Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Séquence l'autobiographie, Rousseau, primo Lévi

 

DNBAC

 

 

« la sélection », chap. 13 Si C’est un Homme, Primo Lévi
Textes complémentaires à la séquence « le biographique » Notes pour orienter une étude sur
L’autobiographie.
 

Notes :
- extrait du ch. 13 de Si C’est un Homme, l’autobiographie de Primo Levi qu ‘il a écrite peu après avoir été délivré des camps de concentration; publiée pour la 1ère fois en 1947, l’œuvre n’a connu aucun succès car le public n’était pas encore prêt à être confronté à la vérité sur l’horreur de l’extermination; ce n’est qu’en 1958 lors de la 2ème publication qu’elle connut un plus grand succès. Dans cette autobiographie, Primo Levi raconte toutes son expérience en camp de concentration, dès son arrestation; dans ce passage plus précisément, il aborde le thème de la sélection, lorsque les SS passaient dans les camps et choisissaient un certain nombre de détenus pour les condamner à mort. On constate qu’il y a un contraste important entre les détenus et les responsables du système: nous allons montrer dans un 1er temps comment la barbarie nazie atteint son paroxysme, puis nous étudierons l’attitude particulière des prisonniers. 

LA BARBARIE NAZIE À SON PAROXYSME
le comportement des SS mais aussi des Blockältester et des fourriers qui étaient des détenus comme les autres témoigne de l’organisation industrielle du système d’extermination: tous ceux qui sont responsables du fonctionnement du camp agissent comme s’ils avaient à faire à des animaux. Ainsi, personne ne se sentait coupable de tuer, puisqu’ils ne considèrent pas les détenus comme des humains, et puis ils ne font que leur travail, qui est facilité par l’attitude bien particulière des prisonniers.

préambule des Confessions de Rousseau (1782)
- extrait du préambule des Confessions (1782), Rousseau. - publiées à titre posthume, Rousseau les a écrites surtout pour se justifier auprès de ses contemporains, et a ainsi créé le style autobiographique qui sera repris plus tard par de nombreux auteurs. Ce passage a pour particulier de montrer comment l’auteur est vraiment en train d’adopter un style d’écriture nouveau; il se met en valeur, explique qu’il écrit cette œuvre pour raconter sa vie en détail de façon à ce que tout lecteur comprenne mieux sa personnalité, et Nous allons présenter les caractéristiques de ce passage: tout d’abord, nous verrons l’originalité du projet autobiographique de Rousseau, puis nous étudierons la mise en valeur du moi et la singularité de l’auteur, pour faire ressortir enfin le besoin de se justifier
L’Œuvre de Rousseau est donc très originale pour l ‘époque puisqu’il écrit pour se dévoiler complètement au lecteur: il garantit une sincérité et promet de ne rien inventer, autant que sa mémoire le lui permettra. Il exprime le fait qu’il considère que tous les hommes ne sont mauvais que parce qu’ils sont hypocrites et menteurs. Il sait bien qu’il fait preuve d’originalité, et le revendique; on constate aussi qu’il est très centré sur lui-même: nous allons maintenant étudier la mise en valeur du moi et la singularité de l’auteur Rousseau se met visiblement en valeur, il peut semble même prétentieux et orgueilleux; mais on se rend compte qu’il est en fait marqué par tout ce qu’il a vécu, et qu’il ressent tout de façon exacerbée. Il s’intègre mal parmi ses contemporains, d’autant plus qu’il ne se sert pas de l’ironie à cause de sa nature sincère. Sa solitude lui pèse. Cette œuvre autobiographique est donc, comme il le dit, l’occasion pour lui de se justifie
Cette œuvre présente tout d’abord la particularité d’être la première du genre autobiographique; son originalité vient de l’intention de l’auteur, qui est d’être aussi sincère que possible et qui cherche vraiment à se dévoiler autant que possible à son lecteur. On voit que son enjeu principal était de démontrer que les préjugés qu’avaient ses contemporains étaient sans fondement: il nous dit tout ce qu’il sait de lui-même, apparemment sans passer sous silence les détails moins valorisants. On peut donc dire que Les Confessions marquent le début d’un nouveau genre, que Rousseau a inventé sans croire qu’il serait imité un jour; or justement, l’autobiographie se répandra très vite, mais en plus Rousseau influenceras la littérature romantique et aura une place dans l’apparition de la psychanalyse avec Freud.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 12/08/2017