Corrigé de l'écriture d'invention du bac de français série L métropole 2018. Consultez la correction

Le bac de français

Comparez votre brouillon au corrigé de l'écriture d'invention et évaluez votre devoir. Réagissez dans le forum et partagez vos impressions

Bac, série L

 

Bac de français  avec des professeurs du site

 

Baccalauréat 2018

Profs en direct le jour du bac

 

Sujets et corrigés : Mis en ligne le jour J à la fin des épreuves 

 

Lecture du sujet intégral PDF

Objet d'étude : 

Sujets de français pour la série Littéraire :

 

Objet d’étude : le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours


Le sujet comprend :
TEXTE A : Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves (1678)
TEXTE B : Madame de Staël, Delphine, quatrième partie, lettre XXXV (1802)
TEXTE C : Colette, La Vagabonde (1910)

ÉCRITURE

I. Vous répondrez d'abord à la question suivante (4 points) :
Quelles raisons ces personnages féminins invoquent-ils pour justifier leur
renoncement à l'amour ?

II. Vous traiterez ensuite, au choix, l'un des sujets suivants (16 points) :

1. Commentaire
Vous commenterez l'extrait de Delphine de Madame de Staël (texte B).

2. Dissertation
Un personnage de roman doit-il vivre des passions pour captiver le lecteur ?
Vous répondrez à la question en vous appuyant sur les textes du corpus, sur
les œuvres que vous avez étudiées en classe ainsi que sur vos lectures personnelles.

3. Invention
Imaginez la rencontre de Renée et de la Princesse de Clèves. Chacune défend
sa conception de l’amour. Écrivez, en une cinquantaine de lignes, leur dialogue
argumentatif.

 

Correction de l'écriture d'invention 

 

Invention


Imaginez la rencontre de Renée et de la Princesse de Clèves. Chacune défend sa conception de l’amour. Écrivez, en une cinquantaine de lignes, leur dialogue argumentatif.

 

Ce sujet d’invention vous invite à confronter deux conceptions opposées de l’amour respectivement incarnées par la Princesse de Clèves et Renée ; conceptions qui correspondent à des époques différentes et donc à des réalités distinctes sur la place de la femme et de ses sentiments. Si la Princesse de Clèves semble défendre l’amour comme un sentiment soumis à des exigences morales, Renée apparaît davantage attachée à l’indépendance de ses sentiments et de ses désirs où l’amour se présente comme répétitif et fragile. Une fois ces deux acceptions du sentiment amoureux mises en évidence, vous devez veiller à faire apparaître les critères stylistiques du dialogue. Enfin, vous pouvez imaginer la rencontre entre ces deux personnages par la situation qui les lie : celle du renoncement à l’amour avant de développer l’ensemble du discours argumentatif.

français  2018

SPECIAL BAC DE FRANCAIS METROPOLE TOUTES SERIES 2018