- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Fontenelle, l'entretien sur la dent d'or.

ORAUX EAF

 

 

La dent d'or : Histoire des oracles - 1687

 

Fontenelle, la dent d'or(1657-1757), Histoire des oracles 1687

Lecture du texte :

Il serait difficile de rendre raison des histoires et des oracles que nous avons rapportés, sans avoir recours aux Démons, mais aussi tout cela est-il bien vrai ? Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause. Il est vrai que cette méthode est bien lente pour la plupart des gens, qui courent naturellement à la cause, et passent par-dessus la vérité du fait; mais enfin nous éviterons le ridicule d'avoir trouvé la cause de ce qui n'est point.

Ce malheur arriva si plaisamment sur la fin du siècle passé à quelques savants d'Allemagne, que je ne puis m'empêcher d'en parler ici.

En 1593, le bruit courut que les dents étant tombées à un enfant de Silésie, âgé de sept ans, il lui en était venu une d'or, à la place d'une de ses grosses dents. Horatius, professeur en médecine à l'université de Helmstad, écrivit, en 1595, l'histoire de cette dent, et prétendit qu'elle était en partie naturelle, en partie miraculeuse, et qu'elle avait été envoyée de Dieu à cet enfant pour consoler les chrétiens affligés par les Turcs. Figurez vous quelle consolation, et quel rapport de cette dent aux chrétiens, et aux Turcs. En la même année, afin que cette dent d'or ne manquât pas d'historiens, Rullandus en écrit encore l'histoire. Deux ans après, Ingolsteterus, autre savant, écrit contre le sentiment que Rullandus avait de la dent d'or, et Rullandus fait aussitôt une belle et docte réplique. Un autre grand homme, nommé Libavius, ramasse tout ce qui avait été dit sur la dent, et y ajoute son sentiment particulier. Il ne manquait autre chose à tant de beaux ouvrages, sinon qu'il fût vrai que la dent était d'or. Quand un orfèvre l'eût examinée, il se trouva que c'était une feuille d'or appliquée à la dent avec beaucoup d'adresse; mais on commença par faire des livres, et puis on consulta l'orfèvre.

Rien n'est plus naturel que d'en faire autant sur toutes sortes de matières. Je ne suis pas si convaincu de notre ignorance par les choses qui sont, et dont la raison nous est inconnue, que par celles qui ne sont point, et dont nous trouvons la raison. Cela veut dire que non seulement nous n'avons pas les principes qui mènent au vrai, mais que nous en avons d'autres qui s'accommodent très bien avec le faux.

 

Deuxième partie de l'entretien :

Problématiques :

  • -Comment Fontenelle, à travers cet exemple de la dent d'or, remet-il en cause les miracles, et s'en prend ainsi à un des éléments du christianisme?
  • -En quoi ce texte annonce-t-il les Lumières?
  • -En quoi est-ce un apologue?

Plan du commentaire :

  • I/ La structure du texte
  • Entrée en matière
  • Annonce d’une anecdote
  • Récit anecdotique
  • Généralisation
  • II/ Le récit anecdotique
  • La précision
  • Les explications pseudo-scientifiques
  • Les interventions du narrateur
  • III/ La fonction du dernier paragraphe
  • Premier constat
  • Deuxième constat

Questions sur le commentaire en fonction du plan

I -

  • - Quelle est la structure du texte?
  • - Autour de quoi la structure tourne t'-elle?
  • - Quel est le thème?
  • - Etudiez la première phrase
  • - Que marque l'impératif?
  • - Qui est le narrateur?
  • - Dans quelle mesur est-il impliqué?
  • - Comment l'exemple est-il présenté?
  • - Est-ce un argument d'autorité?
  • - Que marque l'adverbe "plaisamment"?
  • - Quel est le registre du texte?
  • - Comment le récit est-il mis en relief?

II -

  • - Quelles sont les intentions de l'auteur?
  • - Quelle est la situation dans le temps?
  • - Etudiez les noms des savants?
  • - A quoi le savant est-il associé?
  • - Quelle est la première intervention du narrateur?
  • - A qui s'adresse t'-il?
  • - Pourquoi?
  • - Quelle est la visée?
  • - Quel est le ton?
  • - Etudiez l'ironie?
  • - Comment est-elle soulignée?
  • - Présentez l'anecdote
  • - Le jugement de Fontenelle est-il implicite ou explicite?

III -

  • - Quel est le ton du dernier paragraphe?
  • - Quel effet la généralisation donne t'-elle?
  • - Quel définition de l'ignorance avons-nous?
  • - Etudiez les deux définitions proposées
  • - Quelles sont les erreurs soulignées?
  • - Ce texte est-il un apologue?
  • - Y retrouvons nos l'idéal des lumières?

 

 

 

 

*** Série S. L'argumentation

 

Objet d'étude: la question de l'homme dans les genres de l'argumentation du XVIème à nos jours

 

Problématique: quels arguments sont apportés par les écrivains et les philosophes pour accéder Bonheur au fil des siècles?

 

Discours sur le bonheur

Le bonheur est en effet bien plus rare que l'on ne pense. Je compte pour heureux celui qui possède un certain bien que je désire, et que je crois qui ferait ma félicité : le possesseur de ce bien-là est malheureux ; ma condition est gâtée par la privation de ce qu'il a, la sienne l'est par d’autres privations. Chacun brille d'un faux éclat aux yeux de quelque autre, chacun est envié pendant qu'il est lui-même envieux ; et si être heureux était un vice ou un ridicule, les hommes ne se le renverraient pas mieux les uns aux autres. Ceux qui en seraient les plus accusés, les grands, les princes, les rois, seraient justement les moins coupables.......

Lire la suite du texte

 

 

Bernard Le Bouyer (ou Le Bovier) de Fontenelle, né à Rouen le 11 février 1657 et mort, presque centenaire, à Paris, le 9 janvier 1757, c'est un écrivain français.

  • Annonciateur de l'esprit des lumières

  • Ouvrage sur le Bonheur. Essai 1784

  • Genre, Essai. Argumentation explicite et théorique

  • Bonheur s'oppose à plaisir. Le plaisir est éphémère. Le bonheur est un état durable

  • Portée générale du discours. Présent de vérité générale. L. 16. 17. 26. 27. Pronoms révélateurs de l'ensemble de la communauté humaine.

  • Procédés d'écriture.  Injonction, impératifs, conditionnel, subjonctif

  • Lire la suite de l'étude

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 26/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau