Faut-il aimer les autres pour les respecter ? Dissertation corrigée en ligne

Le bac de philosophie

Problématique : Le respect que j’éprouve pour autrui ne tient-il pas plus à sa nature humaine qu’à mes affinités avec lui, qu’à l’amour ou à l’amitié ?

Profs en direct le jour du bac

sur Dubrevetaubac

 

 

 

   Les sujets tombés au baccalauréat de philosophie : Liban, bac 2018

Sujets de la série L

Terminale L 

 

Dissertation n°1 :
Faut-il aimer les autres pour les respecter ?

Dissertation n°2 :
La parole a-t-elle le pouvoir de changer les choses ?

Explication de texte :
K. Marx et F. Engels, L'idéologie allemande (1845-1846).
 

L philosophie 2018 liban sujet officielL philosophie 2018 liban sujet officiel (86.27 Ko)

 

Faut-il aimer les autres pour les respecter ?

 

Concepts :

Autrui

Respect/amour/amitié

 

Faut-il : le sujet interroge l’obligation, l’injonction à aimer les autres pour les respecter. Peut-on respecter les autres sans les aimer ?

Problématique : Le respect que j’éprouve pour autrui ne tient-il pas plus à sa nature humaine qu’à mes affinités avec lui, qu’à l’amour ou à l’amitié ?

 

Mon respect pour autrui est dépendant de mon amour pour lui : l’amour engendre le respect

  1. Amour et respect sont deux formes d’acceptation de l’autre. L’injonction chrétienne à aimer son prochain est une injonction à aimer tout homme comme s’il était notre prochain, c’est-à-dire à le respecter.

  2. La société est mue par deux forces d’opposition : c’est le principe d’insociable sociabilité théorisé par Kant. Si je n’aime pas quelqu’un, j’ai plutôt tendance à m’en éloigner.

  3. Si je ne porte pas d’amour envers quelqu’un, je privilégie mes intérêts, les intérêts de ceux que j’aime. Etant donné que les intérêts particuliers sont souvent contraires, je peux nuire aux intérêts d’autrui sans trop de cas de conscience si je ne l’aime pas. Mais en nuisant à ses intérêts, je peux aussi nuire à ses droits. C’est la situation du conflit des intérêts que l’on trouve dans l’état de nature présenté par Hobbes

Certaines formes d’amour peuvent aller à l’encontre du respect de l’autre

  1. Un amour qui n’est que désir emprisonnant pour autrui nuit à son intégrité, ne le respecte pas dans son essence. Dans un amour fusionnel, la forme d’amour peut être destructrice donc irrespectueuse de l’autre dans sa différence

  2. Pour Kant, un amour pathologique, gouverné par les passions, est une forme de mépris de l’autre.

Le respect comme sentiment universel, indépendant de l’amour

  1. Le respect implique de dépasser un égoïsme fondamental pour mieux aimer les autres.

  2. Kant : le respect est un élément constitutif de la morale. La loi morale m’oblige à traiter l’autre comme une fin en soi, indépendamment de mes sentiments pour lui.

  3. Nietzsche propose dans Ainsi parlait Zarathoustra à trouver en son ami son « meilleur ennemi » : il faut aussi honorer, respecter en l’autre les parties que l’on n’aime pas. Une telle amitié, fondée sur le respect de l’autre dans son entièreté est une vraie amitié

 

Philosophie Liban 2018

Spécial bac de philosophie, Liban 2018 toutes séries. Les sujets corrigés en ligne, commentaire et dissertations, sujets au choix

Pour aller plus loin