Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Ecriture d'invention : devoir à rendre niveau seconde : que pensez-vous du personnage d'Andromaque?

J'aime Andromaque car elle sait rester libre "chacun peut à son choix disposer de son âme"

DNBac

 

Sujet d'écriture d'invention 

Que pensez-vous du personnage d'Andromaque? 



Comment ne pas apprécier Andromaque, grande légende antique dont le personnage a été renouvelé par Racine? 
Andromaque devenue plus contemporaine devient la captive de Pyrrhus et de son chantage amoureux mais elle est aussi victime de la guerre, une exilée, méprisée d'Hermione. 
A l'enjeu politique Racine a surajouté l'enjeu passionnel, le cycle infernal, la longue chaîne d'amours non partagées. 
En tant que lecteur, je me suis laissé prendre par cette mécanique tragique dominée par la question centrale : pour sauver son fils, Astyanax, Andromaque acceptera t'elle l'amour de Pyrrhus? Ou restera t'-elle fidèle à la mémoire d'Hector et à la cause Troyenne? 
Andromaque incarne à elle seule toute la puissance tragique de l'histoire; Le lecteur que je suis est resté complice du dilemme lancé à Andromaque. 
Faut-il accepter d'épouser Pyrrhus et sauver Astyanax ou refuser le mariage et donc condamner son fils? Ce "seul bien qui lui reste d'Hector et de Troie". 
J'aime Andromaque non parce qu'elle est un personnage important de l'histoire mais pour ce qu'elle représente : le culte du souvenir, l'expression d'un devoir sacré de sauver son fils et les droits du futur roi, métaphore de l'histoire, Andromaque est la survivante. 
Le devoir de mémoire, elle garde le souvenir de la guerre et devient reine alors que les uns et les autres meurent et sombrent dans la folie : Hermione se suicide, Pyrrhus se fait poignarder par Oreste qui sombre dans la folie. 
J'aime Andromaque car elle ressort grandie en force et en dignité à la fin de la pièce. 
J'aime Andromaque car elle sait rester libre. Elle préférait mourir en se donnant la mort plutôt que de céder au chantage de Pyrrhus. Elle fait ses choix et reste fidèle à elle-même jusqu'à la fin. Elle est la preuve vivant que "chacun peut à son choix disposer de son âme"