Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Dobac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Zola, l'argent, étude de l'incipit, bac

Dnbac commentaires

Bon niveau d'étude, séquence roman, l'argent de Zola

 

L’argent - Emile Zola , l' Incipit :

lecture analytique : première partie de l'entretien

 
Descriptif du commentaire :
 
Le corrigé bac est d'un bon niveau, il comprend une introduction, un développement en trois parties avec chacune plusieurs arguments, des transitions, une conclusion. Des notes et définitions sur le roman sont proposées. Le devoir intégralement rédigé fait trois pages word. L'entretien sur l'incipit de Zola est mis à votre disposition  sur le site  pour compléter votre étude et réussir votre présentation orale de l'incipit de Zola.
 

Extrait de l'étude :

Introduction:

Au début du roman, Saccard entre dans un restaurant croyant être en retard à son rendez-vous avec Huret mais se rend compte que ce dernier n’est pas encore arrivé. Saccard se rend compte du peu d’égard qu’on a pour lui depuis sa ruine raconté par Emile Zola dans La Curée....
 
 
Problématique :
En quoi cet incipit est-il particulier?
 
Perspective d'étude :
analyse des personnages de roman
 
 
Formulation du plan :
 
Pour répondre à cette question, nous verrons d’abord que cet incipit est original car Zola présente son personnage au sein du roman L’Argent mais aussi dans la série les Rougon-Macquard, ensuite nous montrerons que l’incipit est rendu vivant grâce à l’usage du discours indirect libre enfin nous verrons que le personnage de Saccard est problématique, cette ambiguïté correspond bien au projet naturaliste (réaliste car  appuyé sur les sciences)
 
 
 
Texte :
 
Ainsi, il en était là, après la débâcle qui, en octobre, l'avait forcé une fois de plus à liquider sa situation, à vendre son hôtel du parc Monceau, pour louer un appartement les Sabatanis seuls le saluaient, son entrée dans un restaurant, où il avait régné, ne faisait plus tourner toutes les têtes, tendre toutes les mains. Il était beau joueur, il restait sans rancune, à la suite de cette dernière affaire de terrains, scandaleuse et désastreuse, dont il n'avait guère sauvé que sa peau. Mais une fièvre de revanche s'allumait dans son être ; et l'absence d'Huret qui avait formellement promis d'être là, dès onze heures, pour lui rendre compte de la démarche dont il s'était chargé près de son frère Rougon, le ministre alors triomphant, l'exaspérait surtout contre ce dernier. Huret, député docile, créature du grand homme, n'était qu'un commissionnaire. Seulement, Rougon, lui qui pouvait tout, était-ce possible qu'il l'abandonnât ainsi ? Jamais il ne s'était montré bon frère. Qu'il se fût fâché après la catastrophe, qu'il eût rompu ouvertement pour n'être point compromis lui-même, cela s'expliquait ; mais, depuis six mois, n'aurait-il pas dû lui venir secrètement en aide et, maintenant, allait-il avoir le cœur de refuser le suprême coup d'épaule qu'il lui faisait demander par un tiers, n'osant le voir en personne, craignant quelque crise de colère qui l'emporterait ? Il n'avait qu'un mot à dire, il le remettrait debout, avec tout ce lâche et grand Paris sous les talons.
" Quel vin désire monsieur ? demanda le sommelier.

-- Votre bordeaux ordinaire. "

 

Plan de l'étude :

  •  I - Un incipit original
  • 1 - le personnage principal
  • 2 - les  adjectifs qualificatifs
  •  3 - Un conflit familial
  • II - Incipit vivant  grâce à l'utilisation du discours indirect libre
  • 1 - La focalisation
  •  2 -  Le discours indirect libre
  • III - Portrait d'un héros problématique
  • 1  - Les défauts
  •  2 - Une intrigue romanesque
  • 3- L'ironie de Zola
Dnbac commentaires
 
 
 
 
 

Flaubert Zola Balzac

Ajouter un commentaire