- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Céline, Voyage au bout de la nuit, étude d'un extrait pour le bac

 

ORAUX EAF

 

Louis-Ferdinand Céline

*** Préparer la lecture

 

 

 

 

Les études 

Voyage au bout de la nuit

Lecture du texte

J'avais beau essayer de me perdre pour ne plus me retrouver devant ma vie, je la retrouvais partout
simplement. Je revenais sur moi-même. Mon trimbalage à moi, il était bien fini.A d'autres !...Le monde était refermé ! A bout qu'on était arrivés nous autres !...Comme à la fête !...Avoir du chagrin c'est pas tout, faudrait pouvoir recommencer la musique, aller en chercher davantage du chagrin... Mais à d'autres!.. C'est la jeunesse qu'on redemande comme ça sans avoir l'air... Pas gênés !...D'abord pour endurer davantage j'étais plus prêt non plus !...Et cependant, j'avais même pas été aussi loin que Robinson moi dans la vie !...
J'avais pas réussi en définitive. J'en avais pas acquis moi une seule idée bien solide comme celle qu'il avait eue pour se faire dérouiller. Plus grosse encore une idée que ma grosse tête, plus grosse que toute la peur qui était dedans, une belle idée, magnifique et bien commode pour mourir... Combien il m'en faudrait à moi des vies pour que je m'en fasse ainsi une idée plus forte que tout au monde? C'était impossible à dire!
C'était raté! Les miennes d'idées elles vadrouillaient plutôt dans ma tête avec plein d'espace entre, c'étaient comme des petites bougies pas fières et clignoteuses à trembler toute la vie au milieu d'un abominable
univers bien horrible... Ça allait peut-être un peu mieux qu'il y a vingt ans, on pouvait pas dire que j'avais pas fait des débuts de
progrès mais enfin c'était pas à envisager que je parvienne jamais moi, comme Robinson, à me remplir la tête avec une seule idée, mais alors une superbe pensée tout à fait plus forte que la mort et que j'en arrive
rien qu'avec mon idée à en juter partout de plaisir d'insouciance et de courage. Un héros juteux.



Problématique :
Comment le personnage de Céline dans ce texte dégage l’image parfaite de l’anti héros au XXème siècle ?

Nous verrons comment Céline à travers sa plainte, parvient à mettre en avant ses angoisses et à relever la figure de l’Anti héros.
 

I Le bilan d’une vie ratée
 

II L’autodérision amère

III La vision pessimiste d’un anti héros

 

Céline, voyage au bout de la nuit, "j'avais beau essayer...un héros juteux". Les questions pour l'oral du bac de français

 

ORAUX EAF

Oral préparé de 73 questions avec réponses en commentaire

Lire la suite 


 

 

Date de dernière mise à jour : 02/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau