Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Dossier sur la mémoire, notions essentielles, révisions philo , séquence Sujet, le temps, la mémoire

Dnbac revisions

 

LA MEMOIRE

La mémoire individuelle et collective

- fiche bac philosophie -
La mémoire selon Bergson

La mémoire ne relève pas de la matière; le souvenir ne se conserve pas dans le cerveau. Le souvenir ne pose aucun problème car l’esprit est par essence inséparable de la durée; l’esprit ne vit pas dans l’instant sinon il serait incapable de penser. La mémoire selon le philosophe, c’est l’esprit lui-même. Puisque l’esprit est durée, rien de ce que l’esprit a fait ou éprouvé n’est perdu. En ce sens, le concept de mémoire selon Bergson s’oppose à celui du psychanalyste. La mémoire est en effet très complexe en psychanalyse.

L’oubli en psychanalyse

Freud

L’oubli est-il simplement un manque de mémoire? Selon Freud, la passé n’est jamais anéanti. « il ne s’agit pas de savoir comment les souvenirs se détruisent mais de dire pourquoi ils ne peuvent pas être évoqués ». L’oubli n’est pas le trouble d’une fonction indépendante des autres, d’un mécanisme isolé de la personne. Il se comprend à partir de l’être tout entier. Il est révélateur de la personne et de ses soucis. On n’oublie pas n’importe quoi, mais on refoule ce qui nous est insupportable ou ce qui s’oppose aux exigences du surmoi; nous entendons par surmoi, l’instance psychique supérieure qui comprend la référence au bien et au mal. C’est une intériorisation des valeurs morales, la conscience morale. Elle détermine les sentiments inconscients de culpabilité. Par conséquent, nous pourrions dire que l’oubli reflète la santé mentale d’un individu, plus un homme refoule plus il est sujet à des contrariétés mentales, des traumatismes, au contraire, plus un homme affronte sa mémoire plus sa confiance et sa santé mentale sont bonnes. Les gens traumatisés ont tendance à enfouir les causes conflictuelles ou susceptibles de l’être. L’oubli en psychanalyse met en avant la complexité de l’être humain.   

La mémoire et l’histoire

Le passé appartient également à l’histoire qui doit véhiculer la mémoire collective. C’est une des significations du concept historique. L’histoire est un ensemble d’évènements dans le temps, un enchaînement; c’est le devenir historique;mais l’histoire n’est pas que cela. Le passé est aussi une dimension temporelle caractéristique du fait historique. Le passé est aussi une dimension temporelle caractéristique du fait historique. l’histoire comme science comprend le récit des historiens. Elle étudie le passé. Le fait historique passé, la connaissance du passé est notre mémoire, la mémoire de l’humanité

 

 
   

 

Date de dernière mise à jour : 23/08/2017