Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales     L'entretien EAF    Coaching scolaire      Lycées français à l'étranger 
 

 

Entretien sur Musset, V, 7 : Comment le tragique de l'histoire apparaît-il? Lorenzo un héros romantique, un dénouement tragique

 

Musset

 

 

 

 

Alfred de Musset, Lorenzaccio

  • Acte V, scène 7 entière
  • Objet d'étude : textes et représentation, le théâtre
  • Lorenzaccio : drame romantique, nouveau au 19ème siècle

Il y a 5 actes :

  • - acte I : 6 scènes : exposition des intrigues
  • - Acte II : 7 scènes : développement des intrigues
  • - Acte III : 7 scènes : coeur de la pièce
  • acte central, confessions de Lorenzaccio
  • - Acte IV : 11 scènes : faux dénouement
  • - Acte V : 8 scènes : vrai dénouement. Portée politique du merutre échappe à Lorenzaccio pour profiter à un autre.

Parler du drame romantique : Lorenzaccio présente un climat politique corrompu incarné par le personnage du duc que Lorenzaccio, son cousin veut assassiner pour ramener le calme à Florence.

La sensibilité romantique : Réaction contre la rationalité, usage de la raison du 18ème siècle

Les thèmes romantiques :

  • - solitude
  • - communion avec la nature
  • - expression des sentiments, lyrisme
  • - puissance de l'au delà

Problématique d'ensemble :

Musset rénove t'il le théâtre à travers le drame romantique?

Problématique de l'extrait :

Comment  le tragique de l'histoire apparaît-il ?

Plan de l'étude :

  • I - Une réplique de III, 3
  • 1 - Les mêmes protagonistes
  • 2 - Les memes discours chez Philippe
  • 3 - Les prédictions faites par Lorenzo III, 3 se réalisent
  • II - Lorenzo, un héros romantique amer
  • 1 - Ironie mordante
  • 2 - Tristesse, mal de vivre
  • 3 - Tempérament suicidaire
  • III - Un dénouement tragique
  • 1 - L'inutilité du meurtre
  • 2 - Ironie tragique de la mort de Lorenzo

Questions de la scène pour l'entretien :

  • I - Entre cette scène et III, 3 le meurtre a eu lieu et pourtant, rien n'a changé
  • 1 - Comment Lorenzo apparait il? Cynique, dévalorisé
  • "Il me faisait pitié", il y a aussi les attaques aux républicains
  • "Que les républicains n'aient rien fait" : dénonciation de leur inaction
  • Philippe fait il toujours figure de bon vieillard, avisé, sage, raisonnable qui donne des conseils paternels, "vous êtes jeunes", "vous avez des travers mon ami", il fait remarquer un défaut en atténuant la remarque par l'appellation affectueuse.
  • Il essaye de motiver Lorenzo par des questions "n'avez vous pas été heureux" : passage au tutoiement "tu te feras tuer".
  • 2 - Philippe souligne t'il la tristesse de Lorenzo? Oui par des expressions similaires "la tristesse me fend le coeur", V, 7
  • Relevez l'expression qui montre que Philippe souligne le mépris des hommes qu'à Lorenzo.
  • Tente t'il de le dissuader?
  • III,3 "tu ne veux rien voir en moi qu'un mépriseur d'homme"?
  • Croit-il toujours en un changement possible de Lorenzo?
  • "si tu es honnête tu le redeviendras"
  • Que montre le verbe et le préfixe "re"?
  • Philippe apparait il toujours optimiste?
  • 3 - Les républicains ont ils agi?
  • La lâcheté des hommes reste t'elle la même?
  • Lui même a t'il changé?
  • "j'aime encore la vin et les femmes... faire de moi un débauché"
  • "Il n'y a de changé en moi qu'une misère"
  • "je suis plus creux et plus vide qu'une statue de fer blanc"
  • Pouvons nous dire que le meurtre a fait évoluer les choses?
  • Etudiez le tragique de cette répétition

II -

  • 1 - Comment Lorenzo souligne t'il ironiquement que tout se ligue contre lui? Gradation "Romme, toute l'italie, l'Europe... l'immensité" . Accusation ironique du "Bon Dieu"
  • En quels termes se moque t'il de l'idéalisme de Philippe? Il fait semblant de prendre au pied de la lettre le "vous n'êtes pas changé" de Philippe et répond ironiquement "je porte les mêmes habits, ... je baille avec ma bouche"
  • Comment rétorque t'il ironiquement aux leçons de morale de Philippe? sur "ses travers"? Il feint de se rendre responsable de l'inaction des autres alors q'uil a été le seul à agir.
  • "c'est là un grand travers le ma part" : répétition, emphase et hyperbole
  • Se définit il toujours de manière paradoxale? Ironique?
  • "une machine à meurtre... "
  • 2 - Le mal de vivre est il typique du héros romantique?
  • Justifiez votre réponse
  • Peut on dire qui'l a un tempérament suicidaire?
  • Justifiez votre réponse

III -

  • Montrez l'inutilité du meurtre
  • - pas d'action des républicains
  • - échec des étudiants
  • - retour du même
  • Etudiez l'ironie tragique de la mort de Lorenzo
  • Le fait qu'il soit assassiné par derrière donne t'il raison à sa vision de la lâcheté des hommes?
  • Y a t'il un retournement de situation? Le peuple s'acharne sur un corps alors qu'il voulait le libérer
  • Etudiez la réplique finale de Philippe, "pas même un tombeau". Lorenzo ne laissera pas de trace dans l'histoire.

Conclusion :

Mort du héros tragique qui n'a pas pu s'adapter dans le monde des hommes. Il est incompris, en marge et a une vision négative de l'histoire.

Ouverture :

Révolution de 1830