Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger 

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Crépuscule - Les contemplations livre II, Victor Hugo, commentaire corrigé bac 2014, ES et S

DNBAC

 

 

 

Profs en direct le jour du bac

 

 

 

 

 

Profs en direct le jour du bac

 

  • Soumettre son plan, commentaire ou dissertation dans le forum 
  • Correction et évaluation de tous les devoirs type bac, toutes séries
  • Confirmer le hors-sujet
  • Demander une évaluation de la note

 

Commentaire, bac français 2014 : Séries S et ES

 

 

SESSION 2014

FRANÇAIS

EPREUVE ANTICIPEE

SERIES ES-S

Durée de l’épreuve : 4 heures

Coefficient : 2

 

 

Objet d’étude : poésie

Objet d'étude : Écriture poétique et quête de sens, du Moyen Âge à nos jours.

Le sujet comprend :

Texte A : Victor Hugo (1802-1885), « Crépuscule », Les Contemplations , II, XXVI (1856)

Texte B : Louis Aragon (1897-1982), « Vers à danser », Le Fou d'Elsa (1963)

Texte C : Claude Roy (1915-1997), « L'inconnue », À la lisière du temps (1986)

I. Vous répondrez d'abord à la question suivante (4 points) : Comment s'exprime le sentiment amoureux dans les trois textes du corpus ?

II. Vous traiterez ensuite, au choix, l'un des sujets suivants (16 points) :

1. Commentaire : Vous ferez le commentaire du texte de Victor Hugo, « Crépuscule » (Texte A).

2. Dissertation : D'où provient, selon vous, l'émotion que l'on ressent à la lecture d'un texte poétique ? Vous répondrez à cette question en vous fondant sur les textes du corpus ainsi que sur les textes et oeuvres que vous avez étudiés et lus.

3. Invention : Un article paru dans une revue littéraire reproche aux poètes de privilégier des thèmes sérieux et graves. Vous répondez à cet article par une lettre destinée au courrier des lecteurs de cette revue. Votre réponse comportera des arguments qui s'appuieront sur les textes du corpus, sur ceux que vous avez étudiés en classe et sur vos lectures personnelles.

 

Modèle de correction pour le commentaire

 

Crépuscule  - Les contemplations livre II

Catégorie : Poésie

L'étang mystérieux, suaire aux blanches moires,
Frissonne; au fond du bois, la clairière apparaît;
Les arbres sont profonds et les branches sont noires;
Avez-vous vu Vénus à travers la forêt?
Avez-vous vu Vénus au sommet des collines?
Vous qui passez dans l'ombre, êtes-vous des amants?
Les sentiers bruns sont pleins de blanches mousselines;
L'herbe s'éveille et parle aux sépulcres dormants.
Que dit-il, le brin d'herbe? et que répond la tombe?
Aimez, vous qui vivez! on a froid sous les ifs.
Lèvre, cherche la bouche! aimez-vous! la nuit tombe;
Soyez heureux pendant que nous sommes pensifs.
Dieu veut qu'on ait aimé. Vivez! faites envie,
O couples qui passez sous le vert coudrier.
Tout ce que dans la tombe, en sortant de la vie,
On emporta d'amour, on l'emploie à prier.
Les mortes d'aujourd'hui furent jadis les belles.
Le ver luisant dans l'ombre erre avec son flambeau.
Le vent fait tressaillir, au milieu des javelles,
Le brin d'herbe, et Dieu fait tressaillir le tombeau.
La forme d'un toit noir dessine une chaumière;
On entend dans les prés le pas lourd du faucheur;
L'étoile aux cieux, ainsi qu'une fleur de lumière,
Ouvre et fait rayonner sa splendide fraîcheur.
Aimez-vous! c'est le mois où les fraises sont mûres.
L'ange du soir rêveur, qui flotte dans les vents,
Mêle, en les emportant sur ses ailes obscures,
Les prières des morts aux baisers des vivants.

 

 

Crépuscule fait partie du 2ème livre des Contemplations, donc dans la partie "rose" intitulée "Autrefois",

Le paysage mis en scène dans Crépuscule relève à la fois de la nature et de la mort. Il revêt une dimension intemporelle

 

Commentaire composé "Crépuscule" de Victor Hugo

 

Comment, de par le renouvellement du carpe diem et l'utilisation récurrente du cadre naturel et du motif du tombeau, Hugo exprime-t-il l'urgence d'aimer ?

Poème caractéristique du romantisme : thème récurrent : le temps qui passe, la mort et l'urgence d'aimer.

 

Plan possible pour un commentaire :

I – Le paysage et les notations funèbres : une ode à la nature

Cadre dominé par les éléments funèbres et sinistres.

le décor (calme absolu et froid profond)

Connotations macabres du cadre. étang/ suaire – branches/ noires – sentiers/mousseline blanche.

Insistance des métaphores

Mort suggérée par l'image de la nuit tombante.

Identification : brume = drap funèbre « les sépulcres » sont dormant.

Réalités macabres : noir, tombe, sépulcre, faucheur = dimension sinistre accentuée du poème

Mort = quasi permanente. Le faucheur, le ver luisant

Omniprésence encore mise en avant par les rimes : "Tombe/tombe", "faucheur/ fraîcheur". combat entre la vie (« Que dit-il, le brin d’herbe ? ») et la mort (« et que répond la tombe ») Le jour étant la vie, l’amour (« Aimez, vous qui vivez ! », « Lèvre, cherche la bouche », « on emporta d’amour »…) et la nuit personnifiant la mort (« on a froid sous les ifs. », « la nuit tombe ; », « on l’emploie à prier »)

 

II – Une méditation sur le temps qui passe

Le message délivré par ce poème est en fait un appel à la vie, à cueillir le jour (carpe diem…) en ayant conscience de sa fragilité, lui qui cède si rapidement la place à la nuit.

Profiter du temps par l'amour comme foi naturelle et divine

 

III – L'urgence d'aimer : une ode à l'amour

Opposition vie/ mort Brièveté de la vie chiasme (« mortes – aujourd’hui – jadis – belles») la métaphore du vers 11 (nuit tombe»« la) la hantise de la mort y côtoie l'appel à l'amour l’incitation à l’amour charnel un précepte religieux : l'amour au sens d'une loi divine

« Aimez, vous qui vivez ! on a froid sous les ifs. Lèvre, cherche la bouche ! aimez-vous ! la nuit tombe ; Soyez heureux pendant que nous sommes pensifs. Dieu veut qu’on ait aimé. … »

Il a donc intégré l’amour charnel dans sa religion personnelle en tant qu’acte « religieux », de la contemplation et de communication.

 

BAC

Pour aller plus loin : consultez les documents du site 

Date de dernière mise à jour : 10/11/2018