Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger 

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Le théâtre et son double, Artaud, les corrigés du bac

 

 

Antonin Artaud

 

Le théâtre et son double, Artaud, les corrigés du bac

  • Le théâtre et son double
  • Artaud

Le corrigé fait deux pages word police 12, il comprend deux parties avec plusieurs paragraphes, des transitions, une conclusion avec une ouverture.

  • Lecture du texte :

Notre idée pétrifiée du théâtre rejoint notre idée pétrifiée d’une culture sans ombres, où de quelque côté qu’il se retourne notre esprit ne rencontre plus que le vide, alors que l’espace est plein.

Mais le vrai théâtre parce qu’il bouge et parce qu’il se sert d’instruments vivants, continue à agiter des ombres où n’a cessé de trébucher la vie. L’acteur qui ne refait pas deux fois le même geste, mais qui fait des gestes, bouge, et certes il brutalise des formes, mais derrière ces formes, et par leur destruction, il rejoint ce qui survit aux formes et produit leur continuation.

Le théâtre qui n’est dans rien mais se sert de tous les langages : gestes, sons, paroles, feu, cris, se retrouve exactement au point où l’esprit a besoin d’un langage pour produire ses manifestations.

Et la fixation du théâtre dans un langage : paroles écrites, musique, lumières, bruits, indique à bref délai sa perte, le choix d’un langage prouvant le goût que l’on a pour les facilités de ce langage ; et le dessèchement du langage accompagne sa limitation.

Pour le théâtre comme pour la culture, la question reste de nommer et de diriger des ombres : et le théâtre, qui ne se fixe pas dans le langage et dans les formes, détruit par le fait les fausses ombres, mais prépare la voie à une autre naissance d’ombres autour desquelles s’agrège le vrai spectacle de la vie.

Briser le langage pour toucher la vie, c’est faire ou refaire le théâtre ; et l’important est de ne pas croire que cet acte doive demeurer sacré, c’est-à-dire réservé. Mais l’important est de croire que n’importe qui ne peut pas le faire, et qu’il y faut une préparation.

Extrait de l'étude :

... Il faut oublier la philosophie occidentale de la séparation et penser en termes d’union, d’ensemble, d’osmose, d’un tout formé de ses parties. Le théâtre est tel un être vivant dont l’esprit commanderait au corps. ...

  • Problématique :

En quoi l’auteur pense qu’à plusieurs niveaux le théâtre est à remettre en question?

  • Plan du corrigé :
  • Introduction
  • Problématique
  • I - Critique du théâtre occidental
  • 1 - Séparation du corps et de l'esprit
  • 2 - Séparation de l'abstrait et du concret
  • 3 - Séparation de l'homme et du monde
  • Transition
  • II - Réconciliation du théâtre et de la vie
  • 1 - Union du corps et de l'esprit
  • 2 - Union de l'abstrait et du concret
  • 3 - Union de l'homme et du monde
  • Conclusion
  • Ouverture

Le théâtre et son double, Artaud, commentaire

  • Par prepabac
  • Le 12/10/2012
  • Dans Commentaires français

artaud

Réconciliation du théâtre et de la vie

Lire la suite

 

Pour aller plus loin 

Date de dernière mise à jour : 08/10/2018