Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Molière, Dom Juan : I,1 la tirade de Sganarelle, l'éloge du tabac - Deuxième étude de la scène. Portrait de Don Juan et portrait de Sganarelle.

 

Molière : Dom Juan

Autre étude, acte I, scène 1

Eloge du tabac : deuxième étude de la tirade de Sganarelle

l'analyse :

Molière utilise un procédé qu’il a déjà été utilisé dans tartuffe ( qui vient d’être interdit ) . Faire le portrait du personnage éponyme avant son apparition . Sganarelle fait un portrait chargé d’un grand seigneur méchant homme en dévoilant certains aspects de sa propre personnalité et de sa relation avec son maître .

I)portrait de Dom Juan

Le portrait de DJ se fait à partir des 2 acceptions du mot libertin puisqu’il est présenté comme un esprit fort ( un libertin ds le 1ere sens ) . Mais, c’est aussi le séducteur

a)Don Juan :  libertin = esprit fort

Vocabulaire religieux massif « diable », « turc », « hérétique », « chrétien », « ciel », « enfer, » « pèlerin »

DJ est mis à part / on nous

Ne croit, ni, ni

Elle est complètement ruiné par la négation

· Mariage

C’est l’image sacrée, religieux . Mais il est ici ridiculisé, désacralisé

Mariage ) 1 évènement unique dans une vie . or, dans le texte , le mariage est toujours associé au pluriel :

« épouser= énumération=pl

mariage= attraper les belles

épouser toutes les mains

toutes celles

Blasphème : « Toi, son chien, son chat"

= mariage + sexualité+ zoophilie

Pour DJ, le Mariage = moyen alors qu’il doit être 1 fin, but . « Mariage ne lui coûte rien »= commerce

« il ne se sert point d’autres pièges (= logique du chasseur )pour attraper= Satisfaire le plaisir de DJ

------------> Mariage au service de son plaisir

b)Don Juan :  libertin

Le mot d’ordre de sa conduite, c’est son plaisir .

Sgnarelle utilise un voc destiné à évoquer l’instinct sexuel, brute

Voc animal = « Bête brute », « pourceau d’Épicure »

+ DJ personnage narcissique= visible dans la syntaxe :

Il aurait fait plus pour contenter sa passion

Il ne trouve rien de plus chaud pour lui

C) Méchanceté

 cette tirade est régulièrement associée au mal hyperbolique :

Le plus grand scélérat

Il vaudrait mieux être au diable qu’à lui

Bête + conno diabolique

Il use de la ruse = attribut du diable « piège, c’est son instrument

D) Monstre qui échappe au langage

Sgnana semble s’essouffler de la description de son maître

1 er qualificatif appliqué à DJ : « pèlerin »

------------>familier= effet comique

1 er sens religieux= blasphème de la bouche de Sgana

------------> marche à but religieux

Ce terme convient parfaitement à DJ, celui qui circule , ne cesse de se déplacer . Mais ses déplacements n’ont pas de terme . De plus, il n’est jamais là ou on le cherche . C’est un personnage insaisissable

Multiplication des énumérations : « Dame ,demoiselle, bourgeoise , paysanne .. L’énumération reflète la logique de la collection .

------------> par définition à l’infini= la référence « chapitre à durer jusqu’au soir «

Sganarelle admet que son portrait n’est qu’une ébauche

----------> négation restrictive

DJ est un perso qui échappe au langage, indicible.

« terrible chose »= tout et n’importe quoi signalé encore 1 fois

Transition =

Si cette tirade a pour but essentielle d’ouvrir l’appétit concernant DJ , elle permet également de faire indirectement le portrait de Sganarelle , et de mettre en lumière un certain nombre d’éléments de la relation maître / valet

II)Portrait de Sganarelle

a)Un fanfaron

Face à Gusman, il se pose en personnage supérieur, et en jouit avec assez de satisfaction

*1ere phrase : « Se……. Moi »

· Sganarelle se pose comme celui qui sait « Je n’ai pas grand peine «

· Il connaît son maître et il se pose aussi comme possédant un plus de savoir par rapport à tout ce qu’il raconte « ébauche du personnage ». Il savoure l’effet produit par son discours « tu demeures surpris » . On est dans une situation de comédie puisque Sganarelle qui est un valet qui se met en position de pouvoir . C’est un classique du valet qui essaye de singer son maître.

b)Un poltron

La crainte et la haine domine Sgana . Traditionnellement , le valet de comédie est un complice de son maître et très souvent se met à son service dans ses conquêtes amoureuses . Ici, le début signale un certain nombre d’ignorance de Sganarelle . Le terme « certitude « est accompagné d’une négation = ignorance . « Il ne m’a point entretenu « = Sganarelle n’est pas le confident de Don Juan, pas de complicité .

