Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Docbac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Apparition de l'empereur, la Curée, Zola, commentaire bac

zola

 

 

 

Tableau de l'empereur de Paris sous le second Empire

L'apparition de l'empereur

*** La curée

 

Zola

 

*** Préparer la lecture

 

 

Notions pour un commentaire :

 

L’apparition de l’empereur

 

Notions pour un commentaire

 

De ( a versait lentement ) à ( encombrait la porte)

 

Introduction

La curée est un roman naturaliste écrit par Zola.
Ce mouvement consiste à utiliser des personnages comme cobaye afin de faire une critique scientifique. C’est ce que Zola fait dans la curée où il met en avant trois personnages , Renée , Saccard et maxime victime du double déterminisme .

Tout les trois rangés et corrompus par les vices du second empire .

Dans cet extrait, nous avons l’apparition de Napoléon dont Zola fait une critique au nom de la société corrompue dont il est à l’origine. En fait au-delà du portrait de Napoléon, il fait une critique de la société du second Empire. Le régime est fondé sur la débauche et la corruption. Le portrait de l’empereur est peu flatteur. 

Notions pour un commentaire :


Un portrait peu flatteur de Napoléon

c’est la première apparition de l’empereur
 le point de vue de Renée

 elle le trouvé beau « le voyous beau »
 elle est intimidée «  décontenancée »
Champ lexical de l’émotion « impressionner »
 a la fin du passage elle cite l’empereur en disant « apparition » assimile à une créature divine
 elle est aveuglée
Le point de vue du narrateur
Le narrateur veut extraire le lecteur de la fascination de Renée pour qu’il découvre un homme médiocre, ordinaire et sans grandeur
 Accumulation d’adjectif négatif « petit etc. »
 Présence d’adverbe
 Le point de vue est omniscient « avec son visage blême, sa paupière lourde et plombé qui retombé sur son œil mort »
 Cette opposition de point permet de comprendre les enjeux de l’écriture zolienne : Renée est corrompue est aveuglée par napoléon et on comprend que Zola est un auteur naturaliste, engagé

l’auteur caricature napoléon : petit , jambe courte , allure ridicule
Un personnage qui a l’air malade : tint, visage blême, œil mort
Sa faiblesse à travers les adverbes montre peu de vivacité : vice de la paresse
On est face à un homme en pleine décrépitude
Importance du paraître avec ces habits

On s’intéresse au portrait moral :

Portrait moral satirique :

Napoléon à un fort appétit sexuel :
« L’expression fleur a cueillir »
« Sentie leurs regards se fixer sur elle »
« Ils regardaient les dames … glissaient dans leurs corsages »
Homme dans la débauche 
 

Une critique politique

 

« L’écharpe rouge », « tache saignante » connote la violence et sang : fait référence au coup d’état
« Dame inclinée »

 montre que le respect est forcé
« Au bras d’un General » peut faire penser au complot
« Il était en habit, avec l’écharpe rouge du grand cordon »
« Empereur »

 montre que c’est un régime non démocrate
Malgré la volonté de Zola de vouloir être scientifique, il donne son point de vue et critique
Signe de soumission : « que la foule se range , des son arrivée »
« Les épaules se rangèrent sur deux haies »
Les gens du peuple sont animalisés
Le ressemble à des automates « instinctivement »

Désigné par des synecdoques

Les femmes sont associées à des épaules , les habits noirs sont associés aux hommes

 le peuple n’a plus d’âme

« Les habits noirs reculèrent d’un pas »
« Les épaules se rangèrent sur deux haies »

Les synecdoques réduisent ces personnes à des objets
A la fin de l’extrait le peuple est chien dont le maitre est napoléon

 « la foule est en désordre et suis l’empereur »

« Nos boutonnières »

 femmes
« General+homme »

 partagent les mêmes femmes
Impression que les tuileries ressemblent à une maison close
« Renée est une fleur à cueillir »  réflexion triviale qui traduit la fragilité et l’aspect éphémère de leurs rapports avec les femmes
Le General  représente l’homme corrompu

 image négative
« General gros »

 gourmandise de l’argent et du pouvoir
General = gros , essoufflé , gourmand
La noblesse de napoléon n’est plus une armée puissante
Le criminel = s’appuie sur le vice = General comme il s’appuie sur la spéculation
Corruption et débauche font du second empire un empire sans grandeur




Conclusion

Dans cet extrait, Zola fait la description de l’empereur : deux points de vue s’opposent celui de Renée, positif et celui du narrateur négatif. L’empereur est l’incarnation des vices de la société du second empire. A travers, la description de Zola qui est un romancier engagé, la politique autoritaire est critiquée. Pour lui, le régime est tyrannique et illégal mais plus loin encore il repose sur des valeurs péjorative : la débauche et la corruption

 

 

Date de dernière mise à jour : 11/03/2017