- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

1ère version Sonnet allégorique de lui-même et version définitive du sonnet en X, Stéphane Mallarmé

Mallarme photo

Mallarme par picasso

 

première version du sonnet

*** Commentaire à consulter sur internet

Le symbolisme 

 

 

        Sonnet allégorique de lui-même, Stéphane Mallarmé

 

        La Nuit approbatrice allume les onyx
        De ses ongles au pur Crime, lampadophore,
        Du Soir aboli par le vespéral Phoenix
        De qui la cendre n'a de cinéraire amphore
        
        Sur des consoles, en le noir Salon : nul Ptyx
        Insolite vaisseau d'inanité sonore,
        Car le Maître est allé puiser de l'eau du Styx
        Avec tous ses objets dont le Rêve s'honore.
        
        Et selon la croisée au Nord vacante, un or
        Néfaste incite pour son beau cadre une rixe
        Faite d'un dieu que croit emporter une nixe
        
        En l'obscurcissement de la glace, décor
        De l'absence, sinon que sur la glace encor
        De scintillations le septuor se fixe.

Version définitive  du "Sonnet allégorique de lui-même" devenu "Sonnet en X"

 

Ses purs ongles très haut dédiant leur onyx,
L'Angoisse, ce minuit, soutient, lampadophore,
Maint rêve vespéral brûlé par le Phénix
Que ne recueille pas de cinéraire amphore

Sur les crédences, au salon vide : nul ptyx
Aboli bibelot d'inanité sonore,
(Car le Maître est allé puiser des pleurs au Styx
Avec ce seul objet dont le Néant s'honore.)

Mais proche la croisée au nord vacante, un or
Agonise selon peut-être le décor
Des licornes ruant du feu contre une nixe,

Elle, défunte nue en le miroir, encor

   Que, dans l'oubli fermé par le cadre, se fixe 

De scintillations sitôt le septuor.

 

Date de dernière mise à jour : 31/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau