- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Le rationalisme et ses principes


Dnbac commentaires

 

La vérité est elle possible?

Le rationalisme

Le principe d’universelle intelligibilité

 

*** Eléménts pour une dissertation :

Séquence la raison et le réel

 

 

Introduction

 

Le rationalisme rapporte le raisonnement à la raison et non à limagination ou aux sentiments. Cest une doctrine qui pose que la connaissance relève de la raison. La raison est seule source de connaissance.

Dans un premier temps, nous verrons le principe d’universelle intelligibilité ou le principe de raison suffisante qui fonde le rationalisme et permet de rendre compte des choses selon les différents principes, il semblerait donc qu’il vaut comme un principe explicatif. Nous verrons dans un second temps, la vérité au sens de non contradiction, nous définirons la vérité formelle et la vérité matérielle.

 

Dnbac commentaires

 

 

Le principe duniverselle intelligibilité ou le principe de la raison suffisante

 

 

Nous avons plusieurs principes qui caractérisent ce principe duniverselle intelligibilité ou de raison suffisante, à savoir :

 

Le principe de causalité : tout fait a une cause

Le principe de déterminisme : tout fait a une loi, il ny a pas de hasard

Le principe de finalité : tout fait a une fin

Le principe de contradiction : il est impossible quune chose soit et ne soit pas en même temps.

 

Donc tout ce qui est à sa raison dêtre, tout à un sens, tout est compréhensible, intelligible; la raison suffisante est une raison explicative qui vaut comme une loi métaphysique. Il y destruction de la contingence. La raison vaut donc pour tout comprendre, elle peut rendre compte de tout selon la cause, le déterminisme, la finalité et la non contradiction. Par conséquent, la raison vaudrait pour tout comprendre, ce qui élimine lirrationnel.

 

 

 

La vérité est la non contradiction

 

 

Nous avons ici une perspective rationaliste qui se rapporte à la vérité formelle. Nous pouvons prendre lexemple du syllogisme.

 

Majeure tous les hommes sont honnêtes

Mineure or Sieur Dupont est un homme

Conclusion donc sieur Dupont est honnête

 

La conclusion est logiquement correcte; elle est formellement vraie par rapport aux prémisses. Elle sidentifie aux prémisses, elle dit la même chose, elle est tautologique. Mais la conclusion ainsi que les prémisses peuvent être matériellement fausses. Il est possible que sieur Dupont ne soit pas honnête. La vérité formelle ignore donc la réalité. La vérité formelle triomphe en mathématiques par exemple, jaffirme « la somme des angles dun triangle vaut deux droits. Est-ce vrai ou faux? Cest vrai donc non contradictoire si jadmets les postulats dEuclide. Cest faux donc contradictoire si je décide dadopter une axiomatique non-euclidienne.

 

Dnbac commentaires

 

 

 

Affirmation ontologique indubitable du cogito

 

Descartes semble le plus grand représentant du rationalisme. Nous pouvons poser par l’intermédiaire du cogito, une vérité ontologique indéniable, irréfutable.

 

Nous arrivons donc à ce stade de la réflexion à la réalité indubitable du cogito, laffirmation ontologique du « je pense donc je suis « ». Le malin génie peut me tromper autant quil voudra il reste que sil me trompe, je suis. Dans lacte de douter, saffirme le sujet pensant. Sil me trompe, il ne peut pas faire que je ne sois rien. « Je doute mais tandis que doute je ne peux douter que pense et si je pense je suis car pour penser, il faut être », « je pense donc je suis », Il y a une liaison entre je pense et je suis; lexistence précède la pensée. Lexistence est la notion première, la notion simple non déduite qui sert à déduire la pensée. Lexistence relève de lintuition, la pensée de la déduction; ainsi, lesprit triomphe du doute, je suis, jexiste est la première affirmation ontologique.

 

 

 

Par conséquent toutes les questions solubles sont résolues par des procédés conformes aux mathématiques : la déduction est appliquée à la philosophie.

Date de dernière mise à jour : 18/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau