Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger 

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

La Princesse de Montpensier, Madame de La Fayette. Oeuvre au programme au bac littéraire 2019

Laprincessedemontpensier1662

Laprincessedemontpensier1662

LITTERATURE 2019 

 

  • Programme de l'année scolaire 
  • Domaine d'étude « Littérature et langages de l'image »
  • Œuvres
  • - Madame de Lafayette, La Princesse de Montpensier, 1662 (édition au choix du professeur)
  • - Bertrand Tavernier, La Princesse de Montpensier, film français, 2010 (édition au choix du professeur).
  •  Domaine d'étude « Lire-écrire-publier »
  • Œuvre
  • - Victor Hugo, Hernani, 1830 (édition au choix du professeur)
  • (Bulletin officiel no 16 du 19 avril 2018)

 

La Princesse de Montpensier (nouvelle)

 

La Princesse de Montpensier est une nouvelle publiée anonymement par Madame de La Fayette en 1662.

L'action de cette nouvelle se situe durant la période historique de la Renaissance, soit un peu plus d'un siècle avant la création de l'œuvre littéraire.

Une adaptation cinématographique a été tournée, en 2010, sous le nom identique de La Princesse de Montpensier par le réalisateur français Bertrand Tavernier.

Genèse et publication

Le volume, dont le privilège est pris le , est achevé d'imprimer le 20 août de la même année. Sa rédaction remonte probablement à l'année précédente, chaque page ayant été relue par Gilles Ménage, et sa publication est précipitée par la circulation de copies manuscrites.

La nouvelle fait l'objet de sept réimpressions du vivant de son auteur (en 1671, 1674, 1675, 1678, 1679, 1681 et 1684) qui reprennent le texte de l'édition de 1662 sans le modifier.

Personnages principaux

  • La « princesse » de Montpensier :

Renée d'Anjou, fille de Nicolas d'Anjou — issu d'une branche bâtarde des rois de Naples — et de Gabrielle de Mareuil, est née le . Marquise de Mézières , comtesse de Saint-Fargeau, dame de Marueil et de Villebois, elle devient duchesse de Montpensier après son mariage en 1566 avec François de Bourbon, duc de Montpensier et dauphin d'Auvergne avec lequel elle a pour fils Henri de Montpensier, né en 1573. Duchesse-pair de Saint-Fargeau à partir de 1575, on donne parfois pour date de sa mort l'année 1597 mais il semble qu'elle soit morte « dans la fleur de l'âge », avant 1586.

  • Le « prince » de Montpensier :

François de Bourbon, né vers 1542, prince dauphin d'Auvergne, duc de Montpensier en 1582. Il est le beau-père de la princesse de Clèves. Il meurt en 1592.

  • Le duc de Guise :

Henri de Lorraine, duc de Guise. Chef de file d'un puissant clan aristocratique, il s'imposera comme le principal défenseur de la foi et de la cause catholique, face aux protestants.

  • Le duc d'Anjou :

Quatrième fils du roi Henri II et de la reine Catherine de Médicis, il est le frère cadet du roi Charles IX et futur roi Henri III.

  • Le comte de Chabannes,

Fidèle ami du prince de Montpensier. Le personnage est fictif.

Structure temporelle

La Princesse de Montpensier compte dans l'édition originale 140 pages de texte, sans division. Aucune date n'est donnée dans la nouvelle, mais les indications temporelles (telles que : « Après deux années d'absence, la paix étant faite… ») permettent d'établir une chronologie.

Pour Janine Anseaume Kreiter, il est possible de diviser le texte en cinq mouvements, le début et la fin constituant une sorte de prologue et d'épilogue

Résumé

Mlle de Mézières et le duc de Guise deviennent amoureux en 1563. Un projet de mariage se forme mais une intrigue le fait échouer. Mlle de Mézières est alors mariée au prince de Montpensier en 1566. Les personnages principaux (sauf le duc d'Anjou) sont désormais présentés. La seconde guerre de religion débute.

château de Champigny-sur-Veude

Du château de Champigny-sur-Veude, où séjourne la princesse de Montpensier, il ne reste à l'époque de madame de Lafayette que les communs (au premier plan) et la chapelle (à l'arrière-plan), ici sur un dessin de 1699.

La seconde guerre de religion ayant débuté et le prince de Montpensier y participant, la princesse de Montpensier séjourne au château de Champigny, en compagnie du comte de Chabannes ; le comte tombe amoureux de la princesse, en fait l'aveu et est rejeté. La guerre prend fin (1568), le prince de Montpensier est de retour à Champigny.

Après une reprise de la guerre, le duc de Guise et le duc d'Anjou s'égarent dans la forêt. Arrivés au bord d'une rivière, ils aperçoivent une femme dans un bateau, qui se trouve être la princesse de Montpensier. Tous se rendent au château de Champigny. À cette occasion le duc d'Anjou devient lui aussi amoureux de la princesse de Montpensier. Après le départ des deux ducs, le prince laisse éclater sa jalousie. À Paris, le duc de Guise et la princesse se déclarent ouvertement leur amour, tandis que le duc d'Anjou, dans l'ignorance des sentiments qui les rapprochent, courtise la princesse. Lors d'un bal masqué donné à l'occasion du mariage de Charles IX avec Élisabeth d'Autriche en 1570, la princesse de Montpensier, croyant parler au duc de Guise, révèle par accident sa relation au duc d'Anjou. Ce dernier en conçoit une haine violente pour son rival.

Après le mariage de Madame et du roi de Navarre célébré au château de Blois, le 18 août 1572, le prince de Montpensier, soupçonneux, ordonne à sa femme de rejoindre Champigny. La princesse de Montpensier choisit alors le comte de Chabannes pour qu'il porte les lettres que le duc de Guise et elle-même sont convenus d'échanger. Le roi éloigne les princes de la maison de Bourbon et de celle de Guise de Paris ; le prince de Montpensier est donc de nouveau auprès de sa femme.

Le duc de Guise se rend à Champigny et sollicite un rendez-vous de la part de la princesse de Montpensier. Le comte de Chabannes s'offre comme intermédiaire. La nuit venue, il fait entrer le duc dans la chambre de la princesse. Alors que le prince de Montpensier s'apprête à les surprendre, le comte de Chabannes se fait passer pour l'amant, permettant au duc de Guise de s'enfuir. La princesse s'évanouit.

La princesse de Montpensier est malade, le prince est rappelé à Paris en 1572, l'année du Saint-Barthélemy qui éclate le 24 août et au cours de laquelle est tué le comte de Chabannes. Le duc de Guise devient amoureux de madame de Noirmoutier, nouvelle provoquant une rechute chez la princesse de Montpensier. Elle meurt quelques jours après, incapable de «résister à la douleur d’avoir perdu l’estime de son mari, le cœur de son amant et le plus parfait ami qui fut jamais».

Adaptations

Cinéma

  • 2010 : La Princesse de Montpensier
film franco-allemand réalisé par Bertrand Tavernier le .
Ce film a notamment été présenté en compétition à la sélection officielle du Festival de Cannes de 2010, sans obtenir de prix. Il a ensuite été sélectionné dans plusieurs catégories lors de la 36e cérémonie des César de 2011 et il y a obtenu le césar des meilleurs costumes.
Sources

Pour aller plus loin : consultez les documents du site 

Victor Hugo Princesse de Montpensier littérature 2019 Hernani

Ajouter un commentaire