Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Questionnaire philo. De l'homme au citoyen

 

 

les écoles philosophiques

 

 

 

Peut-on être Homme sans être citoyen?

Questionnaires bac

 

Questionnaire 1

Notions générales : Compréhension de la question: «peut-on être homme sans être citoyen?

1 -

Comment définiriez-vous le concept d'homme?

l’être humain est  perçu comme être moral et sujet de droit

2 -

Définir la citoyenneté

Le fait d'être reconnu comme membre d'une cité ou d'un État avec un projet commun

3 -

Que suppose la citoyenneté?

La citoyenneté suppose des droits civils, politiques et devoirs civiques pour chaque citoyen perçu comme sujet de devoirs. 

4 -

De quoi la loi est-elle l'expression dans un État?

La Loi commande au peuple, elle est l'expression de la volonté générale

5 -

Comment s'appelle selon Rousseau l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite?

Elle s'appelle liberté

6 -

Reformulez la question: peut-on être homme sans être citoyen?

Les droits de l’homme peuvent-ils être envisagés indépendamment de ses droits de citoyen? Ou l'homme n'est-il homme qu'en tant que citoyen? Doit-on distinguer les deux expressions ou pas?

 

les écoles philosophiques

 

 

 

Questionnaire 2: 

L'anthropologie Aristotélicienne

1 -

Quel est le point de vue d'Aristote sur la question? Justifiez votre réponse avec une citation du philosophe

«L'homme est un animal politique»

Cela signifie qu'il est au principe même de l'action politique. L'homme  a le logos, le langage.

2 -

Qu'est-ce que la cité? Quel est son but?

C'est une communauté achevée, une organisation permettant de vivre en autarcie en vue d'une vie heureuse

3 -

La cité est-elle naturelle ou conventionnelle selon Aristote?

«Toute cité est naturelle» Aristote

4 -

Comment l'homme vivant hors de la cité est-il perçu par Aristote?

«Il est manifeste à partir de cela que la cité fait partie des choses naturelles et que l’homme est un animal politique et que celui qui est hors cité naturellement bien sûr et non par le hasard des circonstances est soit un être dégradé, soit un être surhumain»

L'homme vivant hors de la cité est un sauvage ou un Dieu selon Aristote.               

5 -

Comment l'homme peut-il se réaliser dans sa condition d'homme?

L'homme doit exercer son activité politique en vue du bonheur = le propre de l'homme.

= Sortir de sa condition d'animal pour se réaliser dans sa condition d'homme.

6 -

A quoi l'homme aristotélicien s'oppose t'-il?

A l'homme associal

Quelle est l'équivalence chez Hobbes?  = L’état de nature

7 -

Quelle est la valeur morale permettant aux hommes de vivre dans l'égalité, la paix d'une communauté?

= La philia = l'amitié

8 -

Comment résumer l'anthropologie aristotélicienne?

Elle est anti-individualiste.

«L'homme est un animal politique» = pas de vie possible hors de la vie sociale. La cité est un passage obligatoire mais la cité est naturelle à l'homme.

9 -

Citez trois auteurs opposés à cette pensée = la cité est naturelle à l'homme

La cité est contre-nature pour Freud car la nature de l'homme n'est pas sociable, pour Rousseau la sociabilité n'est pas naturelle à l'homme. L'association vient d'un artifice.

 

Hobbes =

L'homme n'est pas politique, la politique est une construction artificielle imposée aux hommes associaux. Dans l’État de nature l'homme est un conflit avec l'homme = «l'homme est un loup pour l'homme»

 

rousseau.jpg

 

 

 

Questionnaire 3:

Rousseau

1 -

L'homme primitif est associal pour Rousseau  mais est-il pour autant antisocial?

Non pas chez Rousseau

2 -

Expliquez le passage de l’État de nature à l’État social

«La nature devient inhospitalière et pousse les homme à s'unir pour lutter contre les dangers»

= Apparition de l’État de guerre (division du travail, culture des terres, inégalités)

«La société naissante fit place au plus horrible état de guerre».

3 -

De quoi l’État de guerre est-il synonyme?

De lois = société civile

Les inégalités apparaissent relativement à la propriété (riches/pauvres), la justice (puissants/faibles) et au pouvoir (Maîtres/esclaves).

4 -

Quelles sont les conséquences du passage de L’État de nature à l’État social?

La fin de l’État est la liberté.

L'homme ne doit pas aliéner sa liberté

«Une forme d'association pour laquelle chacun s'unissant à tous n'obéit qu'à lui-même et reste aussi libre qu'auparavant»

L'obéissance ne doit pas détruire la liberté individuelle.

5 -

Comment avoir conscience d'être libre sans obéir à aucun homme mais seulement à la loi?

«Il faut substituer aux relations d'homme à homme la relation du citoyen à la loi».

La solution est le pacte social =

Les volontés particulières sont soumises à la volonté générale = citoyen. Cette volonté générale n'asservit pas mais au contraire c'est une garantie contre la servitude grâce au contrat social.

Le pacte social = pacte conclu entre les particuliers de se soumettre à une volonté générale.

6 -

Définir la liberté

= « la liberté est l'obéissance à la loi que l'on s'est prescrite

7 -

Quelles sont les conséquences relativement à la définition de la citoyenneté?

Le citoyen est législateur = fait la loi

Le citoyen est sujet = obéit à la loi

 

rousseau.jpg

Questionnaire 4:

Machiavel

1 -

L’État civil est-il naturel ou artificiel selon Machiavel?

L’État civil est artificiel

2 -

A quel autre État s'oppose t'-il?

A l’État de nature

3 -

Que suppose la politique?

La ruse et l'habileté

4 -

Comment Machiavel perçoit-il la nature de l'homme?

Les hommes sont méchants, violents et asociaux par naturellement

5 -

Qui est habilité à transformer la nature égoïste de l'homme?

Le Prince dans le cadre d'une structure politique

Les hommes ne font le Bien que parce qu'ils y sont contraints.

Le prince est « mi-homme, mi-bête» selon Machiavel car il est une combinaison de force et de ruse.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 19/01/2018