- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Etudes et commentaires de textes en philosophie

Spécial bac 2018

 

DNBAC

 

Services pédagogiques

DNBAC

 

 

Philosophie

 

 
 
 

 

 

Etude d'une oeuvre

 

 

Dnbac commentaires

 

 

 

Platon, étude du Ménon, l'opinion droite

  • Par prepabac
  • Le 05/06/2014
  • Dans Commentaires philosophie

Questionnaire sur Alcibiade majeur  de Platon

  • Par  prepabac                                        
  • Le 12/11/2014
  • Dans Méthodologie philosophie

Alcibiade

Questionnaire de 35 questions réponses

Lire la suite

 

Réflexions

 

Dnbac commentaires

 

Georg simmel

 

 

  • Husserl
  • La conscience est nécessairement et intentionnellement conscience de quelque chose.
  • Et, cette idée est précisément une des thèses centrales d’un courant philosophique qui s’appelle la phénoménologie, dont l’initiateur est Husserl.
  • "La perception de cette table est, avant comme après, perception de cette table. Ainsi, tout état de conscience en général est, en lui-même, conscience de quelque chose, quoi qu’il en soit de l’existence réelle de cet objet et quelque abstention que je fasse, dans l’attitude transcendantale qui est mienne, de la position de cette existence et de tous les actes de l’attitude naturelle. Par conséquent, il faudra élargir le contenu de l’ego cogito transcendantal, lui ajouter un élément nouveau et dire que tout cogito ou encore tout état de conscience "vise" quelque chose, et qu’il porte en lui-même, en tant que "visé" (en tant qu’objet d’une intention), son cogitatumrespectif.Chaque cogito, du reste, le fait à sa manière. La perception de la "maison" "vise" (se rapporte à) une maison - ou, plus exactement, telle maison individuelle - de la manière perceptive ; le souvenir de la maison "vise" la maison comme souvenir ; l’imagination, comme image ; un jugement prédicatif ayant pour objet la maison "placée là devant moi" la vise de la façon propre au jugement prédicatif ; un jugement de valeur surajouté la viserait encore à manière, et ainsi de suite.Ces états de conscience sont aussi appelés états intentionnels. Le mot intentionnalité ne signifie rien d’autre que cette particularité foncière et générale qu’a la conscience d’être conscience de quelque chose, de porter, en sa qualité de cogito, son cogitatum en elle-même. "
  • E. Husserl, Méditations cartésiennes.
  • Lire l'analyse sur le site

 

socrate

 

  • Exercice type bac : la naissance de la philosophie
  • L'apologie de Socrate, Platon
  • Socrate : Je ne fais rien d’autre en effet que de circuler partout ; je vous engage, les plus jeunes comme les âgés, à n’avoir, ni pour vos corps, ni pour votre fortune, de souci qui soit antérieur à celui de l’amélioration de votre âme, ni qui soit même également fort ; je vous dis que ce n’est pas de la fortune que naît le vrai mérite, mais que c’est le vrai mérite qui fait bonnes la fortune, les autres choses humaines aussi, toutes sans exception, dans les affaires privées comme dans celles de l’Etat. Maintenant, si c’est en disant cela que je corromps, alors c’est que cela est dommageable ! (…)  Ainsi donc à présent, il s’en faut de beaucoup, Athéniens, que ce soit, comme on pourrait le croire, ma cause à moi que je plaide ; c’est plutôt la vôtre, de peur qu’en me condamnant vous ne commettiez une grave faute au sujet du cadeau que vous a fait le Dieu ! Si en effet vous me faites périr, il ne vous sera pas facile d’en trouver un autre qui soit comme je suis : tout bonnement (quand même il serait  par trop ridicule de parler ainsi !), attaché par le dieu au flanc de la cité, comme au flanc d’un cheval puissant et de bonne race, mais auquel sa puissance même donne trop de lourdeur et qui a besoin d’être réveillé par une manière de taon. C’est justement en telle manière que moi, tel que je suis, le dieu m’a attaché à la cité ; moi qui réveille chacun de vous individuellement, qui le stimule, qui lui fait des reproches, n’arrêtant pas un instant de le faire, m’installant partout, et le jour entier. 
  • Questions :  
  • 1) Pourquoi Socrate met-il l’amélioration de l’âme au-dessus de tout le reste ? 
  • 2) Pourquoi serait-ce une faute de faire périr Socrate ? 
  • 3) Pourquoi la Cité aurait-elle besoin d’une sorte de « taon » ?
  • Lire la correction en ligne

 

rousseau.jpg

 

 
  • Rousseau, les annales de philosophie  : bac 2012 série S  Expliquer le texte suivant :  EXTRAIT D'ŒUVRE  On façonne les plantes par la culture, et les hommes par l'éducation. Si l'homme naissait grand et fort, sa taille et sa force lui seraient inutiles jusqu'à ce qu'il eût appris à s'en servir ; elles lui seraient préjudiciables, en empêchant les autres de songer à l'assister ; et, abandonné à lui-même, il mourrait de misère avant d'avoir connu ses besoins. On se plaint de l'état de l'enfance ; on ne voit pas que la race humaine eût péri, si l'homme n'eût commencé par être enfant.  Nous naissons faibles, nous avons besoin de force ; nous naissons dépourvus de tout, nous avons besoin d'assistance ; nous naissons stupides, nous avons besoin de jugement. Tout ce que nous n'avons pas à notre naissance et dont nous avons besoin étant grands, nous est donné par l'éducation.  Cette éducation nous vient de la nature, ou des hommes ou des choses. Le développement interne de nos facultés et de nos organes est l'éducation de la nature ; l'usage que l'on nous apprend à faire de ce développement est l'éducation des hommes ; et l'acquis de notre expérience sur les objets qui nous affectent est l'éducation des choses.  Chacun de nous est donc formé par trois sortes de maîtres. Le disciple dans lequel leurs diverses leçons se contrarient est mal élevé, et ne sera jamais d'accord avec lui-même ; celui dans lequel elles tombent toutes sur les mêmes points, et tendent aux mêmes fins, va seul à son but et vit conséquemment. Celui-là seul est bien élevé.  Émile, Rousseau
  • Lire la corrigé en ligne

