Dissertation corrigée, bac de français Washington, séries ES et S bac 2018. Les corrigés sont en ligne

Le bac de français

Les sujets corrigés de français Washington 2018 sont en ligne, entraînez-vous pour le jour J.

Epreuve anticipée de français : session 2018

Les sujets des EAF à l'étranger :

séries générales : Washington

Séries ES et S

** Les sujets sont mis en ligne

Séries ES et S 

Durée 4 heures

Le personnage de roman du XVII à nos jours

Emile Zola la Curée 

Georges Simenon, le Chien jaune 

Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien

Aurélien Bellanger, Le Grand Paris 

 

Corrigé de la dissertation 

 

Sujet : Dans les romans, les personnages ambitieux sont-ils les plus intéressants ?

A définir : roman – personnage – ambition

Dans le roman, dont le siècle d'or fut le XIXième siècle, la notion de personnages s'est largement amplifiée et diversifiée. Ainsi les personnages n'étaient pour le roman que ceux grâce à qui l'histoire pouvait se dérouler, comme de simples êtres fictifs servant de moyens à l'auteur. Mais par la suite ils prirent une dimension bien plus psychologique, et les personnages ont dès lors servi à élaborer des parallèles entre le fictif et le réel, plusieurs caractères de personnages se développant et devenant des figures emblématiques dans la littérature, comme la figure du fou au théâtre, ou de l'amoureux transi dans le roman. L'ambition a quant à elle, une multitude de significations qui peut aller d'un désir d'aboutissement de projet propre à la personne, ou bien à un arrivisme certain. Il semble que le but premier d'un personnage ambitieux soit la réussite.

Nous pouvons alors nous demander en quoi un personnage ambitieux pourrait être plus intéressant qu'un personnage de roman commun. Pour répondre à ce questionnement nous pourrons tout d'abord voir ce qu'est un personnage de roman dans sa généralité, puis les caractéristiques propres d'un personnage ambitieux et ce qui en fait une figure intéressante.

Dans un premier temps, nous pouvons alors nous demander qui est le personnage de roman. Ainsi le personnage principal du roman s’oppose au héros antique ou à celui du théâtre tragique, en effet il n’a pas la grandeur des héros antiques puisqu'il ne représente pas la lutte face à un destin implacable comme nous pourrions voir chez Voltaire dans Zaïre. Cependant il incarne des sentiments et un parcours qui pourraient être ceux du lecteur. Depuis le XVIIième siècle, les auteurs cherchent à faire vivre leur personnage dans le but de permettre une identification au lecteur. Le « héros » est alors appelé comme tel car il est le pilier du roman, et non plus une sorte de demi-dieu. Alors selon le genre du roman auquel il appartient, le personnage sera différent, et s’adressera donc à des « parts » différentes du lecteur : des désirs d’exploration dans les romans d’aventures, le désir d'affronter le monde et d'effectuer une ascension sociale dans le roman réaliste ; une interrogation sur le monde qui l'entoure et l’individu dans les œuvres du XXième siècle, etc.

Mais comment le personnage prend t-il vie ? Afin que le lecteur puisse s’identifier au personnage, le romancier doit donner l’illusion du réel. Il utilise alors divers « outils », grâce auxquels le personnage prend vie. Le personnage tient tout d'abord comme caractéristique principale : son prénom et son nom. Certains patronymes donnent ainsi un « indice » sur le caractère ou la condition sociale du personnage (par exemple Candide dans l'oeuvre éponyme de Voltaire).

Dans une second temps nous pouvons alors nous pencher sur la figure de l'ambitieux, cependant il faut tout d'abord préciser que le personnage de roman n’est pas fixé une fois pour toutes : il évolue constamment, au fur et à mesure de l’œuvre. D’une part, le lecteur découvre le héros au fur et à mesure, chaque réaction nouvelle permettant d’enrichir la vision qu’il aurait de lui. D’autre part, le personnage mis en scène dans de nombreuses péripéties, peut se voir se transformer, changer complètement, ou au contraire rester le même. Dans Bel-Ami, Duroy apparaît comme un homme prêt à tout pour réussir, allant même jusqu'à utiliser les femmes etc. Il apparaît donc que le personnage de l'ambitieux, comme nous pouvons voir dans les textes du corpus, est voué à évoluer. Si l'on s'appuie sur le texte D, de Bellanger, Le Grand Paris, nous pourrions y voir l'évolution future du personnage à travers la route parcourue.

De plus, le personnage de l'ambitieux est une figure qui est porteuse de significations et d'indices sur le portrait psychologique du personnage, ce dernier peut livrer sa personnalité par des signaux corporels ( des gestes, attitudes, choix etc) qui serviraient à aider l'auteur à compléter le portrait qu'il veut faire de ce personnage ambitieux. Par ailleurs, les dialogues dans les œuvres peuvent également apporter des indices sur le personnage et sur sa visée . Enfin, des objets matériels peuvent également compléter le portrait du personnage éclairant ses intentions et orientations, trahissant ses choix, ses limites.... Ainsi Charles Bovary devient un personnage misérable au yeux du lecteur et dans l'oeuvre Madame Bovary, suite à la description métonymique de sa casquette dans l'incipit, ce qui en fait un moyen de mettre en valeur la portée sociale, culturelle, sociologique etc de l'oeuvre en question.

Pour conclure, nous pouvons nous rappeler que nous nous sommes demandés en quoi le personnage ambitieux pouvait être plus intéressant qu'un personnage de roman commun. Il apparaît qu'un personnage ambitieux donne à l'auteur une plus grande amplitude de moyens pour une trame romanesque. De même, nous pourrions nous pencher sur la figure du fou, et son utilisation dans l'oeuvre littéraire.

Lycee francais de new york

SPECIAL BAC DE FRANCAIS WASHINGTON 2018, SUJETS CORRIGES EN LIGNE

SPECIAL BAC DE FRANCAIS WASHINGTON TOUTES SERIES 2017