait écho à la scène 4 de l'acte III?
- Par qui les faits sont-ils rapprochés dans les deux scènes?
- Comment Arnolphe apparaît-il à présent?
B -
- Quel est le registre du texte?
- Comment se manifeste le double effet comique?

III -
B -
- Quels sont les deux personnages archétypaux?
- Quels sont les ingrédients propres au genre théâtral?
- Quels sont les réactions du lecteur/spectateur?
- Quel est le message final de Molière?
- Avez-vous aimé le livre? Pourquoi?

 

 

Date de dernière mise à jour : 10/03/2017