- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Martin Luther King, I have a dream

DNBAC

Martin Luther King-I Have a dream

I-Questions sur la chronologie(p.31-34)

1-Quand est né Martin Luther King? Quel est son métier ?
2-A quel moment la ségrégation scolaire inconstitutionnelle a-t-elle lieu ?
3-Comment MLK réussit-il à lutter contre la ségrégation en 1955 ?
4-Quand MLK est-il emprisonné et pourquoi ?
5-Quand obtient-il le prix nobel de la paix et pourquoi ?
6-Quand meurt-il et pourquoi ?

II-Questions sur « I have a dream »
1-Comment s’appelle l’Américain qui a signé l’acte d’émancipation (p.9)? De quoi s’agit-il ?
2-Quels problèmes sévissent encore en 1963 par rapport aux Noirs (p.9) ?
3-En ne donnant pas les mêmes droits aux Noirs, qu’est-ce que les Américains n’ont pas respectés (p.11) ?
4-Quelle est la métaphore filée utilisée pour parler de ce que les Américains ont promis à TOUS leurs citoyens ? Qu’ont-ils donné symboliquement (p.11 et 13) ?
5-Quelle expression (p.13) utilisée par MLK est reprise plus tard en 1994, par Nelson Mandela ? Quel sens possède-t-elle ?
6-Quel remède donne-t-il pour les Etats-Unis accèdent au repos (p.15) ?
7-Quelles sont les paroles de MLK qui montrent qu’il défend une cause non-violente (p.15) ?
8-Chercher une phrase (p.19) qui prouve que le combat de MLK prend sa source dans sa foi, là où il puise sa profonde énergie, son charisme.
9-Quel est le rêve de MLK ?

I-Corrigé des réponses à la chronologie
1-MLK est né en 1929, aux Etats-Unis. En 1954, il est nommé pasteur. Il meurt assassiné en 1968 par un militant ségrégationniste.
2-La ségrégation est jugée inconstitutionnelle dans les écoles par la Cour Suprême des Etats-Unis. La communauté noire accueille cette décision comme une grande victoire sur l’égalité des droits.
3-MLK lance une grande campagne de boycott contre les autobus municipaux de Mongomery (p.31) qui durera 382 jours. Il veut défendre le droit de vote, la déségrégation et l’emploi des minorités ethniques. Grâce à cette lutte, la Cour suprême déclarera la ségrégation dans les transports inconstitutionnelle. Dans sa lutte, il est soutenu par JFK, le président des Etats-Unis.
4-À Albany (Géorgie) en 1961 et 1962, il rejoint les activistes locaux du Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), et du National Association for the Advancement of Colored People mené par William G. Anderson, un médecin noir. Martin Luther King intervient parce que le SNCC ne parvient pas à faire avancer le mouvement malgré des actions non-violentes efficaces (occupation de bibliothèques, stations de bus, restaurants réservés aux blancs, boycotts et manifestations) à cause de l'habileté du shérif local Pritchett qui procède à des arrestations massives sans violence et une dispersion des prisonniers dans tout le comté. Martin Luther intervient également parce que cette organisation l'a critiqué pour avoir mollement soutenu les freedom rides (« « bus de la liberté » contre la ségrégation[].
Alors qu'il ne compte rester que quelques jours et n'avoir qu'un rôle de conseiller, il est interpellé lors d'une arrestation massive de manifestants pacifiques. Il refuse de payer la caution tant que la ville ne fait pas de concessions. Les accords passés sont « déshonorés et violés par la ville » dès son départ[14].
Martin Luther King revient en juillet 1962, et est condamné à 45 jours de prison ou 178 $ d'amende. Il choisit la prison mais est discrètement libéré au bout de 3 jours par le shérif Pritchett qui s'arrange pour faire payer son amende. King commentera[14] :
« Nous avions été témoins de personnes jetées hors de restaurants… expulsées d'églises… et jetées en prison… Mais pour la première fois, nous étions témoins de quelqu'un jeté à coups de pieds hors de prison. »
5-MLK obtient le prix nobel de la paix en 1964. Il est le plus jeune lauréat du prix nobel de la paix. Il a alors 35 ans. Depuis 1986, le Martin Luther King Day est un jour férié. Fête le 3ème lundi de janvier, autour du 15 janvier.
6-MLK aurait été assassiné par James Earl Ray. Il a été condamné à 99 ans de prison. Son meurtre n’a pourtant jamais été élucidé et le présumé assassin a toujours nié les faits. 

II-Corrigé des réponses du discours
1-Il s’agit d’Abraham Lincoln (1809-1865), 16ème président des Etats-Unis. Il a signé l’acte d’émancipation et signer le 13ème amendement abolissant l’esclavage. Il faut assassiner par un partisan sudiste. « Il est arrivé comme une aube joyeuse à la fin de la longue nuit de leur captivité. », dira MLK.
2-La ségrégation et la discrimination existent toujours. Il est pauvre, exilé dans son propre pays.
3-Les Américains n’ont pas respecté la Constitution et la déclaration d’indépendance, « les droits inaliénables à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur. »
4-Les Américains ont donné un chèque. La déclaration et la constitution sont vues comme un billet. Les Noirs ont donc reçu un chèque en bois. La banque de la justice est au bord de la faillite. Le chèque qui doit être donné aux Noirs, c’est un chèque qui leur accordera les richesses de la liberté et la sécurité de la justice.
5-Il s’agit de l’expression « le moment est venu », « now is the time ». Le présent doit être une source d’espoir pour un avenir meilleur. Ils sont sur la voie du changement. « 1963 n’est pas une fin mais un commencement. » (p.15)
6-Tant que la justice et l’égalité n’auront pas pris le dessus, la révolte grondera et le pays ne trouvera point de repos.
7-Il ne veut pas que le combat dégénère : « Nous ne devons pas laisser notre protestation créative dégénérer en violence physique. »
8-Il tente de transmettre la ferveur qui l’anime aux Noirs qui se battent pour le changement : « Continuez à travailler dans la foi que la souffrance imméritée est rédemptrice. », « Ne nous vautrons pas dans la vallée du désespoir. » (p.21)
9-Il rêve que tous les hommes soient considérés à égalité (p.21), il rêve d’un monde fraternel, sans barrière, d’une liberté et d’une justice dans l’état du Mississipi. Il veut que ses 4 enfants soient jugés sur leur caractère et non sur leur couleur de peau. Ils souhaiteraient que tous les enfants de religion disparate se tiennent un jour la main (p.27). 
 

http://bouley.christelle.over-blog.fr/categorie12485575.html
Bouley Christelle

Date de dernière mise à jour : 19/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau