- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Etude d'une image, tx Complémentaire, François Boucher, le déjeuner, Louvre

dejeuner

 

 

 

 

Lecture d'une image

 

Activités artistiques culturelles: représentation du Bonheur en images

 

    • Lecture d'image: un tableau de François Boucher, «le déjeuner»

 

 

François Boucher, le Déjeuner, Louvre

Dans ce morceau d'heureuse intimité domestique on a cru reconnaître la famille de l'artiste. Précieux document sur l'art de vivre à l'époque de Louis XV, le tableau montre un intérieur rocaille (appliques, cartel aux formes compliquées, exotique magot chinois) où l'on sacrifie à la mode du café.

Un portrait de famille ?

C'est l'un des rares essais de Boucher dans la peinture de scène d'intérieur. On a pu l'interpréter comme une scène familiale : madame Boucher assise à droite, leurs enfants, et la soeur du peintre assise à gauche qui donne à manger à la fillette. Dans un salon élégant, la famille est occupée à prendre le café, produit de luxe récemment importé. Les rapports entre les personnages, les échanges des regards, la fillette tournée vers le spectateur, expriment cette recherche d'une certaine simplicité, d'une intimité réelle. Cette époque connaît une évolution dans la manière d'élever les enfants ; on commence à fabriquer des objets à leur usage : poupée, cheval de bois aux pieds de la fillette qui porte un boudin de tissu pour protéger sa tête des coups.

Un intérieur rococo

Le tableau décrit en détail, et avec un style éclatant de fraîcheur et de grâce, tout un art de vivre moins grave que celui de Chardin. Le peintre du bonheur s'attache à nous le restituer : meubles, objets, soieries, dentelles. Il faut mettre ces éléments en rapport avec les diverses activités du peintre : ornemaniste, il aménagea plusieurs résidences royales ; décorateur, il travailla pour le théâtre et l'opéra et fournit de nombreux cartons de tapisserie aux Manufactures royales de Beauvais et des Gobelins. L'intérieur aux délicates couleurs de bleu, de vert, d'ocre et de rouge est nimbé d'une douce lumière dorée que reflètent les riches dorures des boiseries.

Un quotidien à la manière nordique

Le peintre des mythologies galantes a, durant une courte période, de 1739 à 1746, étendu son répertoire à la représentation de scènes de genre influencées par les maîtres hollandais du XVIIe siècle et plus directement par Jean-François de Troy. C'est une vision du monde au quotidien, une image d'un moment simple de bonheur, celui que procure l'intimité familiale.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 19/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau