François Villon - Oral EAF - Testament, Poèmes CXIV et CXV, 1461

Villon

Montrez que les poèmes sont tels les objets, des récipients.

Oral EAF, séquence poésie

Quête du sens du Moyen-Âge à nos jours

Villon

François Villon

Oral EAF

Testament, Poèmes CXIV et CXV, 1461

 

 

Questionnaire sur sa vie et son œuvre

Quel est le nom de François Villon?

François de Montcorbier

Quelles sont ses dates?

1431 ou 1432, il est né à Paris

A quel milieu social appartient-il?

Il est issu d'une famille pauvre

Quelle jeunesse a t'-il eue?

Il est orphelin très jeune

il est ensuite recueilli par Guillaume de Villon

Qui était Guillaume de Villon?

Un chanoine

A quelle vocation Villon est-il tout d'abord destiné?

A devenir clerc

Que se passe t'-il pour empêcher cette vocation?

Il est à plusieurs reprises condamné et devient ce que l'on appelle un brigand. Il tue un prêtre à 24 ans.

Sa nature portée au plaisir le pousse à la débauche et au vice. Il apprend les escroqueries avec des compagnons de débauche. Il fréquente les cabarets et autres endroits et mauvais lieux.

A t'-il fait des études?

Il est écolier de l'université, maître de la faculté des Arts dès 21 ans. Il est licencié en 1452

Qui était Villon?

Un poète français de la fin du Moyen-âge

Quelles sont ses deux œuvres principales?

Le Lais, long poème d'écolier et le Testament, œuvre maîtresse

Il a aussi écrit la Ballade des pendus (aussi appelée Epitaphe Villon. C'est son poème le plus connu ) alors qu'il pensait être pendu après sa condamnation.

A quoi Villon est-il finalement condamné?

A une peine d'exil

(Plusieurs fois Charles d'Orléans et Louis XI le sauvèrent de la potence)

Il disparaît après une seconde peine d'exil en 1463

A quelle époque le poète est-il redécouvert et acquiert le statut de premier «poète maudit»?

A l'époque romantique.

 

Le Testament

Quel en est le thème?

Le thème est la parodie d'un acte juridique

Les digressions sur l'injustice, la mort, la sagesse

Quel est l'état d'esprit de l'oeuvre?

Le ton est acerbe, l'humour domine, il est souvent noir et reflète le bon vivant rigolard et paillard qu'était Villon

Quelle est la plus célèbre ballade du Testament?

La plus célèbre est la Ballade des Dames du temps jadis avec son célèbre refrain des neiges d'antan

De quand date la forme définitive du Testament?

Il semble dater de 1461

 

Ecriture du Testament

 

Questions sur l'introduction

Comment Villon considère t'-il les mots?

Ils sont des signes arbitraires qui ne permettent pas de dire les choses, des objets-signes. Il jongle avec le langage.

De quelle nature sont les poèmes 114 et 115?

Les poèmes sont des huitains, poèmes de 8 vers en octosyllabes, vers de 8 syllabes

Quelle est la situation du poème CXIV, 114?

Dans ce poème, Villon donne un buffet et une jatte à Robin Trousecaille, c'est un homme qui a existé et qui était en charge de l'équipement des soldats.

Quel est le personnage du poème CXV, 115?

Dans cette poésie, Villon donne «deux bassinets et un coquemard» à Perrot Girard. Ce nom est inconnu mais il s'agit probablement d'un barbier fréquenté par le poète.

De quelle nature sont les objets de la poésie?

Tous les objets de la poésie sont des récipients.

 

Problématiques possibles

Montrez que les poèmes sont tels les objets, des récipients.

En quoi et dans quel but Villon fait-il une mise en scène du «je»?

Montrez que cette poésie est une réflexion sur le langage

Quel est le sens de ce poème?

Ce poème est-il une réflexion sur la poésie?

 

Plan possible d'étude

I – Mise en scène du je

II – Facétie et satire

III – Poèmes récipients

 

Du récipient au poème

Certains poètes prêtent une attention particulière à l'objet parce qu'il leur permet de développer une réflexion sur la poésie et sur le langage en général. Quel est le rapport entre les mots et les choses ? Villon donne un statut particulier aux objets poétiques qu'il distribue dans sont Testament, à la fois témoignages, armes, moyens de transfigurer une vie ratée. En décrivant un objet, Heredia cherche à faire du poème une pièce précieuse d'orfèvrerie. Mallarmé découvre au même moment que les mots éloignent des choses, ce qui relance la poésie vers de nouveaux horizons. Ponge fait de l'objet l'enjeu majeur de sa poésie qui tourne à «l'objeu», procurant «l'objoie» du poète et du lecteur.

Les écuelles, vases, ptyx, assiettes, cruches qu'on retrouve dans ces poèmes font ainsi du poème le récipient d'une réflexion féconde sur le langage et sur le rapport entre le mot et la chose.

 

Questionnaire sur le commentaire dans le respect des axes

 

I – Mise en scène du «je»

Quelles sont les questions possibles sur la mise en scène du je?

Il s'agit d'abord de montrer qu'un «je» est ancré dans le réel

Quels sont les objets du quotidien évoqués aux vers, 4, 6, 7 et 11?

«bassin», «jette»,»ménage», «coquemard»

Quels sont les personnages auxquels Villon s'adresse?

Robin Troussecaille et Perrot Girard

A quel autre indice voit-on que le «je» est ancré dans le réel?

On le voit au thème évoqué par le champ lexical de la nourriture, thème trivial et familier.

En second lieu, il faut montrer que certains détails autobiographiques traduisent la mise en scène du «je»

Quel personnage nous renseigne au niveau autobiographique?

Le personnage qui nous renseigne est Perrot Girard, un barbier probablement fréquenté par Villon. Cette référence donne du réalisme et témoigne de la fidélité de Villon qui raconte ce qu'il a vécu lorsqu'il s'est fait recoudre.

Comment le réalisme est-il souligné et accentué?

Par les lieux réels, les toponymes, vers 16, «Pourras» et 10, «Bourg-la-Reine».

Il y a en outre une date précise, «des ans y a demi-douzaine», juin 1455, Villon s'enfuit après le meurtre de Sermoise.

En dernier lieu, dans votre présentation orale, il faut associer la mise en scène du «je» à une mise en scène du moi.

Quels sont les indices de cette mise en scène du moi?

On a une référence à des personnages que Villon n'a pas fréquentés. Ex, Robin Trascaille

Montrez que les objets du poème sont inventés

«Buffet» qui est un service de table de riches alors que Villon est pauvre. On sait qu'il n'en possédait pas, il s'invente cet objet et simule sa satisfaction. Il se fait passer pour riche et met en scène une réalité imaginée.

 

II – Facétie et satire

 

En premier lieu, le burlesque doit-être analysé.

Quelles sont les questions possibles de l'examinateur sur ce point ?

 

Quelles sont les caractéristiques du burlesque ?

Le burlesque se traduit à trois niveaux =

Au niveau de l'équipement loufoque de Troussecaille car sa monture n'est qu'un « roussin » au lieu d'être un cheval de guerre. Le buffet nous montre que le don de la « jatte » est ridicule car il contraste avec le service précieux. Enfin, Villon met en relief les opposés entre le noble, le vil, le haut et le bas à travers la référence à l'Abbaye de Port Royal que dirigeait l'abesse de Pourras.

La facétie et la satire suppose l'étude du jeu avec les mots

Relevez les termes et expressions qui traduisent la parodie de la langue juridique

« item » en anaphore, « barbier juré »

Que connote le jeu sur le nom de « Troussecaille » ?

Trousse signifie retrousser. Caille est un oiseau : argot : prostituée/ Trousser une volaille. Il ramène donc la prostituée à une volaille que l'on trousse, à qui on attache les pattes pour la cuire.

Quelle connotation le nom Troussecaille à t'-il ?

Il a une connotation sexuelle

Comment la satire se traduit-elle dans le poème ?

Comment les personnages sont-ils caractérisés ?

Par l'antiphrase qui consiste à dire le contraire de ce que l'on pense. Ex, Robin Troussecaille qui est censé avoir un cheval « gros et refait » se promenait avec un cheval maigre et faible.

La satire cible t'-elle la cupidité des cibles ?

Oui, Villon était pauvre, il n'avait pas d'argent, ni richesse aucune. Il ironise sur la cupidité de ses cibles car il donne alors qu'il n'a rien à offrir.

De qui Villon se moque t'-il le plus ?

De lui-même puisqu'il a raté sa vie et s'amuse par le rire à conjurer ses échecs.

 

III – Poèmes récipients

Des poèmes comme des objets/des récipients

 

Comment Villon par l'idée du creux, assimile t'-il les poèmes à des objets, des récipients ?

La première idée qui suggère que le poème est un contenant se trouve dans les objets légués. Il s'agit de récipients et le poème n'est perçu que comme un ustensile capable de recueillir.

Quel contenu Villon donne t'-il au contenant ?

Le contenu est des mots et non des choses mais les mots qui les désignent.

A quoi cela fait-il référence ?

Au nominalisme = les mots existent indépendamment des choses.

Le poème est-il finalement assimilé à un plein de vide ?

Oui, le poème est plein de vide. Il crée par ses rimes et assonances une musique et devient comme les sons qu'il crée, insaisissable.

Le poème est insaisissable.

Quelles sont les idées du poème évocateurs des objets fétiches ?

Dans un premier temps, les objets sont caractérisés par la matière brute, ex, « jatte », écuelle en terre

Ensuite les objets donnent sens aux poèmes. Il y a un huitain axé sur le sexe et un autre sur la torture.

Enfin, ces objets permettent la sublimation des pulsions les plus basses. Les objets donnent le sens à la poésie en esthétisant, en sublimant le laid, le banal en beau.

Les objets permettent de laisser une trace

Les objets ont une mémoire, ils assurent le lien dans le temps et témoignent.

Quelle nouvelle définition peut-on donner à l'objet ?

Il est la mémoire. Il garde les traces dans le temps et vient témoigner de ses souvenirs.

Il est l'insaisissable. Le poème est tel l'objet car on y enferme l'insaisissable.

Quel est le contenu de cet objet ?

C'est le temps

Le mot est-il un outil chez Villon ?

Le mot le ramène au néant car plutôt que de nommer les choses, il les fait disparaître. Le mot ne restitue que le contenu vide de l'objet. Seul le temps perdure.

 

Conclusion

Ainsi, cette poésie de Villon est une mise en scène du « je », entre facétie et satire. Mais c'est une véritable réflexion sur le langage qui s'articule autour de la notion objets/ récipients. Les poèmes sont comme des objets, des récipients, mais le contenu du contenant qu'est la poésie ne comprend que des mots mais des mots pour dire l'insaisissable. Le poème est plein de vide.

Ouverture : Mallarmé : « suggérer, voilà le rêve » = ne pas nommer les choses mais utiliser toutes les significations du mot.

 

Texte complémentaire =

Comment le Testament a t'-il été réécrit par Christophe Manon, Jea Teulé et Luigi Critone ?

 

Documents complémentaires :

Réécriture de certains poèmes du Testament de Villon mais en français contemporain

Bande dessinée sur la rédaction du Testament 2016

Document de dubrevetaubac.fr partagé sur letudiant.fr

Droits d'auteurs enregistrés 

Tous droits réservés


 Copyright


 

Pour aller plus loin 

Suivez-nous sur facebook