- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Selon vous, la poésie qui ne se prend pas au sérieux est elle encore de la poésie ? Annales 2009, séries L, ES, S

 

Les annales 2009, séries générales, ES, S, L

 

  • Les corrigés au bac de français
  • Séries L –ES – S, séquence la poésie

Le corrigé fait 3 pages word, il comprend une introduction, un développement en trois parties avec transition et une conclusion avec une ouverture.

  • Sujet :

Selon vous, la poésie qui ne se prend pas au sérieux est elle encore de la poésie ? Vous répondrez à la question en vous appuyant sur vos connaissances et lectures personnelles.

  • Consignes :

Dans le but de bien comprendre le sujet, vous devez lire le sujet plusieurs fois de façon à cerner la question, l’objet d’étude est la poésie. La question est de savoir comment aborder la poésie avec sérieux ou pas, admet-elle l’humour ? Il vous faut reformuler la question, « la poésie doit elle être nécessairement sérieuse ? Vous devez donc, après compréhension du sujet, chercher des idées, vous pouvez proposer un plan dialectique, dans une première partie par exemple, vous pouvez analyser l’idée selon laquelle la poésie est sérieuse, puis, dans une seconde, qui serait l’antithèse, vous pouvez vous interroger sur le concept d’une poésie qui au contraire ne serait pas à prendre au sérieux. Il faut bien sûr penser à définir le sens de « poésie ». vos idées devront être argumentées par des exemples tirés de la littérature, pour ce qui est de la poésie sans humour, nous penserons à la poésie engagée comme Victor Hugo, puis concernant l’humour poétique, nous pourrons évoquer des auteurs comme Ponge, Desnos, Queneau. L’ensemble de l’argumentation sera en premier lieu sur un brouillon. Il est également conseillé de faire une transition entre chaque partie, que votre devoir n’en fasse que deux ou trois. L’introduction reprendra la formulation du sujet et l’annonce du plan et la conclusion devra proposer une synthèse du travail fait ainsi qu’une ouverture qui élargira le sujet.

  • Plan proposé
  • Introduction :

Comment concevoir la poésie, c’est une question ouverte car les genres poétiques sont très nombreux, nous avons en effet de la poésie engagée mais aussi de la poésie fantaisiste, pouvons parler de poésie indifféremment dans ces deux cas de poésie ? devons nous admettre une restriction, n’y a-t-il de poésie que ce qui est traité de façon sérieuse, « la poésie qui ne se prend pas au sérieux est elle encore de la poésie ? » Devons nous alors exclure la poésie fantaisiste pour autant ? Dans ce cas, comment comprendre qu’un auteur comme Ponge soit reconnu comme un grand poète ? Devons nous au contraire dépasser cette réduction et élargir le concept de poésie que cette dernière soit sérieuse ou pas ? dans une première partie, nous verrons en quoi la littérature a tendance à considérer la poésie comme un genre littéraire sérieux capable de véhiculer un message profond, voire philosophique. Puis, en second lieu, dans notre antithèse, nous nous attacherons à démontrer le contraire, à savoir, que la poésie peut être grave et sérieuse sur un mode fantaisiste, car il est vrai qu’il existe des poètes qui ne se prennent pas au sérieux. Enfin, la réflexion s’annonçant difficile, nous devrons sans doute redéfinir la poésie au-delà de ces deux aspects peut être trop restrictifs.

  • I – la poésie, un genre littéraire sérieux
  • Transition
  • II - La poésie, un genre plaisant
  • Transition
  • II - Une nouvelle définition de la poésie
  • Conclusion avec ouverture

Pour vous procurer ce corrigé, suivez ce lien

 

A consulter :

Séquence" poésie"

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau