Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

•Questions sur corpus, EAF, Séries générales, objet d'étude, le biographique, Diderot, La Rochefoucault, Leiris

DNBac

Questions sur corpus, EAF, Séries générales, objet d'étude, le biographique, Diderot, La Rochefoucault, Leiris

 

 
   

 

Questions sur corpus : EAF, Séries générales, objet d'étude, le biographique, Diderot, La Rochefoucault, Leiris

 

Séries générales

*** Sujet AEF corrigé

Objet d’étude : le biographique

  • Textes et document iconographique
  • A. Michel Leiris [ 1901-1990], L’âge d’homme, 1939.
  • B. François de La Rochefoucauld [ 1613-1680], Recueil des portraits et éloges, 1659.
  • C. Denis Diderot [1713-1784], Salon de 1767.
  • D. Document iconographique. Louis-Michel Van Loo [1707-1771], Denis Diderot, écrivain, 1767, Le Louvre.

A. Présentation du sujet

Ce sujet pose le problème de l'écriture de soi à travers un corpus qui juxtapose des

autoportraits et un portrait, celui de Diderot par Van Loo, commenté par Diderot, critique d’art,

et à travers lequel il construit son autoportrait. La clé qui permet d’interroger le dossier peut être

formulée ainsi : les images de soi, destinées aux autres, peuvent-elles prétendre atteindre la

vérité ou au moins l’objectivité ?

En mettant en relation la littérature et la peinture, ce dossier illustre une piste qu’il est

essentiel de développer dans le travail en classe.

B. Question

En quoi le texte de Diderot (texteC) diffère-t-il des deux autres ? En quoi cependant peut-il en être rapproché ?

On propose aux élèves une mise en comparaison de textes pour évaluer leur aptitude à

saisir et à justifier, dans un groupement de textes, leurs points communs et leurs différences. Le

travail sous la forme de groupements de textes doit les avoir entraînés à faire ce type d’analyse

et à en rendre compte dans une mise en ordre étayée d’exemples tirés des textes.

On attend que l’élève formule ce qui fait l’originalité du texte de Diderot puisque son

autoportrait est tracé à partir des choix du tableau peint par Van Loo.

- Les différences se trouvent, dans la première partie du texte, au niveau de l’énonciation

(« sur sa robe de chambre », « on le voit de face ») qui produit un effet de distance par le

dédoublement et presque l’étrangeté de l’image renvoyée. Diderot nie la vérité de ce portrait

« Mes enfants, je vous préviens que ce n’est pas moi. ».

- Les points communs sont nombreux à mettre en évidence. On en attendra plusieurs

accompagnés de l’analyse des passages qui les éclairent : l’énonciation à la première personne

qui apparaît dans la deuxième partie du texte de Diderot comme dans les deux autres, la

recherche de la connivence avec le lecteur obtenue par la mise en évidence dans les trois

textes d’un regard distancié et critique.

On valorisera les réponses qui montrent le rôle du miroir dans les textes A et B et qui verront

que le portrait de Van Loo joue le même rôle dans le texte de Diderot.

 

Sujets et corrigés du site eduscol.education.fr

 

Questions corpus

Ajouter un commentaire