 

  • Rousseau : Discours sur le fondement de l'inégalité entre les hommes
  • Commentaire

"Mais, quand les difficultés qui environnent toutes ces questions, laisseraient quelque lieu de disputer sur cette différence de l'homme et de l'animal, il y a une autre qualité très spécifique qui les distingue, et sur laquelle il ne peut y avoir de contestation, c'est la faculté

de se perfectionner ; faculté qui, à l'aide des circonstances, développe successivement toutes les autres, et réside parmi nous tant dans l'espèce, que dans l'individu, au lieu qu'un animal est, au bout de quelques mois, ce qu'il sera toute sa vie, et son espèce, au bout de mille ans, ce qu'elle était la première année de ces mille ans. Pourquoi l'homme seul est-il sujet à devenir imbécile ? N'est-ce point qu'il retourne ainsi dans son état primitif, et que, tandis que la Bête, qui n'a rien acquis et qui n'a rien non plus à perdre, reste toujours avec son instinct, l'homme reperdant par la vieillesse ou d'autres accidents, tout ce que sa perfectibilité lui avait fait acquérir, retombe ainsi plus bas que la Bête même ? Il serait triste pour nous d'être forcés de convenir, que cette faculté distinctive, et presque illimitée est la source de tous les malheurs de l'homme ; que c'est elle qui le tire à force de temps, de cette condition originaire, dans laquelle il coulerait des jours tranquilles et innocents ; que c'est elle, qui faisant éclore avec les siècles ses lumières et ses erreurs, ses vices et ses vertus le rend à la longue le tyran de lui-même et de la Nature."

Jean-Jacques ROUSSEAU,
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755). 

Lire le commentaire sur le forum

 Howard s becker

 

 

 Spinoza

 

 

platon

 

 

 

Epicure

 

  • Le concept de désir : synthèse de cours
  • Lettre à Ménécée, Epicure
  • Analyse, plan et questionnaire bac
  • Consultez le document
  • Complément d'étude : questionnaire de 18 questions réponses sur le désir
  • Séquence "sujet " :  le désir, thème philosophique
  • Consultez le document

 

L strauss race et histoire

 

  • Synthèse de cours : nature et culture
  • L'ethnocentrisme
  • La prohibition de l'inceste
  • Claude Lévi Strauss : Race et Histoire
  • Lire la synthèse  

 

 

 
 
 

 

 

 

 

kant.jpg

 

 

  • Kant, les limites du champ artistique
  • Etude d'un extrait de la critique de la faculté de juger
  • L’art est distingué de la nature, comme le faire l’est de l’agir ou  causer en général et le produit ou la conséquence de l’art se distingue  en tant qu’œuvre du produit de la nature en tant qu’effet. ...
  • c’est-à-dire comme une activité, qui est en elle-même  désagréable (pénible) et qui n’est attirante que par son effet (par  exemple le salaire), et qui par conséquent peut être imposée de manière  contraignante.”
  • Lire la suite

 

Sartre

 


 

 

  • Comment prendre des notes en cours de philosophie?

    • Par prepabac
    • Le 31/03/2017
    • Dans Méthodologie philosophie
    • 0 commentaire

    DNBac

    Lire la suite

  • Fiche bac synthèse, la philosophie : synthèse de cours pour conceptualiser l'essentiel

    • Par prepabac
    • Le 20/03/2017
    • Dans Méthodologie philosophie
    • 0 commentaire

    Lire la suite

  • Fiche bac synthèse, la matière et l'esprit : synthèse de cours pour conceptualiser l'essentiel

    • Par prepabac
    • Le 20/03/2017
    • Dans Méthodologie philosophie
    • 0 commentaire

    Lire la suite

  • Questionnaire : Sartre, l'existentialisme est un humanisme

    • Par prepabac
    • Le 02/09/2015
    • Dans Méthodologie philosophie
    • 0 commentaire

    DNBac

    L'existentialisme est un humanisme

    Lire la suite

  • Questionnaire sur la religion : document idéal pour revoir et conceptualiser sur la séquence "culture", la religion : toutes séries

    • Par prepabac
    • Le 01/09/2015
    • Dans Méthodologie philosophie
    • 0 commentaire

    DNBac

    Questionnaire philo toutes séries

    Lire la suite

  • Questionnaire sur l'art : séquence culture - 45 questions réponses

    • Par prepabac
    • Le 26/08/2015
    • Dans Méthodologie philosophie
    • 0 commentaire

    DNBac

    Séquence culture, l'art

    Lire la suite

  • Questionnaire bac de philosophie : De l'homme au citoyen. Apprendre à conceptualiser : 4 questionnaires de 26 questions réponses

    • Par prepabac
    • Le 23/08/2015
    • Dans Méthodologie philosophie
    • 0 commentaire

    DNBac

    Séquence politique toutes séries

    Lire la suite

  • Séquence sujet : le désir : questionnaire bac de 18 questions réponses. Réviser les cours en questionnaires

    • Par prepabac
    • Le 29/12/2014
    • Dans Méthodologie philosophie
    • 0 commentaire

    DNBac

    Questionnaire de 18 questions réponses sur le désir

    Lire la suite


 

Date de dernière mise à jour : 09/06/2018