Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Que devons-nous à l'Etat? Plan synthèse fiche bac séquence politique

Dnbac dissertations

Annales de philosophie bac 2013, série ES

   

 

Bac ES :  Sujet 2013

 

Que devons-nous à l’état?

Problème :

Que nous apporte l’état? Questions sous tendue car la question suppose que l’on s’interroge sur ce que l’état nous apporte mais aussi nos obligations. Que devons-nous faire? L’état nous apporte une sécurité au niveau de la justice sociale, une protection mais c’est dans le rapport de l’état et du citoyen que la question doit-être traitée.

Plan possible :

I. L’état : Un pouvoir institutionnalisé auquel l’homme est soumis

- le citoyen doit soumission à l’Etat, force commune garantissant ordre, protection à différentes niveaux et sécurité Le maintien de l’ordre suppose la soumission à un Etat civilisé. Référence Rousseau par exemple (L’homme ne peut vivre à l’état de nature) les Hommes ne sont pas capables de se gérer, la loi du plus fort règne => besoin d'un état pour garantir la sécurité Le contrat social garantit normalement l'égalité et la liberté de chacun. Il permet à l'homme vivre en société. CONTRAT SOCIAL = pacte par lequel les hommes acceptent de vivre en société en déléguant à une autorité politique la bonne marche du bien commun et la liberté des hommes. L'état social n'aliène pas la liberté = vie en société = guerre et conflits pour Rousseau. Pour préserver paix et liberté, les hommes doivent s'associer et conclure une pacte par lequel ils se donnent des lois et un gouvernement dont la fonction est de défendre le bien commun et la liberté individuelle. Ce n'est pas une aliénation car le contrat social est l'expression de la volonté générale.

II. L’obligation du citoyen vis-à-vis de l’Etat

La soumission du citoyen à l’état par l’obéissance ne suffit pas à éclairer le rapport réciproque de l’homme et de ses obligations face à l’état. L’homme doit obéissance mais pas une obéissance passive. Le citoyen doit préserver ses libertés tant au niveau publique qu’au niveau privé. L’obéissance du citoyen ne doit pas être aveugle. Pour que la paix civile ne soit pas menacée, le citoyen doit pouvoir réagir contre les abus, les dérives et autres formes progressives d’un pouvoir trop orienté vers la dictature ou le despotisme. L’Etat autoritaire et ses dangers. L’Etat doit toujours être l’expression de la volonté générale.

 

politique morale Dissertations philosophie

Ajouter un commentaire