Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Sujets corrigés de philosophie, bac 2017, Liban, série L. Les sujets sont en ligne sur le site

L'art peut-il éduquer? Nos connaissances nous aident-elles à vivre? Commentaire de Merleau Ponty, Phénoménologie de la perception : les corrigés sont tous en ligne

 

DNBAC

 

 

 

Profs en direct le jour du bac

sur www.dubrevetaubac.fr  

 

 

Les sujets tombés au baccalauréat de philosophie : Liban, bac 2017

Sujets de la série L

Terminale L :

 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

PHILOSOPHIE
SÉRIE L
 
Durée de l’épreuve : 4 heures
L’usage des calculatrices est interdit
 


Le candidat traitera, au choix, l’un des trois sujets suivants : 

L'art peut-il éduquer?

Nos connaissances nous aident-elles à vivre? 

Commentaire philosophique

Merleau Ponty, Phénoménologie de la perception

Lecture du sujet

 

Annales bac

BAC L

Sujet 1 : L’art peut-il nous éduquer ?

 

Les distinctions conceptuelles qu'il nous faudra travailler et développer dans notre dissertation :

 

Nature / et Culture

 

La culture se distingue de la Nature en ce sens qu'elle n'est pas ce qui est inné à l'Homme mais ce qui est acquis par celui-ci. L'Homme est un être de culture, il transforme le monde dans lequel il vit pour l'habiter. Il se sort de son état d'animalité, de Nature, par le langage, les traditions, le savoir mais aussi l'art.

 

Il nous sera utile de comprendre que la culture peut s'entendre dans le sens d'une transformation, d'une amélioration. Amélioration de soi, transformation de soi vers une (pleine) humanité.

 

Ce qui est inné // et ce qui est acquis

 

Art // et Technique

Les beaux-arts // l'artisanat

 

Ce qui distingue une œuvre d'art d'un autre type de production humaine, c'est que c'est un artefact qui ne répond à aucune utilité. D'autres critères de l'oeuvre d'art sont la beauté et l'originalité (l'impossibilité de l'a reproduire). Juger une œuvre d'art s'apprend = formation du goût.

 

Il nous faudra aussi travailler autour du terme « éduquer ». « Nous éduquer » peut vouloir dire « nous enseigner », « nous former » (former notre goût du beau par exemple), « nous grandir », « nous élever dans notre connaissance du monde qui nous entoure ».

 

Le questionnement s'organise donc autour de la relation entre l'Art et la Culture.

 

Reformulation du sujet :

L'art peut-il contribuer à l'amélioration de l'Homme ?

L'art peut-il transformer l'Homme ? L'art a-t-il un rôle dans la culture de l'Homme ?

Le but de l'art serait-il d' éduquer, de transformer l'Homme ?

 

 

Problématisation:

 

Le sujet de la dissertation présuppose que l'art, aurait une toute autre fin (finalité, but) que la beauté et l'expression d'une pensée ou d'une idée : nous éduquer . Il soulève les questions suivantes :

 

Quelle est le but de l'art ?

La vraie fin de l'art serait-elle de transformer l'Homme ?

 

 

Plan possible : L'art peut-il nous éduquer

 

I. L'art a pour seul fin, l'art lui-même.

 

A. Dans La Crise de la Culture, Hannah Arendt écrit que les œuvres d'arts sont « isolées loin de la sphère des nécessités humaines». Les œuvres d'arts ne seraient pas créées pour les hommes mais sont destinés à survivre à la vie limitée des mortels.

 

B. L'oeuvre d'art est la réalisation sensible d'une idée, c'est la sa seule fin : être une réalisation sensible et esthétique de l'idée ou des pensées d'un artiste.

 

C. Comment alors l'art pourrait-il nous enseigner quoique ce soit que nous ne savons pas déjà puisqu'il provient de nous, puisque son origine est l'Homme lui-même

 

II.L'art éduque notre perception

 

A. Toutefois, si la finalité de l'art peut être la satisfaction esthétique, ne pouvons-nous pas avancer que l'art éduque notre sensibilité rien que parce qu'elle s'adresse à notre perception (nos yeux, nos oreilles) ?

 

B. Le goût s'éduque, le jugement esthétique résulte d'un apprentissage. Dans La Distinction.Critique sociale du jugement, Bourdieu explique qu'apprécier les qualités d'une œuvre d'art relève d'un apprentissage d'une certaine conception de l'art, du beau, d'après la civilisation dans laquelle on appartient. On l'acquiert par l'éducation et la transmission . Il y aurait donc autant de concepts du beau que d'éducation et de cultures.

 

C.Selon Kant, la culture s'acquiert au contact de l'art car par l'art, l'Homme épanoui (éduque) la sensibilité de son esprit. Le plaisir que suscite l'art met en mouvement l'imagination et la réflexion, deux facultés de l'esprit humain.

 

III.Plus que notre perception, l'art nous éduque en tant qu'être de culture, peut nous élèver à notre humanité

 

A. Distinction Nature et culture. L'Homme défini comme un être doté de la conscience, qui a un recul sur lui-même. C'est un être de culture rien que parce qu'il s'émancipe, par l'exercice de sa conscience (langage, savoir, art, technique) de son état d'animalité.

