- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Le contrat social permet-il à l'homme d'être libre en société? Révisions philo, séquence la politique, l'Etat et la société

Dnbac dissertations

Arguments de la thèse et de l'antithèse de la question.

 

 

 

Le contrat social permet-il à l'homme d'être libre en société?

 

Arguments thèse

 

Le contrat social garantit normalement l'égalité et la liberté de chacun. Il permet à l'homme vivre en société.

CONTRAT SOCIAL = pacte par lequel les hommes acceptent de vivre en société en déléguant à une autorité politique la bonne marche du bien commun et la liberté des hommes.

 

  • L'état social n'aliène pas la liberté = vie en société = guerre et conflits pour Rousseau. Pour préserver paix et liberté, les hommes doivent s'associer et conclure une pacte par lequel ils se donnent des lois et un gouvernement dont la fonction est de défendre le bien commun et la liberté individuelle. Ce n'est pas une aliénation car le contrat social est l'expression de la volonté générale.

  • Le pouvoir de l'état vient de la volonté générale. Etre libre, c'est obéir à la loi = cela concerne les hommes et les gouvernants = ( Rousseau était contre la monarchie). Seule la République est légitime.

  • Le peuple est souverain. «l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté». Rousseau

 

Le peuple ne peut pas aliéner sa liberté. Pas de confiscation du pouvoir par une minorité (référendum)

 

Arguments de l'antithèse

 

Le contrat social peut aussi justifier le principe de l'autorité et le droit de contraindre.

 

  • La volonté générale est une illusion = la minorité non représentée peut-être une menace pour la paix civile.

  • La majorité peut exercer une dictature = dictature de la majorité. Ex = l'Allemagne hitlérienne

  • L'état s'oppose à la liberté individuelle = ex. Du point de vue du libéralisme ou de l'anarchisme.

 

Donc la fin du pouvoir politique est l'exercice de l'autorité.

 

 

Libéralisme:

doctrine affirmant la primauté de la liberté individuelle et la nécessité de la protéger en limitant les pouvoirs de l'état

 

Anarchisme:

Doctrine politique rejetant l'autorité de l'état dans l'organisation de la société

 

 

 

 

 

 
   

 

politique morale Dissertations philosophie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau