- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

RIMBAUD, Arthur - Le Dormeur du Val.

Sans doute le poème de Rimbaud le plus connu,
le plus lu, le plus commenté et le plus souvent interprété.
Et le poème se suffit à lui-même.

Ici, en dialogue avec Gabriel Fauré
et où la voix, paraphrasant Léo Ferré,
devient cet archet qui frotte les mots
de cet instrument qu'est le texte
et dont le luthier est le poète.

Avec en mémoire
l'autoportrait L'homme blessé de Gustave Courbet,
qui, à l'image de l'écriture,
est une sorte d'agonie confondue au sommeil.
« La littérature est une blessure
par où jaillit l'indispensable divorce entre les mots et les choses.
Par cette plaie, nous pouvons perdre tout notre sang ».
Carlos Fuentes, Diane ou La chasseresse solitaire, Gallimard, 1999.

Musique :
Élégie, Op. 24, de Gabriel Fauré.
Avec l'aimable autorisation et collaboration
de la violoncelliste Océane Guéret et du pianiste François Micol.
http://www.pianosociety.com/cms/index.php?section=2006

Illustrations : Le dormeur du val, Stéphane Drouot ;
http://lacrymosa.tuxfamily.org/?Le-Dormeur-du-Val
Gustave Courbet, l'Homme blessé, Paris, Musée d'Orsay.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:The_Wounded_Man.jpg"

Ajouter un commentaire