 

B. Chez Bergson, l'art est l'activité par laquelle l'Homme transforme le monde et prend conscience de soi.

 

C. L'art est une représentation du monde, de l'Homme par l'Homme. Les œuvres d'arts permettent donc d'apporter aux spectateurs un savoir sur le monde qui les entoure, à percevoir des choses qu'ils ne percevaient pas auparavant.

 


  1.  

 

Sujet 2 : Les connaissances nous aident-elles à vivre ?

 

Les distinctions conceptuelles qu'il nous faudra travailler et développer dans notre dissertation :

 

La connaissance (activité de production du savoir) // et le Savoir (résultat de cette activité, corpus de connaissances)

LA connaissance (activité théorique de l'Homme) // et LES connaissances (quelle différence dans la compréhension du sujet?)

 

LES connaissances, c'est la sommes des connaissances que nous avons sur la réalité qui nous entoure.

 

L'Homme / et l'animal

L'Homme est un être de culture. Il est doté de Raison et de langage.

 

Vie humaine / et vie animale

Qu'est-ce qu'une vie pleinement humaine ?

 

Distinction d'Aristote :

Connaissance théorique (pour connaître) // pratique (pour agir) // technique (pour produire)

 

Rationnalisme // et Empirisme

 

La Raison // la perception, la sensation

 

Vivre // et Bien-vivre

 

 

 

Le questionnement s'organise donc autour de la relation entre la Connaissance (activité théorique) et l'Homme.

Reformulation du sujet : Les connaissances nous aident-elles à vivre ?

Peut-on vivre sans avoir de connaissances ?

Est-ce grâce à nos connaissances que nous pouvons vivre ?

Les connaissances nous facilitent-t-elle notre vie humaine ?

Problématisation:

 

Le sujet surprend car vivre, c'est ce que nous faisons naturellement et organiquement : nous sommes en vie et nous nous maintenons en vie en satisfaisant nos besoins primaires (alimentation, reproduction, instinct de survie). Ainsi, le sujet soulève la question suivante :

 

En quoi les connaissances peuvent-elles faciliter la vie humaine ?

Plan possible :

I. Les connaissances permettent à l'Homme de se représenter le monde, l'expliquer et le transformer

A. Distinction des différentes finalités de la connaissance théorique, pratique et technique. Ces trois types de connaissances ont pour trait commun d'aider l'Homme à transformer le monde dans lequel il vit pour le rendre habitable. Par exemple, il acquiert le savoir-faire de l'agriculture pour cultiver sa subsistance dans les terres fertiles des contrées.

B. Selon Galilée, tous les pans de la réalité répondent à une structure mathématisable qui peut être connaissable par la Raison. Connaître la nature, c'est pouvoir en prédire les phénomènes et donc mieux les dominer et les maîtriser. La vie humaine se caractérise par la souveraineté qu'exerce l'Homme sur la nature. C'est ainsi que les connaissances nous aident à vivre.

C. L'Homme est doté de Raison. Sa Raison (ou son entendement), est la faculté de connaître et est donc ce qui lui permet d'appréhender le monde. Appréhender le Monde c'est également appréhender le Soi car nous pouvons nous aussi faire l'objet de connaissance (« se connaître soi-même » + chez Husserl la conscience se prend elle-même pour conscience)

II. Mais il y a des connaissances qui ne sont d'aucune utilité à l'Homme

Il s'agit de rendre compte du problème que posent les connaissances fausses et les connaissances stériles (opinions) pour la vie de l'Homme.

A. La connaissance n'a pas que pour origine la Raison, mais aussi la perception. Chez Kant, la Raison est ce qui organise les expériences sensibles (par la perception des sens). Or la perception peut nous induire en erreur et nous faire mal-connaître. Descartes illustre cela avec l'exemple du bâton plongé dans l'eau qui, par phénomène de réflexion, semble brisé alors qu'il n'en est rien. Dans ce cas, les connaissances ne peuvent pas nous aider à vivre.

B. Critique de Platon sur la Doxa (l'opinion confuse et donc stérile à toute connaissance vraie).

C. Cependant, peut-on dire que l'opinion et les connaissance empiriques trompeuses, sont autant de points de départ de la connaissance vraie ?

III. Les connaissances permettent de Bien-vivre

A. « Les » connaissances et au final un terme bien vaste. Il englobe tous les types de connaissances que nous pouvons avoir. Ici il s'agit de re-travailler les termes du sujets et de le recentrer sur une autre interprétation du terme « vivre » = le Bien-vivre (faire la distinction des deux). Le Bien-vivre= vie heureuse, libre.

B. La liberté chez Descartes, c'est la possibilité d'affirmer, de nier mais aussi la volonté d'agir. Cette liberté s'exerce grâce au jugement et à la connaissance du vrai et du bien.

C. Dans la psychanalytique de Freud, connaître les mécanismes inconscients qui auparavant nous échappaient mais nous déterminaient, permet de vivre une vie plus « consciente » et plus heureuse.

