Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Dobac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

la culture fait-elle l'homme?

 

DNBAC

 

 

 

Sujet 1 La culture fait-elle l'homme ?

La culture se définit par opposition à la nature comme tout ce qui est acquis par l'homme, par

l'intermédiaire d'un groupe d ́hommes, d'une communauté. En ce sens la culture est toujours celle

d'une société particulière, relative à un espace et un temps donnés. On parlera par exemple de la

culture des Grecs du VI° siècle avant Jésus-Christ ou de la culture du peuple Indien Nambikara à

notre époque. Mais cette culture, qui est transmise par un ensemble d'individus est elle à ce point

déterminante qu'elle pourrait être considérée comme ce qui fait l'homme ? C'est la question qui se

pose lorsque l'on veut définir ce dernier, soit comme un être à l'état de nature soit comme un être

de culture. C'est par exemple la question épineuse de l'enfant sauvage qui, pour ne pas avoir été

éduqué dans des conditions favorables parmi ses semblables, n'en est pas moins homme. Mais

c'est aussi la question que soulèvent les études d'ethnologie en nous apprenant au XX° siècle que

toute société possède une culture, et que c'est cette dernière qui distingue l'homme des animaux

et même des dieux. Nous essayerons de montrer que la culture "fait" en quelque sorte chacun de

nous en tant qu'individu par la nécessité des apprentissages et de la transmission d'un patrimoine.

Puis nous nous demanderons si cet acquis est nécessaire, quelle que soit la diversité des cultures,

pour vivre en société. Enfin il faudra s'interroger sur la valeur de toute culture pour définir

l'humanité elle même.

1. L'importance de la culture chez l'individu

2. La culture est ce qui définit une société

3. La culture est la marque même de l'humanité.

 

Deuxième correction
 

La culture fait-elle l'homme?

La culture désigne un ensemble de productions artificielles par lesquelles l'homme s'écarte de la nature, de sa nature peut-être. En tous les cas elle induit une transformation par rapport à ce que l'homme est de manière innée, à l'origine, comme individu et comme espèce. Dès lors, que peut-on penser de ce processus? La culture fait-elle l'homme ? Peut-on dire qu'elle le transforme au point d'en faire ce qu'il est ? L'homme ne devient-il lui-même que grâce à ce processus de transformation qu'est la culture ? Au contraire, la culture ne peut-elle pas être pensée comme une simple variation qui ne fait que permettre à l'homme de développer une nature qui, fondamentalement, ne change pas? Ou, au contraire encore, peut-on craindre ou constater que la nature "défait" l'homme, le dénature?


Partie I.

La culture fait l'homme dans le sens où elle le façonne.



Dans un premier temps, il peut paraître évident que la culture fait l'homme. Celle-ci implique en effet un ensemble de transformations par lesquelles l'homme est changé. Ce que l'homme est aujourd'hui, c'est justement le résultat de ce processus d'évolution qui lui est propre et qui est la culture. "Faire" quelque chose, c'est le fabriquer, le façonner. En ce sens, on peut donc bien dire que la culture fait l'homme. Elle le transforme et ce qu'il est aujourd'hui est bien le produit de la culture.

Lire la suite

 

Date de dernière mise à jour : 04/08/2017