Description de l'objet en poésie. Le poème récipient. Le rapport des mots et des choses avec Mallarmé, Ponge, Villon et Hérédia

Francis ponge

Le langage et le rapport des mots et des choses en poésie. Le poème récipient.

Quel est le rapport entre les mots et les choses ? Ponge 1

 

Villon donne un statut particulier aux objets poétiques  dans son Testament.

En décrivant un objet, Heredia cherche à faire du poème une pièce précieuse d'orfèvrerie.

Mallarmé découvre au même moment que les mots éloignent des choses, ce qui relance la poésie vers de nouveaux horizons.

Ponge fait de l'objet l'enjeu majeur de sa poésie qui tourne à «l'objeu», procurant «l'objoie» du poète et du lecteur.

Les écuelles, vases, ptyx, assiettes, cruches qu'on retrouve dans ces poèmes font ainsi du poème le récipient d'une réflexion féconde sur le langage et sur le rapport entre le mot et la chose.

 

Pour aller plus loin 

Suivez-nous sur facebook

Ajouter un commentaire