- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Pourquoi chercher à se connaître soi-même? Sujet corrigé bac ES, 2014

 

 

Sujet série ES, bac 2014

Pourquoi chercher à se connaître soi-même?

 

Etymologie

L’étymologie : cum-scientia en latin signifie « avec le savoir ». Il s’agirait donc d’une connaissance se rapportant à soi-même : savoir qui l’on est

"Connais-toi toi-même" (Socrate) : sens de la formule

Sens de la  philosophie : se connaître soi-même

Socrate :  la formule de l’oracle de Delphes : « connais-toi toi-même ».

Descartes :rien ne se donne à connaître aussi aisément, aussi évidemment que sa propre pensée : l’âme se connaît elle-même avant de connaître le monde.

= Il s’agit de définir l’homme, le propre de l’homme c’est-à-dire son essence sans prendre en compte son caractère personnel, psychologique.

nous sommes un esprit, une âme raisonnable = "qu'est-ce qu'un homme en général" et non « qui suis-je? »

Question : pourquoi chercher à se connaître soi-même =

- se connaître en tant qu’homme

- Se connaître en tant qu’homme ayant telles caractéristiques particulières, telles qualités personnelles, tels sentiments dans sont rapport au monde et avec autrui.

Il s'agit de comprendre d'abord en quoi la connaissance de soi est constitutive du sujet

 

 Eléments de correction, Pourquoi chercher à se connaître soi-même?

L'idéal socratique du « Connais-toi toi-même »

- Sache qui tu es : reste à ta place par rapport aux Dieux Grecs. Invitation pour l’homme à ne pas dépasser ses limites

Connaissance de soi = sagesse humaine, une connaissance de nos limites. C’est une connaissance de sa condition humaine.

- Se connaître soi même pour trouver sa place à travers l’engagement dans le monde = « Qui suis-je moi qui suis? Je suis une substance pensante ». Descartes. Cela renseigne l’homme sur sa manière d’exister.

Ainsi, la connaissance de soi est d'abord constitutive de l'identité humaine. L’homme se découvre dans sa distinction par rapport à l’animal, aux Dieux mais il se connaît aussi en tant que substance pensante qui peut transformer le monde et qui a conscience de penser et d’exister dans le monde. Il se connaît comme sujet

 

Le sujet n’est pas apparenté à un objet de connaissance quelconque

- Il est insaisissable :

Conscience de soi s’oppose à la connaissance de soi : savoir qu’on est ne veut pas dire savoir qui on est, or se connaître est connaître son identité comme ce qui nous constitue en propre et nous distingue des autres;

le moi est insaisissable selon Pascal.

- L’homme peut se mentir à lui -même au point de préférer ne pas se connaître

Sartre :  la « mauvaise foi ». Masquer ses mauvaises intentions, les motifs de ses actions. Cela signifierait que la volonté de se connaître à tout prix supposerait une lucidité trop angoissante.

 

La connaissance de soi = un idéal

-L’homme échappe à lui-même dans la connaissance qu’il a de lui : Il est évolutif et de constitue en changeant sans cesse : Sartre : l’existence précède l’essence, il devient autre dans sa plus grande liberté. L’homme n’a en fait pas de nature humaine, rien n’est définie, tout est en perpétuelle évolution. L’homme doit toujours se redéfinir.

- Se connaître = un idéal : donner un sens à sa vie car le sujet ne peut pas être l’objet d’une explication complète.

 

 
 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 04/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau