- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Voltaire, Article "Homme", commentaire littéraire

DNBAC

 

 

 

 

Article "Homme", Voltaire. 


Voltaire répond à Rousseau dans l'article « Homme », tiré des Questions sur l'encyclopédie 
(1770) 

Tous les hommes qu'on a découverts dans les pays les plus incultes et les plus affreux 
vivent en société comme les castors, les fourmis, les abeilles, et plusieurs autres espèces 
d'animaux. 
On n'a jamais vu de pays où ils vécussent séparés, où le mâle ne se joignît à la femelle 
que par hasard, et l'abandonnât le moment après par dégoût ; où la mère méconnût ses 
enfants après les avoir élevés, où l'on vécût sans famille et sans société. Quelques mauvais 
plaisants ont abusé de leurs esprit jusqu'au point de hasarder le paradoxe étonnant que 
l'homme est originairement fait pour vivre seul comme un loup-cervier, et que c'est la société 
qui a dépravé la nature. Autant voudrait-il dire que dans la mer les harengs sont 
originairement faits pour nager isolés, et que c'est par excès de corruption qu'ils passent en 
troupe de la mer Glaciale sur nos côtes ; qu'anciennement les grues volaient en l'air chacune 
à part, et que par une violation du droit naturel elles ont pris le parti de voyager en 
compagnie. 
Chaque animal a son instinct, et l'instinct de l'homme, fortifié par la raison, le porte à 
la société comme au manger et au boire. Loin que le besoin de la société ait dégradé 
l'homme, c'est l'éloignement de la société qui le dégrade. Quiconque vivrait absolument seul 
perdrait bientôt la faculté de penser et de s'exprimer : il serait à charge de lui-même ; il ne 
parviendrait qu'à se métamorphoser en bête... 
Le même auteur ennemi de la société, semblable au renard sans queue, qui voulait 
que tous ses confrères se coupassent la queue, s'exprime ainsi d'un style magistral : Le 
premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : " Ceci est à moi" et trouva assez de gens 
assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de 
guerres, de meurtres, que de misères, que d'horreurs n'eût point épargné au genre humain 
celui qui arrachant les pieux ou comblant les fossés, eût crié à ses semblables : "Gardezvous 
d'écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous, et 
que la terre n'est à personne". 
Ainsi, selon ce beau philosophe, un voleur, un destructeur aurait été le bienfaiteur du 
genre humain et il aurait fallu punir un honnête homme qui aurait dit à ses enfants : « Imitons 
notre voisin, il a enclos son champ, les bêtes ne viendront plus le ravager, son terrain 
deviendra plus fertile ; travaillons le nôtre comme il a travaillé le sien, il nous aidera et nous 
l'aiderons. Chaque famille cultivant son enclos, nous serons mieux nourris, plus sains, plus 
paisibles, moins malheureux. Nous tâcherons d'établir une justice distributive qui consolera 
notre pauvre espèce, et nous vaudrons mieux que les renards et les fouines à qui cet 
extravagant veut ressembler ». 


1) Par quels arguments Voltaire réfute-t-il la thèse de Rousseau ? 
2) Analysez l'ironie mordante de Voltaire. 



1) Les oppositions 


1.Tout sépare les deux philosophes: fortune, vie, sensibilité et idées 

2.Oppositions dans la structure du texte:

chiasme, symétrie, réfute son idée (à Rousseau), défend la sienne 

3.Oppositions lexicales: champ lexical de l'animal et l'homme en société 


Homme seul/en société 
Argument contre Rousseau, réfute son point de vue 

4.Paradoxe:analogie

 ridiculise les théories de son adversaire, farce, ton badin, oppositions (aspect paradoxal), ironie, faux badinage--->stratégie argumentative de l'auteur 

2)La stratégie argumentative 


1.Une argumentation rationnelle:

réfutation suivie de sa thèse, procède par affirmation raisonnement par l'absurde--->idée de dépravation, condamne les auteurs et énonce les conséquences, syllogisme (majeur, mineur, concl.) procédé rhétorique pour attaquer Rousseau, raisonnement construit et rigoureux. 

2.Aspects subjectifs de la démonstration: 


Le vocabulaire---->impressions et jugements, psychiatrie et maux 
Forme passive--->renforce sa thèse 
Forme pronominal---->auto destruction 
présent de vérité générale--->incontestable 
idées de et affirmations de Voltaire--->irréfutables 
syntaxe au servie de l'idée 
phrases courtes percutantes 
parataxe qui imite un discours oral spontané 

 

 

A consulter 

Autres documents pour le bac

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau