- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Le rationalisme est-il notre seule source de connaissance?

 

 

Dnbac dissertations

 

Lecture en ligne : La dissertation au bac.

 

Méthodologie pratique :

Elaboration d'un plan dialectique sur le sujet philosophique suivant :

 

Le rationalisme est il notre seule source de connaissance?

 

 

Thème de la raison au bac de philosophie


Plan dialectique



Thèse :

oui le rationalisme pense que la raison est notre seule source de connaissances car les croyances et les sens nous trompent. La raison peut rendre compte de tout

Antithèse :

Non, nos connaissances nous viennent aussi de notre propre expérience et de nos sens.

 

Proposition d'un plan dialectique :

 

Thèse :
les croyances et nos sens nous trompent. Le rationalisme pense que les connaissances provenant de la raison sont vraies.

Thèse :

1 - la foi en la raison
Platon, la raison est essentielle danz la recherche de la sagesse. Aristote définit l'homme comme un "animal raisonnable", la raison étant le propre de l'homme et universelle. Cette foi inébranlable de l'homme en la raison est le rationalisme. Doctrine selon laquelle nos connaissances viendraient exclusivement de la raison, la raison vaudrait ainsi pour tout comprendre.
Se référer au principe d'universelle intelligibilité, le principe de raison suffisante selon lequel on peut par la raison rendre compte de toutes choses selon la fin, principe de finalité, selon la cause, le déterminisme, selon la contradiction etc. Le principe de raison suffisante serait un principe explicatif indispensable qui permettrait de rendre compte de tout en éliminant les irrationnels.


2 - Du physique au métaphysique
le rationalisme ne se cantonne pas aux choses qui peuvent être analysées par la raison, comme la réalité, le monde physique ou les ciences. Il voirt aussi que l'homme nait avec certaines idées, idées innées si claires, si évidents qu'elles correspondent à quelque chose de réel. La raison peut donc aussi s'appliquer au domaine spirituel, à l'abstrait et au métaphysique. C'est ainsi que Descartes a démontré l'existence de Dieu, si je suis capable d'avoir l'idée d'un être parfait, ce ne peut être que Dieu.


3 - Privilégier la raison, c'est privilégier l'homme
refusant les vérités et les dogmes religieux dans le domaine scientifique, puis en philosophie, Descartes inaugura le rationalisme moderne. En affirmant la prédominance du "je pense", la raison, il affirmait aussi la primauté du "je suis", l'homme. Une conception encore valable au jourd'hui même si le rationalisme a tendance à être cantonné ua domaine des ciences.

 

Transition :
la rationalisme étant fondé sur la raison nous permet de ous connatier en totalité, notamment parce qu'il corrige les erreurs dues à nos sentiments et à notre imaginaire. le rationalisme ne tient pas assez compet de l'expérience des faits et de l'inconscient. Il doit se limiter au monde matériel et visible, car il ne peut rien expliquer des vérités abstraites.

 

Antithèse :

Même dans les sciences, la raison est parfois impuissante à atteindre la vérité. De plus, ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera pas focément demain.

1 - Les limites de la raison
A toutes les époques, des philosophes ont remis en cause la primauté de la raison. Ainsi les sceptiques grecs doutent de tout, la pensée ne peut conduire à aucune vérité. Pascal démontre que la raison ne peut tout expliquer, la foi par exemple.


2 - L'expérience et les faits
le siècle des lumières donne lui aussi la primauté à la raison et à l'homme. Cependant, les philosophes de ce mouvement sont anticartésiens : pour eux, le rationalisme doit se limiter à ce que l'on peut appréhender du monde matériel et visible. Telle est la principale critique adressée par les empiristes : il faut construire notre savoir à partir de notre expérience et non à partir de raisonnements abstraits.


3 - Conscient et inconscient
le rationalisme est ébranlé par l'inconscient avec Freud et Nietzsche qui ejettent la traditionnelle supériorité de la raison sur le corps, les désirs et l'imaginaire. L'inconscient ne se perçoit pas par la raison et la philosphie s'arrête là ou s'arrête le conscient.


 

 

 

Date de dernière mise à jour : 29/01/2018