Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales     L'entretien EAF    Coaching scolaire      Lycées français à l'étranger 

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018  -  L'actualité du brevet 2018

Entretien sur Musset, Lorenzaccio, I, 4 : En quoi cette scène permet-elle de faire avancer l'intrigue? Portrait de Lorenzo

 

Musset

 

 

 

 

Séquence : le théâtre : Alfred de Musset, Lorenzaccio

Acte I, scène 4

"Les désordres de la cour...fin"

Objet d'étude : textes et représentation, le théâtre

Lorenzaccio : drame romantique, nouveau au 19ème siècle

Il y a 5 actes :

  • - acte I : 6 scènes : exposition des intrigues
  • - Acte II : 7 scènes : développement des intrigues
  • - Acte III : 7 scènes : coeur de la pièce
  • acte central, confessions de Lorenzaccio
  • - Acte IV : 11 scènes : faux dénouement

- Acte V : 8 scènes : vrai dénouement. Portée politique du merutre échappe à Lorenzaccio pour profiter à un autre.

Parler du drame romantique : Lorenzaccio présente un climat politique corrompu incarné par le personnage du duc que Lorenzaccio, son cousin veut assassiner pour ramener le calme à Florence.

La sensibilité romantique : Réaction contre la rationalité, usage de la raison du 18ème siècle

Les thèmes romantiques :

  • - solitude
  • - communion avec la nature
  • - expression des sentiments, lyrisme
  • - puissance de l'au delà

Problématique d'ensemble :

  • Musset rénove t'il le théâtre à travers le drame romantique?

Problématique de l'extrait :

  • En quoi cette scène permet elle à l'intrigue d'avancer?

Introduction :

Suite à l'exposition on en apprend plus sur l'intrigue. Lorenzo et le duc. lE Possible double de Lorenzo est souligné, Il apparait comme un héros romantique, il a une identité complexe. Il a plusieurs noms, Lorenzo, Lorenzino, Lorenzaccio, il a en outre plusieurs rôles, philosophe, intellectuel, lâche, débauché, ami du duc... Nous retrouvons ainsi le thème du double, nous avons deux hommes en un, Lorenzo est pur tandis que Lorenzaccio est débauché.

plan de l'étude :

  • I - Portrait de Lorenzo
  • 1 - De multiples dénominations
  • 2 - Ce que l'on dit de lui
  • 3 - Comment il apparait et se présente
  • II - Le jeu des intrigues
  • 1 - Les liens familiaux
  • 2 - Le pape
  • 3 - Les républicains
  • III - Un élément tragique : l'épée
  • 1 - Les soupçons autour de Lorenzo
  • 2 - L'ironie tragique
  • 3 - L'épée

Questions sur la scène :

I -

  • 1 - Quelles sont les multiples dénominations de Lorenzo par rapport au duc, (Renzo, Lorenzetta : moqueries, féminisation du prénom), au peuple, (Lorenzaccio, suffixe accio dépréciatif), au sire Maurice, (Lorenzo de Medicis, sans sous-entendu : nom entier).
  • 2 - Comment est la description physique faite par le duc? Péjorative, faiblesse physique, féminité et débauché.
  • En quoi le portrait moral est il péjoratif?
  • Libertin, athée, poltron, traitre envers les républicains
  • 3 - Comment le présente t'il? Intellectuel "amant de la science"
  • Relevez une antiphrase "bon visage, votre habit me parait tout neuf"
  • Que souligne t'elle?
  • Relevez une métaphore, "esprit, épée acérée"
  • Pensez vous qu'il dissimule sa véritable identité?
  • Se dévoile t'il lâche?

II -

  • 1 - Quels sont les liens familiaux de Lorenzaccio?
  • 2 - Pourquoi Paul III veut il faire un bouc émissaire aux déordres de la cour?
  • Le duc est son protégé donc il veut faire un exemple en punissant Lorenzaccio qui est haî du peuple car il dirige les plaisirs du duc.
  • 3 - Qui sont les républicains?
  • Comment Lorenzo les a t'il trahi? En répétant tout au duc
  • Quel est le rôle des strozzi?

III -

  • 1 - Relevez une métaphore : des chiens/de la rage
  • Que montre la figure de rhétorique?
  • Que montre la répétition par trois de "c'est bien fort"?
  • 2 - Pouvons nous parler d'ironie tragique?
  • Quelle est l'attitude du duc? Il ne prend la parole que pour défendre Lorenzo alors que celui ci va l'assassiner.
  • Relevez les phrases d'ironie tragique : "c'est là un homme à craindre"
  • 3 -Quel est le symbole de l'épée?
  • Elle souligne la lâcheté de Lorenzaccio. C'est aussi un symbole phalique, Lorenzaccio est comparé à une femme. Il devient un homme lorsqu'il enfonce l'épée dans le corps du duc.

Conclusion :

Un portrait de Lorenzaccio apparait ici, sur fond d'intrigues politique. Il est au coeur de la conversation, il st le sujet des préoccupations. On commence à percevoir le double jeu qu'il a mis en place. Il joue son rôle à la perfection et le duc est dupe. Seul le cardinal a des soupçons et nous met sur la voie du piège tendu par Lorenzo au duc.

Ouverture :

Intertextualité avec l'acte I, scène 1 dont l'extrait ici est un prolongement.

 

Date de dernière mise à jour : 10/03/2017