Sa peur est avouée par l’expression « terrible chose » . Il évoque « la crainte en moi « . Mais c’’est surtout dans son comportement que sa peur apparaît . L’apparition de DJ l’effraie , et on a l’impératif « Séparons –nous », on a ensuite la formulation d’un regret d’avoir parler « cela m’est sorti un peu trop vite de la bouche » . Il est prêt à se désavouer « Je dirais hautement que tu as menti » ; On aura le même comportement avec les paysannes .

c)Un spectateur impuissant

On voit que Sganarelle est obligé d’obéir à contre-cœur . On voit donc le pouvoir que DJ a sur lui . C’est un Sganarelle quasi-prisonnier « bride, réduit, diminué » . DJ dépossède Sganarelle de sa propre parole , ses propres sentiments , et empêche Sgana de faire coïncider son être et son paraître .

d)Une figure ambiguë

Sganarelle incarne le bon sens populaire et la morale . Il condamne le libertinage dans ses deux sens . La tirade sur le tabac montre qu’il défend un monde stable, fondé sur cité et la vertu . Il est le premier à évoquer le ciel et le courroux du ciel . Mais, la forme choisie pour défendre la morale détruit le contenu :

-objet interdit

« Ni ciel, ni enfer, ni loup garou »

------------> superstition = On met sur le même plan la religion et la superstition . Mettre la foi au conctat la superstition la foi/ faire de la foi qqch. qui relève de la superstition Pas de différence entre les deux

------------> En même temps qu’il défend certaines valeurs, son discours le ridiculise . Ce sera son rôle dans la pièce

Conclusion =

On peut considérer qu’il s’agit d’une tirade matrice de la pièce parce qu’elle annonce de nombreux épisodes . La scène du père est lisible dans la phrase « remontrances chrétiennes »== Résumé de la 1ere scène avec Dom Louis . L’enjeu de la pièce st annoncé avec l’expression « Le courroux du ciel « . DJ est posé comme un personnage d’hybris et donc le dénouement est inscrit des le début . Cela est typique de la tragédie puisque quand elle s’ouvre , tout est dit, la catastrophe finale est inscrite . Face à ce portrait de DJ, le reste de la pièce va nous servir à confirmer . La scène de paysannes est annoncée . Cette tirade exhibe le pouvoir de DJ, sa capacité à fasciner

Molière, Dom Juan, I,1 étude et oral du bac, les questions probables

ORAUX EAF

 

Une oeuvre intégrale, Dom Juan au bac, séquence théâtre

  • Dom Juan - Molière - ACTE I, scène 1 - L'éloge du tabac
  • Descriptif de la première partie de l'entretien :
  • Le commentaire est d'un niveau satisfaisant. Il comprend, la lecture de la scène 1, acte I, une problématique d'étude, une introduction avec une annonce du plan, un plan en trois axes avec plusieurs arguments et des citations de l'extrait à présenter à l'oral afin d'appuyer et de justifier les idées développées, des transitions, une conclusion.
  • Plan :
  • 1. L’éloge du tabac : une parade parodique entre deux valets de comédie.

  • 2. Une tirade d’exposition.

  • 3. La tirade de Sganarelle est une réflexion sur le théâtre

  • Descriptif de la seconde partie de l'entretien :

  • Une préparation à l'oral est proposée dans le cadre de cette étude. Elle comprend un lexique sur le vocabulaire du théâtre et une introduction à la séquence, 5 questions sur la séquence "le théâtre" avec les développements nécessaires pour répondre, des questions sur l'extrait en fonction de la problématique d'étude et des trois axes du commentaire joint. Un exposé sur les éléments classiques, baroques et le libertinage complète le document sur Dom Juan de Molière.

  • Les questions et réponses en commentaire en fonction des axes se présentent ainsi :

  • 1. L’éloge du tabac : une parade parodique entre deux valets de comédie. 6 questions

  • 2. Une tirade d’exposition. 2 questions

  • 3. La tirade de Sganarelle est une réflexion sur le théâtre. 3 questions

ORAUX EAF

Accéder au document

Date de dernière mise à jour : 20/08/2017