- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

La Fontaine, la mort et le bûcheron, commentaire bac, toutes séries

Dnbac commentaires

Bon commentaire bac : bon niveau d'étude

 

 

  • La mort et le bûcheron, La Fontaine, niveau bac, toutes séries. Bon niveau d'analyse
  • La mort et le bûcheron, La Fontaine
  • Première partie de l'entretien de français

 

Un mouvement littéraire : le clissicisme, textes de baccalauréat oral de français

  • thème : la vanité dans les fables de La Fontaine
  • prolongement : poésie et argumentation
  • Problématique : La Fontaine nous instruit-il avec virtuosité?
 
Descriptif :
 
Le document fait trois pages word, il comprend une introduction, trois parties chacune bien développée avec plusieurs arguments, une conclusion et une ouverture
 
 
Lecture de la fable :
  • "Un pauvre Bûcheron tout couvert de ramée,
  • Sous le faix du fagot aussi bien que des ans
  • Gémissant et courbé marchait à pas pesants,
  • Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
  • Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,
  • Il met bas son fagot, il songe à son malheur.
  • Quel plaisir a-t-il eu depuis qu'il est au monde ?
  • En est-il un plus pauvre en la machine ronde ?
  • Point de pain quelquefois, et jamais de repos.
  • Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,
  • Le créancier, et la corvée
  • Lui font d'un malheureux la peinture achevée.
  • Il appelle la mort, elle vient sans tarder,
  • Lui demande ce qu'il faut faire
  • C'est, dit-il, afin de m'aider
  • A recharger ce bois ; tu ne tarderas guère.
  • Le trépas vient tout guérir ;
  • Mais ne bougeons d'où nous sommes.
  • Plutôt souffrir que mourir,
  • C'est la devise des hommes. "
 

 

Plan proposé :

  • - Introduction
  • I_ Une fable traditionnelle reprise des Anciens : La réécriture
  • 1. Fable reprise d’Ésope :
  • 2. Le plaisir du lecteur/auditeur des fables au XVIIème:
  • II_ Une fable innovante par le travail de l’écriture: le classicisme du style
  • 1. Un récit avec une longue situation initiale descriptive et pathétique:
  • 2. Un Récit à chute sans situation finale: la brièveté et la concision classique. (tout dire en peu de mots)
  • III_ Un récit à chute sans situation finale: la brièveté et la concision classique
  • 1. Satire de la nature humaine
  • 2. Satire de ses contemporains
  • 3. Une morale philosophique sur la condition humaine:
  • Conclusion
  • Ouverture
 

Extrait de l'analyse :

Introduction:

Jean de La Fontaine (8 juillet 1621 à Château-Thierry, 13 avril 1695 à Paris) est un poète français de la période classique dont l'histoire littéraire retient essentiellement les Fables et dans une moindre mesure les contes licencieux. On lui doit cependant des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d'opéra qui confirment son ambition de moraliste. Ses Fables constituent la principale œuvre poétique de la période classique, et l’un des plus grands chefs d’œuvre de la littérature française. Travail de réécriture des fables d’Ésope (par exemple La Cigale et la Fourmi), de Phèdre, Abstémius, de Pañchatantra (Pilpay), mais aussi de textes d’Horace, de Tite-Live (« les Membres et l’estomac »), de lettres apocryphes d’Hippocrate (« Démocrite et les Abdéritains »), et de bien d’autres encore, elles constituent

Dnbac commentaires

 

Accéder au document 

 

 

 

La Fontaine

Ajouter un commentaire