Commentaire de Texte : Phénoménologie de la perception , Merleau-Ponty (1945)
 

Thème : Le corps désirant et le corps désiré

Thèse : Merleau-Ponty affirme que désirer c'est « chercher à posséder » non pas un corps mais un corps « animé par une conscience » (l.20)

Ce texte mobilise les notions suivantes : Autrui, conscience, intentionnalité et désir. Il conviendra alors de les définir lors de votre commentaire de texte afin d'éclaircir les arguments de l'auteur.

Problématisation :

Dans ce texte, le désir n'est plus l'expression d'une pure corporéité, support des passions. Il s'agira de montrer en quoi ici le désir est une affirmation d'une conscience en tant que sujet libre.

Plan :

I. L.1 à 8 : L'exposition du corps engage un rapport de force entre soi et autrui.

A. L'exposition du corps est un acte intentionnel provenant d'une conscience

B. Le calcul des gains et des pertes dans cette bataille engagée pour la domination d'autrui : je risque d'être moi-même dominé.

C. Merleau-Ponty utilise la dialectique du Maître et de l'Esclave d'Hegel pour illustrer le rapport de domination sujet/objet. Le risque du jeu du désir est que l'une des conscience s'en retrouve nié et réifié.

D. La perception en jeu dans le désir : le regard

II. L.9 à 15 : Le désir de domination de l'autre par la nudité est en fait une affirmation de soi en tant que sujet.

A. La fascination de l'autre fait que même s'il reconnaît ma subjectivité, cette reconnaissance n'a aucune valeur puisqu'il est lui, aliéné. C'est un problème (une impasse).

B. Le désir est en cela, plus qu'un rapport de force : un rapport inter-subjectif, entre deux subjectivités, deux consciences libres qui se reconnaissent l'une l'autre comme telles. (« dialectique de la pluralités des consciences (l.20)

C. Le corps renvoie donc à une conscience. Intentionnalité des corps.

III. l. 15 à fin : Le désir sexuel n'est pas une interaction entre deux corps, mais une interaction entre deux corps animés par des consciences.

A. Dans le désir sexuel, il y a aussi ce rapport de forces engagé par le désir de fasciner. Dans le désir sexuel il y a une exacerbation de l'envie de dominer non pas un corps mais bien un esprit, une conscience.

B. Chez Merleau-Ponty, le désir sexuel échappe à sa définition purement biologique et animale. Le Philosophe semble omettre les passions dont la corporéité est le support.

Conclusion

Merleau-Ponty a une approche originale parce qu'il met en avant la métaphysique du désir. Le désir échappe à sa définition biologique et animale puisqu'il devient un rapport de force inter-subjectif entre deux consciences qui se reconnaissent mutuellement

 

 

  • Les sujets de philosophie du bac 2017 à l'étranger, Liban. Lire les sujets séries générales, ES, S et L.

    • Par prepabac
    • Le 18/04/2017
    • Dans L'actualité du bac
    • 0 commentaire
  • Les sujets de philosophie du bac 2017 à l'étranger, Washington. Lire les sujets séries générales et technologiques

    • Par prepabac
    • Le 18/04/2017
    • Dans L'actualité du bac
    • 0 commentaire

    Lire la suite

  • Entraînez-vous avec les sujets corrigés de philosophie Pondichéry 2017, séries techno, avant l'épreuve de philosophie. Les corrigés sont en ligne

    • Par prepabac
    • Le 16/04/2017
    • Dans L'actualité du bac
    • 0 commentaire

    Lire la suite

  • Sujets corrigés de philosophie bac 2017 Pondichéry, série ES. Entraînez-vous avec les corrigés de Pondichéry avant l'épreuve de philosophie

    • Par prepabac
    • Le 16/04/2017
    • Dans L'actualité du bac
    • 0 commentaire

    Lire la suite

  • Sujets corrigés philosophie 2017 Pondichéry, série S. Corrigés sur le site pour vous entraîner aux sujets des séquences du bac

    • Par prepabac
    • Le 16/04/2017
    • Dans L'actualité du bac
    • 0 commentaire

    Lire la suite

  • Sujets corrigés philosophie 2017 Pondichéry, série L. Corrigés disponibles sur le site pour vous entraîner avant l'épreuve de philosophie

    • Par prepabac
    • Le 16/04/2017
    • Dans L'actualité du bac
    • 0 commentaire

    Lire la suite

  • Les sujets corrigés du bac de philosophie, 2017, Pondichéry, toutes séries

    • Par prepabac
    • Le 16/04/2017
    • Dans L'actualité du bac
    • 0 commentaire

    Lire la suite

  • Les dates des épreuves en français, littérature, philosophie et bac pro de Pondichéry 2017 sont en ligne. Consultez le calendrier du bac

    • Par prepabac
    • Le 09/04/2017
    • Dans L'actualité du bac
    • 0 commentaire

     

    Annales bac

    Lire la suite


 

Date de dernière mise à jour : 29/07/2017