Retrouvez la correction de la dissertation de français, métropole, bac 2018 séries technologiques dès la sortie de l'épreuve

Le bac de français

Comparez votre brouillon avec le corrigé proposé de la dissertation dès la sortie de l'épreuve du bac de français

Bac, séries technologiques 

 

Bac de français  avec des professeurs du site

 

Baccalauréat 2018

Profs en direct le jour du bac

 

Sujets et corrigés : Mis en ligne le jour J à la fin des épreuves 

 

Lecture du sujet intégral PDF

Objet d'étude : 

Sujet de Français 2018 Baccalauréat technologique. Toutes Séries.

 

 Objet d'étude : ecriture poétique et quête du sens, du Moyen Age à nos jours.

Le sujet comprend 3 textes :

- Texte A : Victor Hugo, « La Sieste », L'Art d'être grand-père, 1871.

- Texte B : Charles Cros, « A ma femme endormie », Le Collier de griffes, (posthume) 1908.

- Texte C : Claude Roy, « Dormante », Clair comme le jour, 1943

 

QUESTIONS (6 points) :  Après avoir lu attentivement les textes du corpus, vous répondrez aux questions suivantes, de façon organisée et synthétique.

Question 1 Quels sont les différents types de liens qui unissent le poète et la personne endormie ? (3 points)

Question 2 Que déclenche chez le poète la vision de l’être endormi ? (3 points)

TRAVAUX D’ÉCRITURE (14 points) Vous traiterez ensuite, au choix, l’un des trois travaux d’écriture suivants.

Commentaire Vous ferez le commentaire du texte A, « La Sieste » de Victor Hugo, en vous aidant du parcours de lecture suivant :

1- Vous montrerez que l’enfant et son sommeil sont idéalisés.

2- Vous analyserez les émotions que suscite le spectacle de l’enfant endormi.

Dissertation La poésie vise-t-elle seulement à idéaliser le quotidien ? Votre argumentation s’appuiera sur les textes du corpus, les textes étudiés en classe et vos lectures personnelles.

Invention La « dormeuse » de Claude Roy a fait un rêve lié aux sensations ressenties durant sa sieste. Elle retranscrit de manière poétique son rêve dans son journal intime. Vous rédigerez ce texte en vers ou en prose. Il comprendra au minimum une quarantaine de lignes ou une vingtaine de vers.

 

Correction de la dissertation 

 

Dissertation

 La poésie vise-t-elle seulement à idéaliser le quotidien ? Votre argumentation s’appuiera sur les textes du corpus, les textes étudiés en classe et vos lectures personnelles.

 

Dissertation

Sujet : La poésie vise-t-elle seulement à idéaliser le quotidien ?

A définir : poésie – idéaliser – quotidien

 

La poésie, du grec « poiein » signifiant « faire, créer », désigne un art du langage visant à diffuser des idées, tant par le rythme, que par les sonorités. Ainsi Madame de Staël disait : « La poésie doit réfléchir par les couleurs, les sons et les rythmes, toutes les beautés de l'univers ».

la poésie n'a pas comme unique but d'idéaliser le quotiden, puisqu'elle est le moyen de donner au monde une tout autre dimension, bien souvent méconnue de l'homme.

Quelles sont les fonctions de la poésie ?

Pour cela nous verrons tout d'abord que celle-ci est liée au quotidien, et ensuite que la poésie est un moyen d'ouverture sur un nouveau monde.

Dans un premier temps, la poésie est intimement liée au quotidien et aux choses que peut ressentir de manière naturelle et régulière le lecteur. Ainsi l'une des fonctions de la poésie serait d'exprimer des sensations, des sentiments, voire même des idées. Pour Du Bellay, ses sonnets (notamment dans Les Regrets) apparaissent comme ses confesseurs, un moyen de retranscrire ses sentiments lors de son exil. De même, dans un poème largement connu « L'Albatros » de Baudelaire, nous pouvons voir comment le poéte se sert de la poésie pour exprimer la tristesse, la confusion et l'amertume qu'il peut ressentir. Nous pouvons aussi nous appuyer sur l'un des textes du corpus, comme le texte A, où Victor Hugo utilise la poésie comme un moyen d' extérioriser ce que provoque en lui la vision de sa petite-fille endormie.

De plus, la poésie peut avoir comme fonction de révéler, voire de célébrer des aspects secrets « poétiques » de notre monde et le révéler comme un monde neuf, en dehors de tout quotidien. Ainsi les textes du corpus illustrent bien cette idée, puisque le sommeil est un fait banal, presque insignifiant dans notre vie, mais il est ici représenté comme un phénomène merveilleux. Dans un autre domaine, A. de Vigny révèle les aspects cachés de la nature. La poésie est aussi capable de transporter vers un monde irréel.

Dans un second temps, la poésie est aussi, semblerait-il, un moyen d'ouverture sur un nouveau monde. En effet, lorsque l'on parle de poésie, nous pouvons penser prioritairement au fait qu'elle puisse entraîner son lecteur vers un monde imaginaire, onirique, idéal, ou bien encore le créer.

La poésie aurait également comme fonction de transporter (ou de créer) vers un monde invisible, en effet invisible puisque la poésie est la transition entre notre monde visible, dit matériel, et le monde de l'imaginaire, invisible, celui des idées et opinions. Pour conférer ce pouvoir aux mots, les poètes usent de diverses moyens, J. de La Fontaine par exemple se sert d'animaux, d'un symbolisme animalier par l'intermédiaire duquel il parvient au-delà du récit à faire passer sa morale et son message. De même Victor Hugo se sert des métaphores afin de transformer la réalité en une autre.

Enfin, la poésie, qui n'est pas sans aucun lien avec le quotidien, peut également se voir doter d'une dimension plus guerrière. Elle peut être une force de contestation des habitudes, elle peut aussi aider à dénoncer la violence, les malheurs etc. De nombreux poètes se servent de la poésie dans ce but, comme Aragon, dans son poème Strophes pour se Souvenir, où il mêle souvenirs et dénonciation, afin d'élever la société vers une réalité meilleure. Cependant, la poésie peut aussi se servir de la passivité afin de transmettre un message, comme le montre Claude Roy dans « La Dormante » (texte C), où l'image de l'être endormi est absolument passif, bien que ce soit là tout l'enjeu du poète, de faire qu'un être se laissant ainsi observer, devienne un objet menant au message d'une libération du corps.

Pour conclure, nous pouvons rappeler que nous nous sommes interrogés sur les fonctions de la poésie. Celle-ci comporte divers buts, et chacun dans un domaine différent et selon des volontés qui peuvent être opposées.

Nous voyons donc que la poésie est un art de communication entre les hommes, servant avant tout à partager ses idées.

Nous pourrions nous interroger sur les volontés qui animent les poètes selon les diverses fonctions de la poèsie, afin de mieux cerner ce phénomène.

français  2018

SPECIAL BAC DE FRANCAIS METROPOLE 2018 TOUTES SERIES