- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

La loi nous dit-elle ce qu'il est juste de faire? La loi est juste mais il faut parfois désobéir aux lois, ex de désobéissance civile.

Dnbac dissertations

Parfois il semble légitime de désobéir à la loi


 

La loi nous dit-elle ce qu'il est juste de faire?

Thèse

La loi est juste

La loi explique ce qu'il est juste de faire et tente de l'imposer à tous. La loi répartie les droits entre les citoyens par exemple tous les citoyens majeurs français inscris sur les listes électorales et pouvant voter. Elle répartie aussi les devoirs par exemple un travailleur doit être déclaré, elle décrit et répartie également les peines, par exemple, l'homicide volontaire peut entraîner jusqu'à 30 ans de réclusion. Cette répartition cherche à être juste, c'est-à-dire, non pas égale mais proportionnelle. Par exemple, l'impôt sur le revenu est fixé en fonction des revenus.

- La loi est juste : répartition équitable des droits et des devoirs des citoyens

De plus, la loi permet lors d'un conflit de jouer le rôle de médiateur entre l'agresseur et la victime. Sans l'intervention d'un arbitre, au risque de rester prisonnier du cycle de la vengeance. La loi permet de rétablir l'équilibre entre les deux parties, elle est impartiale et contrairement à la vengeance, elle échappe aux passions et à la colère; On distingue donc la vengeance de la punition, la vengeance est un art de la victime. La punition au ocntraire est l'oeuvre d'un juge. Sans punition on risque d'être enfermé dans un processus infini de vengeance réciproque. La loi nous dit donc bien ce qu'il est juste de faire.

- La loi est juste : elle est capable de gérer les conflits = rôle de médiateur et d'arbitre du juge

En outre, le caractère écrit de la loi permet d'éviter l'arbitraire des individus. La loi ne dépend pas du caractère particulier de celui qui l'applique, elle évite les caprices et les passions du juge et permet de garantir une neutralité du jugement.

  • La loi nous dit ce qu'il est juste de faire : elle garantit une neutralité du jugement du fait de son caractère écrit.

Pourquoi les hommes ont-ils besoin de lois pour être justes? Platon Explique dans la République que l'âme humaine est fondamentalement injuste.

Cependant les lois sont parfois injustes. Doit-on alors distinguer les lois juridiques de la morale?


 

Antithèse

La loi morale nous dit ce qu'il est juste de faire. Il peut exister des lois juridiques injustes, faites par un groupe au pouvoir au profit de lui-même, sans égard pour le reste du groupe social

- Parfois il semble légitime de désobéir à la loi

En 1940, le régime Vichy vote une loi sur le statut des juifs qui ne peuvent plus travailler dans la fonction publique, dans le commerce, ni dans l'industrie. De même, en Afrique du Sud, l'Apartheid en Afrique du Sud voyait le statut des noirs discriminés. Ils ne pouvaient en effet pas voter, ni se marier avec des blancs.

  • Des grands mouvements internationaux peuvent altérer le bon fonctionnement de certaines lois

  • Résistance à la loi et refus de l'autorité établie

Par exemple Gandhi a conduit en 1930 la marche du sel : 50 000 personnes marchent 300 km pour rejoindre la mer, refusant ainsi d'acheter le sel du gouvernement colonial anglais. De nombreux marcheurs sont mis en prison mais Gandhi insiste pour se laisser enfermer et demeurer pacifique face à l'autorité.

Enfin, si la loi nous dit bien ce qu'il est juste de faire, c'est seulement en théorie. On trouve d'abord des lois qui se contredisent, produisant des antinomies. Par ailleurs, l'argent permet d'influencer l'exercice concret de la justice notamment en payant des avocats.

- Certaines lois se contredisent, l'argent permet d'influencer l'exercice de la loi

Finalement, on peut dire que si la loi nous dit ce qu'il est juste de faire, c'est à certaines conditions qu'il s'impose de préciser.

Antigone choisit de désobéir à la loi édictée par le roi Créon qui interdit d'enterrer Polynice, le frère d'Antigone qui a attaqué la vielle. En faisant cela Antigone affirme qu'elle a des des lois supérieures , des lois divines, éternelles gravées dans le coeur des hommes qui exigent d'elle qu'elle enterre son frère. Il est parfois nécessaire de transgresser les lois civiles pour déméler le juste. C'est ce que fait Antigone.

- Refus d'obéir à la loi considérée comme injuste

Cependant doit-on dire alors que chacun est libre de désobéir aux lois dès lors qu'il a la conviction qu'elles sont injustes? Ce serait en vérité la destruction de la loi.

- Désobéir est parfois essentiel pour être juste : appel à la désobéissance civile

On appelle désobéissance civile une infraction volontaire collective d'une loi supposée injuste. Une telle désobéissance exige plusieurs conditions. D'abord de reconnaître ouvertement l'autorité en annonçant en avance la transgrssion. Ensuite de désobéir collectivement et publiquement pour interppeler l'opinion. Ensuite la transgression demeure passifique pour éviter de s'opposer frontalement à l'autorité.

- La conscience morale nous dit parfois mieux que la loi ce qu'il est juste de faire

La désobéissance est donc une manière d'obéir à la conscience morale plus que juridique, cela au nom de la justice : ex Gandhi.

La loi entretient donc un rapport ambigu avec la justice. Pourtant la justice est le but recherché au sein d'une humanité plutôt portée aux mauvais sentiments.



 


 

 

philosophie politique morale

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau