Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales     L'entretien EAF    Coaching scolaire      Lycées français à l'étranger 
 

 

•Oral EAF, série L, séquence roman, construction d'un personnage de roman, Julien Sorel, Stendhal

DNBAC

 

 

OBJET D’ÉTUDE : LE ROMAN

Le personnage de roman du XVIIe à nos jours

 

SÉQUENCE N°1 : Stendhal, Le Rouge et le noir (1830).

Julien Sorel, de l’ambitieux à l’amoureux.

 

Problématique

retenue

 

 

Questions

complémentaires

  • En quoi le roman de Stendhal est-il représentatif des mutations sociales du début du XIXe siècle ?L’étude a tenté de montrer en quoi Julien Sorel était représentatif de la société post-révolutionnaire, qui voit l’avènement de l’Ancien Régime sous la Restauration, et la montée en puissance de la classe bourgeoise, tandis que les hommes du peuple tentent de se frayer un chemin dans ce nouveau monde.

  • En quoi Le Rouge et le noir est-il un roman d’apprentissage ?

  • Julien Sorel est-il un personnage romantique ?

 

 

Lectures

analytiques

  • LA 1 : Julien Sorel, « héros » atypique (p. 25-27).

Chapitre 4 (première partie) : « Un père et un fils », « En approchant de son usine […] jusqu’au fond de son âme ».

  • LA 2 : Julien Sorel, l’amour ambitieux (p. 91-92).

Chapitre 15 (première partie), « Le chant du coq », « A peine fut-on assis au jardin […] brillant avec les femmes ».

  • LA 3 : Les enjeux romanesques et politiques de la scène de l’épée (p. 350-351).

Chapitre 17 (deuxième partie), « Une vieille épée », « Le troisième jour […] Henri III ».

  • LA 4 : Le plaidoyer de Julien : la condamnation de la Restauration (p. 482-483).

Chapitre 41 (deuxième partie), « Le Jugement », « Messieurs les jurés […] il était deux heures un quart ».

Lecture

cursive

obligatoire

Problématique retenue : en quoi cette œuvre est-elle représentative de la fin de l’ère aristocratique ?

  • Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Le Guépard (1958).

Textes abordés en lecture

cursive en classe

  • Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Le Guépard (1958).

LC1 : « La vision de l’aristocratie de Don Fabrizio Corbera, prince de Salina ».

LC2 : « La vision de l’aristocratie du père Pirrone »

LC3 : « Bendicò, ou la fin de l’ère aristocratique ».

Lectures

complémentaires conseillées

Balzac, Le Père Goriot (1835) ; Alexandre Dumas, La Reine Margot (1845) ; Zola, Au Bonheur des dames (1882) ; Maupassant, Bel-Ami (1885).

 

Activités

 

  • Exposés : Julien Sorel, Les femmes dans le roman, Le clergé, Aristocratie et bourgeoisie, Réalisme et romantisme, Le Bonheur, Napoléon, Boniface de la Mole.

  • Groupement de textes : Le héros, du mythe à sa déchéance. Béroul, Tristan et Iseult (XIIe siècle) ; Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves (1678) ; Balzac, La Maison Nucingen (1838) ; Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869) ; Céline, Voyage au bout de la nuit (1932).

  • Sujet d’invention : Julien écrit à l’abbé Chélan pour lui faire part de ses désillusions sur le séminaire de Besançon et la « bonne société » qu’il aspirait pourtant à côtoyer.

  • Commentaires littéraires : Proust, Le Temps retrouvé, « Le portrait du vieux duc de Guermantes » ; Balzac, La Duchesse de Langeais, « La Princesse de Blamont-Chauvy et le vidame de Pamiers ».

  • Dissertation : Dans Le Rouge et le noir, Stendhal écrit : « Un roman est un miroir qui se promène sur une grande route. Tantôt il reflète à vos yeux l'azur des cieux, tantôt la fange des bourbiers de la route. ». Cette conception vous paraît-elle représentative de vos lectures du Guépard et du Rouge et le Noir ?

 

Ouvertures

culturelles

et artistiques

  • L’embourgeoisement de l’art au XIXe siècle : la statuomanie et la portraitomanie.

LC4 :Balzac, Pierre Grassou.(Les portraits caricaturaux du couple Vervelle et de leur fille)

LC5 : Balzac, Les Paysans. (Les ambitions marmoréennes du bon docteur Gourdon)

LC6 : Balzac, Ferragus. (La défiguration du cimetière du Père Lachaise).

  • Le héros romantique au théâtre : Ruy Blas de Victor Hugo (comparaison entre Julien Sorel et Ruy Blas ; étude de l’adaptation théâtrale de Christian Schiaretti, en particulier du dénouement, 2012).

  • Études picturales :

- Girodet, François-René de Chateaubriand (1809). (Comparaison de Chateaubriand à Julien Sorel)

- Ingres, Louis-François Bertin (1832). (L’embourgeoisement du portrait sous la Monarchie de Juillet).

  • Études cinématographiques :

- étude comparée de l’œuvre de Stendhal et de l’adaptation cinématographique de Jean-Daniel Verhaegen (2004).

- Boniface de la Mole dans La Reine Margot de Patrice Chéreau (1994).

- La représentation de l’aristocratie et de la bourgeoisie dans Le Guépard de Visconti (1963).


 

bac EAF descriptif roman liste candidats libres complémentaires documents lectures cursives construction personnage Stendhal Sorel analytiques

Ajouter un commentaire