Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales     L'entretien EAF    Coaching scolaire      Lycées français à l'étranger 
 

 

Les mouvements littéraires : le Réalisme, le Naturalisme, le Nouveau Roman  : ce qu'il faut savoir pour l'oral EAF

DNBAC

Les questions sur les mouvements littéraires à l'oral de français

Les mouvements littéraires : le Réalisme, le Naturalisme, le Nouveau Roman 

Le Réalisme :

 seconde moitié du XIX siècle, il se développe au moment de la révolution industrielle * C’est la reproduction exacte, complète, sincère du milieu où l’on vit * Le réalisme révèle le banal. Il décrit la vie telle qu'elle est, sans chercher à l’idéaliser. La vie quotidienne devient un objet littéraire.

* Auteurs réalistes :

a. Honoré de Balzac (1799-1850) => La Comédie Humaine (Le Père Goriot en 1835)

b. Gustave Flaubert (1821-1880) => Madame Bovary (1857), L’Éducation sentimentale (1869)

Le Naturalisme : * De 1875 à 1885 le réalisme est poussé jusqu’au bout ce qui a donné le naturalisme

* Le naturalisme est comme le réalisme mais considère l’homme comme déterminé par son milieu social

* Il représente l’évolution de la société : utilisation des dernières découvertes médicales sur la folie et l’hérédité, démarches expérimentales, les difficultés de la vie urbaine et en particulier celles des parisiens…

* Auteurs naturalistes :

a. Guy de Maupassant (1850-1893) => Une Vie (1883), Bel-Ami (1885)

b. Émile Zola (1840-1902) => Rougon-Macquart (20 romans dont L’Assommoir en 1877 et Germinal en 1885)

Le Nouveau Roman : * Apparu dans la seconde moitié du XX siècle

* Le Nouveau roman met en récit l’intériorité des personnages

* Les textes sont souvent à la première personne et le narrateur est omniscient

* Il remète en cause les caractéristiques du roman traditionnel

* Livrent des descriptions précises sans se reconnaître dans le réalisme du XIX siècle

* Critique de la description et des procédés du réalisme

* Auteurs du Nouveau roman :

a. Marguerite Duras (1914-1996) => L’Amant (1984)

b. Samuel Beckett (1906-1989) => En attendant Godot (1952) Les voix narratives (alix) Qui parle dans un roman ?

* L’auteur (être réel, qui écrit le livre) d’un roman et le narrateur (la voix qui raconte l’histoire) ne doivent pas être confondus !

* Narrateur :  extérieur à l’histoire (externe) - un personnage de l’histoire (interne)

* Personnages : acteurs de l’histoire

FONCTIONS DU NARRATEUR = Raconter l’histoire, organiser le récit, choisir l’ordre des actions et le rythme du récit à Informer, communiquer avec le lecteur à Donner son jugement

Les points de vue

* Le point de vue omniscient :  Narrateur connaît tout sur les personnages et la situation, il en sait plus que le personnage a.  Ce point de vue apporte pleins d’informations au lecteur (intentions des personnages, cadre spatio temporel)

* Le point de vue externe :  Narrateur est comme un témoin extérieur qui décrit et raconte la scène , il en sait moins que les personnages -

* Le point de vue interne : Narrateur ne dévoile que ce que le personnage voit (même si la 3ème personne est utilisée, la scène est perçue par le personnage) le narrateur voit à travers les yeux du personnage et découvre la scène en même temps que lui, le narrateur en sait autant que le personnage

La parole du personnage

Il existe 2 formes de discours qui peuvent être utilisés par le personnage de roman : le dialogue et le monologue.

1) LE DIALOGUE

 Le narrateur peut utiliser les 3 types de discours rapportés pour faire parler son personnage

* Le discours direct : introduit par des guillemets ou des tirets, le narrateur emploie ce discours pour rapporter exactement ce que dit le personnage. Dans l’incise, le geste ou le ton du personnage peuvent être ajoutés (ex : « Oh non, dit Paul en levant les yeux au ciel, j’ai encore beaucoup de devoirs a faire !! »)

* Le discours indirect : introduit par un verbe de parole ou de pensée (qui peut donner parfois des indications sur l’intonation), lorsque le narrateur emploie ce discours, il traduit la parole du personnage. Le lecteur n’entend donc pas les intonations de la parole.

* Le discours indirect libre : paroles et pensées du personnage sont rapportées indirectement, mais le narrateur fait entendre la voix, les sentiments du personnage par une ponctuation expressive ou un vocabulaire propre au personnage. Ce discours est souvent associé au point de vue interne.

2) LE MONOLOGUE

 Le personnage dialogue avec lui-même, ce qui permet au lecteur d’accéder à ses réflexions.

 

Textes complémentaires

Ajouter un commentaire