Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

La trilogie de Beckett, construction et deconstruction d'un personnage, Molloy, Malone meurt et L'innommable

DNBAC

Une trilogie romanesque

LA TRILOGIE ROMANESQUE

 Trois principaux protagonistes des romans de sa trilogie, Molloy, Malone meurt et L'Innommable

Molloy (1951)

 Molloy est enfermé dans un récit cyclique qui commence par la fin et se termine au commencement. On voit le personnage doué d'une relative mobilité tout d'abord à bicyclette, puis avec des béquilles et rampant pour finir. Il part en quête de sa mère.  Sa trajectoire se dédouble dans la deuxième partie

Moran, autre personnage, détective de l'agence Youdi part à la recherche de Molloy mais finit par ressembler de plus en plus à Molloy lui-même.  Leur trajectoire respective symbolise le recommencement d'une impossible quête de soi. 

 

Malone meurt (1951)

 

Malone est un personnage beaucoup moins mobile car il est dans son lit, figé dans une chambre close.  Il est passif attendant sa mort certaine et n'appréhendre son environnement extérieur que par le regard.  Il écrit et s'échappe par l'imaginaire, invente  «Vivre et inventer. [...] vivre, faire vivre, être autrui, en moi, en autrui. «Et doucement mon petit espace vrombit, à nouveau. Vous me direz que c'est dans ma tête, et il me semble souvent en effet que je suis dans une tête, que ces huit, non, ces six parois,sont en os massif, mais de là à dire que c'est ma tête à moi, non, ça jamais.»

Il devient dès lors le personnage réinventé par sa plume.